Archives par mot-clé : Accra

Accra : Richard Eba’a Atyi « seule la combinaison des efforts politiques et communautaires peut engendrer des résultats positifs »

Lancés le 29 octobre dernier à Accra au Ghana, c’est ce mercredi 30  octobre que se sont clôturés   les travaux du Global Forum Landscapes (GLF). Ayant pour thème Restaurer les paysages Africains tous ensemble, ce Forum d’Accra met un accent particulier sur la conciliation des efforts fournis par les politiques et ceux des communautés, afin de gagner le pari de restauration des paysages qu’ont  fait  les pays Africains, au moment où les Nations-Unies se préparent à lancer la décennie de la restauration. «  Le message du  Centre international des recherches forestières (CIFOR) dans ce Forum reste le même avec  celui du GLF, il s’agit  de combiner des efforts faits au-dessus et ceux d’en dessous » a déclaré Richard Eba’a  Atyi, chercher au CIFOR et coordonnateur du bureau régional. «  Les politiques conçues pour la restauration forestière doivent s’intéresser sur ce qui se passe sur le terrain avec des communautés locales . C’est de cette manière que nous pouvons obtenir des résultats visés ». Continuer la lecture de Accra : Richard Eba’a Atyi « seule la combinaison des efforts politiques et communautaires peut engendrer des résultats positifs »

Accra : Joseph Tsongo plaide pour la reconnaissance des efforts de jeunes en matière de restauration

Participant à la 4 ème réunion annuelle de l’initiative AFR 100 qui  se déroule à Accra depuis le 27 octobre dernier, Joseph Tsongo jeune ambassadeur de l’AFR100 venu de la République démocratique du Congo plaide en faveur de la reconnaissance des efforts fournis par tous les jeunes du continent qui s’adonnent du mieux qu’ils peuvent aux activités de restauration.

« Ici à Accra, je porte le message de tous les jeunes africains qui essaient de faire quelque chose au niveau local, mais dont les efforts ne sont pas reconnus. Je ne suis pas extra de m’être retrouvé ici, je reconnais qu’il y a sur le continent des jeunes qui font aussi des choses peut-être plus importantes que moi pour l’intérêt de notre planète », a déclaré Joseph Tsongo, ambassadeur  de l’AFR 100.  « J’aimerai  bien que la communauté internationale et les organisations qui accompagnent et appuient  les activités dans le domaine de restauration et changement climatique volent au secours de ces jeunes »

Président de l’ONG Amani Institut, ce jeune Congolais vivant dans l’Est de la RDC,  a depuis 2017 mis en place une initiative consistant à initier les jeunes enfants à planter des arbres au tour du parc Virunga. Une action destinée à réduire ou combattre la pression que subit ce vieux parc d’Afrique de la part des communautés vivant aux alentours. Continuer la lecture de Accra : Joseph Tsongo plaide pour la reconnaissance des efforts de jeunes en matière de restauration

ACCRA : Début des travaux de l’AFR 100

C’est ce 27 octobre que s’est ouvert à Accra  la capitale du Ghana, les travaux de la 4 ème  réunion annuelle de l’initiative de restauration des paysages en Afrique AFR 100. Réunissant les points focaux de restauration des paysages forestiers, les partenaires techniques et plusieurs acteurs impliqués dans le processus de restauration, ces assises de deux jours visent avant tout à  faire un point sur les progrès accomplis par le pays  membres de cette initiative, en matière de restauration  des terres depuis un an.

Photo TPK

Les progrès faits en matière de mobilisation des ressources financières et techniques, l’état des lieux des outils de suivi et évaluation en matière de restauration des terres en Afrique aussi bien sur le plan continental, national et local, tels sont les principaux axes  autour desquels  s’est articulé cette première journée des travaux de l’AFR 100.

« L’évaluation est très positive si on tient compte de ce qui a été réalisé depuis le lancement de  ce programme en début 20 . Mais évidemment il y a encore beaucoup de défis à relever, au regard  de  l’objectif que se sont fixés les pays africains à restaurer plus de 100 millions d’hectares d’ici à 2030 », s’est réjoui Mamadou Moussa Diakite, responsable du programme terre eau et énergies  à l’Agence de l’Union Africaine pour le développement.

Selon les organisateurs les initiatives prises par certains pays africains pour mener à bien ce processus de restauration sont très encourageantes et augurent une réussite pour l’AFR 100. L’initiative  de l’Ethiopie par exemple qui a planté plus d’un million d’arbres en une seule journée  il y a quelques mois, est une opération choc qui démontre qu’avec la volonté politique et populaire, il est possible de  faire  des grandes choses en matière de restauration. Le Rwanda, le Niger, le Malawi et beaucoup d’autres pays ont aussi investi  beaucoup de ressources internes  nationales    afin d’inverser la courbe de cette  dégradation, et prendre ainsi  entre leurs propres mains   la restauration des terres dégradées . Continuer la lecture de ACCRA : Début des travaux de l’AFR 100

Accra : Une visite de terrain, en prélude des travaux de l’AFR 100

 

Accra, la capitale du Ghana abrite depuis ce 27 octobre 2019, la  4 ème réunion  annuelle   de  l’initiative de la restauration des paysages forestiers en Afrique AFR 100. Avant le lancement de travaux, les organisateurs ont organisé une visite de terrain, question de montrer aux participants les efforts fournis par le Ghana  en matière de restauration des paysages et de conservation.

Photo TNK

Plus de 100 personnes  parmi lesquelles  des points focaux, des  experts et autres acteurs impliqués dans la restauration et la  conservation, ont  effectué le 26 octobre dernier une visite de terrain en marge de la conférence de l’initiative de restauration des paysages africains.

Le site de reboisement de la réserve  forestier d’Achimota a constitué la première étape de cette visite de terrain. Projet de la commission forestière du Ghana, cette réserve  de  396 hectares,   créée en 1930 constitue à ce jour une de preuves de l’engagement du pays en ce qui concerne la restauration. Continuer la lecture de Accra : Une visite de terrain, en prélude des travaux de l’AFR 100

Climat: clôture à Accra du sommet Climate chance-Afrique 2019

Ouvert le 16 octobre dernier à Accra au Ghana, c’est ce 18 octobre que s’est clôturé le sommet Climate chance-Afrique. Une fin des travaux qui est intervenue à la grande satisfaction de tous les participants, car cette rencontre s’est soldée par l’adoption d’une déclaration  qui appelle les Etats à créer un environnement favorable à l’action, les institutions bancaires qui faciliterait l’accès des gouvernements locaux et acteurs non –étatiques aux financements.  La déclaration d’Acra propose aussi une nouvelle approche de la nécessaire réévaluation des engagements nationaux sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre en partant de la contribution des territoires.

Réunissant près de 2000 participants représentant 25 pays africains et la diversité des acteurs non-étatiques mobilisés contre le changement climatique, le sommet Climate chance-Afrique a également connu la participation de nombreuses personnalités de haut niveau qui n’ont pas hésité de prendre part à cet événement mobilisateur au tour du changement climatique.

En ouvrant le sommet, le président de la République du Ghana Nana Akufo-Addo  a mis en avant l’importance de l’action locale sur le climat.

«  Les plans d’actions locaux sont essentiels. Agissons pour réduire l’empreinte carbone dans nos villes, et participons tous aux solutions », a-t-il déclaré.

Au cours de ces assises, il a été relevé que l’enjeu principal auquel les gouvernements locaux sont confrontés est celui de l’accès aux financements.  Pour pallier à cette situation,  les débats et ateliers qui de ce sommet ont bien scruté cette question.

Ce sommet d’Accra devrait permettre aussi aux coalitions qui avaient débuté leurs travaux lors du sommet d’Abidjan en juin 2018, d’affiner leurs feuilles de route. Elles devraient  aussi travailler sur des objectifs précis et la façon de renforcer leur animation tout au long de l’année, ou la déclinaison des feuilles de route à l’échelle de pays, avec l’exemple de la feuille de route sur la mobilité en Côte d’ivoire en cours d’élaboration. Continuer la lecture de Climat: clôture à Accra du sommet Climate chance-Afrique 2019