Forêt : GASHE  déplore les inégalités et violations de droit des communautés locales à l’Equateur

Des Nombreuses illégalités et violation de droits des communautés locales vivant aux alentours des concessions d’exploitation agricoles et forestières ont été enregistrées lors d’une étude des cas menée par l’ONGD GASHE. Les résultats de cette étude ont été révélés lors d’un atelier organisé à Mbandaka.

«Nous venons de mener une étude préliminaire dans les zones qui pourront bénéficier de l’accompagnement du projet. Les problèmes observés dans presque tous les villages c’est le manque d’une étude d’impact environnemental et social dans la création ou extension des plantations agro industrielles.  Il y a beaucoup de négligence dans le secteur de  l’agro-industrie ; ils dévastent la forêt et s’accaparent les espaces de vie des communautés locales sans qu’ils soient tenus aux obligations sociales vis-à-vis de celles-ci », a fait savoir Papy Otoka, chef de projet MCD au GASHE. Continuer la lecture de Forêt : GASHE  déplore les inégalités et violations de droit des communautés locales à l’Equateur

One Planet : à Nairobi, Félix Tshisekedi fait une intervention pas à la hauteur des attentes

Serait-ce une impréparation ou alors la non-maîtrise du secteur des forêts et de la biodiversité qui serait à la base d’une sortie médiatique moins performante du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi, lors de One Planet Summit à Nairobi  au Kenya, ce jeudi 14 mars 2019 ? Plusieurs environnementalistes congolais sont restés sur leur soif quant à la prestation du Chef de l’Etat en tant que panéliste à ce sommet.

 Dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux, dans la soirée de ce jeudi, on y voit le chef de l’Etat répondant presqu’à demi-mots aux questions du modérateur du panel des experts.

Une situation qui n’a pas laissé indifférents certains acteurs. Les critiques à, l’endroit du chef et de ses conseillers n’ont pas tardé.

« Je suis sidérée d’entendre un mot pas cohérent. No sens ! Tout est vilain. Le chef a dit des choses qu’il ne comprend pas lui-même », s’exclame une journaliste spécialiste des questions environnementales. Continuer la lecture de One Planet : à Nairobi, Félix Tshisekedi fait une intervention pas à la hauteur des attentes

Eaux : Albert Kabasele attire l’attention de Tshisekedi sur le transfèrement des eaux de l’Ubangi vers le Lac Tchad

Après sa première lettre ouverte adressée au chef de l’Etat honoraire, Joseph Kabila Kabange, sur la problématique du transfèrement des eaux de la rivière Ubangi vers le Lac Tchad, le professeur Albert Kabasele Yenga-Yenga n’est pas au bout de ses efforts pour sauver la RDC d’une catastrophe qui pourrait advenir de ce projet dont l’ombre plane toujours sur les eaux de la RDC. Dans une nouvelle lettre ouverte adressée cette fois-ci à Félix Tshisekedi, le scientifique attire l’attention du chef de l’Etat congolais sur cette question, afin de ne pas tomber dans le piège qui pourrait lui être tendu à Nairobi, où il prendra part à la 4ème conférence des nations unies sur le Climat.

Cette insistance résulte du fait des résultats apparus dans les revues scientifiques démontrant largement une continuelle perte de la moitié du débit de cette rivière en soixante années, soit de 1960 à nos jours.

Ci-dessous, l’intégralité de la lettre du scientifique.

LETTRE OUVERTE AU CHEF DE L’ETAT RDC
……….///……………..
ALERTE AU PIÈGE DES NÉGOCIATIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE CONTRE LA RDC, AVANT LE SOMMET DE NAIROBI AU KENYA DU 14/03/2019
…………///…………
Deuxième Lettre Ouverte au Chef de l’Etat de la RD Congo par Le Dr Prof Albert Kabasele Yenga-Yenga
Directeur de l’Observatoire Spatial des Ressources Naturelles et du Climat OSRNaC sis UPN, Faculté des Sciences HOME3 Pavillon2 Local 7/8 www.osrnac.org
Expert Physicien Compliance Committee aux Nations Unies UNFCCC BONN ALLEMAGNE
………///////………. Continuer la lecture de Eaux : Albert Kabasele attire l’attention de Tshisekedi sur le transfèrement des eaux de l’Ubangi vers le Lac Tchad

Pollution : Barbara ASBL interpelle les autorités sur la pollution au mercure du lac Kivu

C’est dans une correspondance adressée au ministre provincial de la santé du Nord-Kivu,  que Barbara ASBL appelle les autorités à sensibiliser sur la pollution du lac Kivu par le savon à base du mercure.  Dans cette correspondance dont une copie est parvenue à Environews, cette association dénonce l’utilisation abusive des savons comme Mekako, Jaribu, Princess,  Miki et Rico, par des personnes qui se baignent habituellement dans ce lac.

Ignoré par plusieurs personnes, le mercure est un métal blanc liquide qui a des conséquences très fâcheuses sur la santé dont les organes cibles sont le système nerveux  central et les reins. A cela s’ajoute son impact sur la reproduction car une exposition au mercure pourrait multiplier par deux le risque d’avortement spontané lorsque le taux urinaire est supérieur à 50 microgramme/litre. Des anomalies du cycle menstruel et une baisse de la fertilité sont aussi causées  par une intoxication au mercure car celui-ci  traverse le placenta, ce qui augmente les risques des fausses couches. Continuer la lecture de Pollution : Barbara ASBL interpelle les autorités sur la pollution au mercure du lac Kivu

Conservation : Le Corps PPN évalue la situation de la protection des parcs Nationaux et Réserves naturelles

La direction générale de l’Institut congolais pour la Conservation de la  Nature (ICCN), a organisé un séminaire d’immersion en vue de la matérialisation de l’encrage du corps pour la protection des parcs nationaux et réserves naturelles apparentées (corPPN) au sein de cette institution. Cette réunion qui s’est tenue à Kinshasa, ce lundi 11 mars, a été une occasion pour cette nouvelle unité de passer en revue les difficultés auxquelles sont confrontés  les parcs et aires protégées de la RDC, en vue d’y apporter des solutions appropriées.

« Aujourd’hui l’encrage sur le corps PPN constitue un pas dans cette solution. Voilà pourquoi mes sentiments sont de grande satisfaction et  de reconnaissance aux autorités qui ont voulu que cela arrive. L’implication aujourd’hui du président de la République montre en réalité que la conservation de la nature, fait partie maintenant de grandes préoccupations de notre pays », a déclaré Cosma Wilungula,  directeur général de l’ICCN. « Jadis il n’en été pas ainsi. Voilà pourquoi nous pouvons nous réjouir de cet atelier de l’immersion qui est un de premier pas dans cette marche vers le lendemain meilleur de la conservation de la nature ». Continuer la lecture de Conservation : Le Corps PPN évalue la situation de la protection des parcs Nationaux et Réserves naturelles

Conservation : éducation environnementale, WCS sensibilise les élèves de Kinshasa

Plus de 90 écoliers de Kinshasa ont été sensibilisés sur l’importance de la biodiversité et les menaces qui pèsent sur celle-ci. L’activité a été organisée par Wildlife Conservation Society (WCS), le samedi 09 mars au parc animalier Kadima, dans la communie de Maluku à Kinshasa, en marge de la journée mondiale de la faune sauvage célébrée le 03 mars de chaque année.

Dans le souci d’inculquer les notions de conservation et stimuler l’intellect des écoliers à la préservation de la biodiversité, WCS s’est engagé à travailler avec les écoles à travers le pays.

« Ici , on voulait à cette occasion inviter les écoliers présents, et ceux d’autres écoles, à faire la promotion de clubs pour l’environnement au sein des écoles, afin que ce clubs soient un lieu où les ambassadeurs de l’environnement vont se réunir chaque fois pour promouvoir les activités en faveur de ce dernier », a déclaré le professeur Jean Paul Kibambe, coordonnateur du Système d’ Information Géographique (GIS) à WCS. Continuer la lecture de Conservation : éducation environnementale, WCS sensibilise les élèves de Kinshasa

RDC : Félix Lilakako, « la nomination de Dieudonné Musibono est un choix stratégique de Tshisekedi »

Au lendemain de la publication des ordonnances portant nomination du personnel du Cabinet du Chef de l’Etat, les réactions ne cessent de tomber pour saluer le choix opéré par le Président de la République sur les dignes fils du pays, lesquels sont dotés des capacités nécessaires pour mener à bien la politique de Félix Tshisekedi dans certaines matières assez spécifiques.

Professeur Dieudonné Musibono, Conseiller Spécial du chef de l’Etat en matière de l’Environnement Développement durable.

Dans une interview accordée à ENVIRONEWS, Félix Lilakako estime que le choix porté sur le Conseiller Spécial en matière de l’Environnement et Développement durable reflète non seulement la rationalité, mais il répond également  à la nécessité d’avoir l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

« En nommant Dieudonné Musibono au poste du Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière de l’Environnement et Développement durable, le Président de la République a opéré  un choix stratégique en raison de son engagement et son expertise». Indique-t-il. Continuer la lecture de RDC : Félix Lilakako, « la nomination de Dieudonné Musibono est un choix stratégique de Tshisekedi »

Conservation : quelques jours après la reprise du tourisme, 1 écogarde tué dans les Virunga

L’histoire serait-ce en train de se répéter ? Seulement, quelques jours après la reprise des activités touristiques dans le Parc National des Virunga, un écogarde vient de succomber dans une attaque de groupes armés, renseigne un communiqué du parc, rendu public ce vendredi 08 mars.

Il s’agit du rager Freddy Mahamba Muliro, tombé lors d’une attaque sur une position des gardes le jeudi 07 mars 2019, au secteur centre du parc. « Nous sommes profondément endeuillés par le décès du Garde Freddy. C’est tragique de voir qu’une vie dédiée au service du Virunga soit interrompue à un si jeune âge », a indiqué le directeur du parc, Emmanuel de Merode. Continuer la lecture de Conservation : quelques jours après la reprise du tourisme, 1 écogarde tué dans les Virunga

RDC : La nomination de Dieudonné Musibono met les environnementalistes d’accord

Ils sont connus pour leur franc-parler en ce qui concerne les questions de l’Environnement. Les environnementalistes congolais et autres experts en ces questions saluent la nomination de l’un de leurs, Dieudonné Musibono, élevé au rang du Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de l’Environnement et Développement durable.

Dieudonné Musibono, Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière de l’Environnement et Développement durable, (crédit photo, droit tierce).

« Je suis très content du fait qu’un de notre (environnementaliste) occupe ce poste. Nous pensons que les politiques du nouveau président seront orientées dans le sens du respect de l’environnement », commente Mamba Ngaley, sur le site web d’Environews.

Pour Jeannette Bosingizi, Dieudonné Musibono est un choix de la méritocratie, car précise-t-elle, c’est l’homme qu’il faut à la place qu’il faut.

« Le chef de l’Etat a nommé un spécialiste en la matière. Aujourd’hui tout le monde parle du changement climatique, et le professeur Musibono est bien à sa place. Espérons aussi que pour le ministère de l’Environnent, cette fois-ci, on ne mettra pas n’importe qui parce que, dans le secteur de l’environnement il y’a beaucoup à faire », déclare-t-elle. Continuer la lecture de RDC : La nomination de Dieudonné Musibono met les environnementalistes d’accord

RDC : Dieudonné Musibono nommé Conseiller spécial en matière de l’Environnement et Développement durable

Dieudonné Musibono Eyul Anki a été nommé Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matières de l’environnement et Développement durable. Professeur ordinaire à l’Université de Kinshasa, Faculté des Sciences, Département de l’Environnement, Laboratoire d’Ecotoxicologie et microbiologie environnementale, il est connu dans la sphère scientifique pour ses recherches très pointues surtout dans le domaine de la pollution.

Très ouvert et réceptif, Musibono est connu pour ses point de vues très tranchées sur la question de transfèrement des eaux du fleuve Congo vers le Lac Tchad, cet expert Spécialiste en Gestion intégrée des ressources naturelles et développement durable sera le bras droit du Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo sur les questions environnementales.

Outre la nomination du Conseiller spécial en matière de l’Environnement et Développement durable, le Chef de l’Etat a également nommé un Collège Urbanisme et Environnement qui sera dirigé par Madame Kelly Lunda Mawaya

Alfred NTUMBA