Archives par mot-clé : Bopeto

Salubrité : Kinshasa Bopeto, les kinois résistent au mot d’ordre de Ngobila

La journée du samedi 30 novembre a été déclaré journée Kinshasa Bopeto sur l’ensemble de la ville de Kinshasa par le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka. Selon le communiqué publié par l’Hôtel de Ville de Kinshasa, chaque kinois devrait procéder au travail d’intérêt commun afin d’assainir les places publiques et les devantures de parcelles. Malheureusement pour cette nouvel appel, les kinois n’ont pas montre leur empressement à adhérer à l’idée.

C’est une véritable résistance des kinois qui, lors de la première journée Kinshasa Bopeto lancée avec pompe, se sont vu trahis par des promesses non accomplies par l’autorité urbaine.

« Qu’ont-ils fait des déchets que nous avons collectés lors de la première journée ? Regardez, ils sont là. Et aujourd’hui, nous demander de faire encore le même travail, c’est de la perte du temps », s’indigne Armand Kembo, jeune du quartier Salongo à Limete. Continuer la lecture de Salubrité : Kinshasa Bopeto, les kinois résistent au mot d’ordre de Ngobila

Salubrité : Eric Ndilu, « le projet Kinshasa Bopeto devrait commencer par quantifier les déchets »

Depuis le lancement de Kinshasa Bopeto, programme d’actions du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, plusieurs scientifiques ne cessent d’émettre leurs idées sur ce que devrai être réellement ce programme qui selon son concepteur, se veut une philosophie et un mode de vie des kinois. Se livrant à cœur ouvert au icro d’ENVIRONEWS TV, Eric Ndilu Kimasala, spécialiste en génie de l’assainissement invite l’autorité urbaine à reconfigurer sa vision tout en y intégrant une bonne dose de la réalité de terrain.

Eric Ndilu, expert en génie de l’assainissement.

Ce scientifique sans jeter tout en bloque, pense quant à lui que dans un cadre scientifique de la question d’assainissement de la ville de Kinshasa, le programme Kinshasa Bopeto qui vise à passer inéluctablement par un réel changement de mentalité doit prendre en compte la quantification rigoureuse et minutieuse des déchets produits chaque jour dans la ville.

« Cette quantification permettra de connaitre en moyenne ce qu’un kinois produit comme déchets dans la ville et à faire des analyses physico-chimiques de ces déchets. Les analyses serviront à orienter les différents déchets récoltés aux filières spécialisées pour leur traitement. Cette démarche va permettre à scinder la quantité des déchets non biodégradables et biodégradables »,a-t-il rapporté. Continuer la lecture de Salubrité : Eric Ndilu, « le projet Kinshasa Bopeto devrait commencer par quantifier les déchets »

Salubrité : Kinshasa Bopeto, bientôt un numéro vert pour l’évacuation des déchets

Ce sera la première innovation parmi tant d’autres dans le système intégré de gestion des déchets produits à Kinshasa. Il s’agit de la mise en place d’un Call center et d’un numéro vert devant faciliter la communication entre les communes, les quartiers, les rues et la Coordination de Kinshasa Bopeto. Cette information a été rendue publique par le directeur général de la RASKIN (Régie d’Assainissement de Kinshasa), Tim Muding, dans une interview accordée à Environews TV, ce jeudi 24 octobre.

Tim Muding, directeur général de la RASKIN (Régie d’Assainissement de Kinshasa).

« C’est un Call center qui va fonctionner 24h/24. Nous allons commencer à recevoir les appels des communes, des quartiers et de la population. Aujourd’hui les kinois ont compris que la saleté n’est pas bonne, et qu’il faut lutter contre ça. Nous sommes là pour les accompagner », a-t-il indiqué.

Réagissant à notre publication du mercredi 23 octobre 2019, dans laquelle notre rédaction avait fait mention de la déception des kinois quant à l’évacuation des déchets, le DG de la RASKIN a tenu à préciser que depuis le lancement de l’opération Kinshasa Bopeto, tout est mis en marche pour évacuer progressivement tous les déchets entassés ou stockés dans les rues et quartiers de la ville. Continuer la lecture de Salubrité : Kinshasa Bopeto, bientôt un numéro vert pour l’évacuation des déchets

Salubrité : 1ère journée Kinshasa Bopeto, la déception des kinois

Quatre jours après le lancement officiel de l’opération Kinshasa Bopeto, plusieurs quartiers de la ville province de Kinshasa éprouvent des difficultés de voir leurs déchets évacués. C’est avec un air déceptif que certains habitants interrogés à ce sujet ont fustigé la négligence et ou l’impréparation dans l’organisation de cette opération, lancée tambours battants par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, le samedi 19 octobre dernier.

Une décharge sauvage sur la place de la Victoire dans la Commune de Kalamu.

Après la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la matinée du mardi 22 octobre à Kinshasa, nos équipes ont sillonné la ville pour constater ce que sont devenus les déchets entassés de suite de cette opération chaire à Gentiny Ngobila. Cette descente s’est conclue par une note de déception généralisée.

« Nous avons voulu contribuer à la vision du gouverneur, voilà pourquoi on a effectué ce travail de balayer nos milieux de vie et nos places publiques. Et cela a été fait comme jamais auparavant parce qu’on nous avait rassuré que ces déchets allaient être évacués tout de suite après. Malheureusement cela n’a pas été le cas», a expliqué Rita Masengu, une habitante de la commune de Kalamu.

Trentaine révolue, Rita Masengu nous confirme que les habitants de son quartier avaient pour la toute première fois, collecté une quantité des déchets pouvant être estimée à plus d’une tonne, en un quart de la journée. Continuer la lecture de Salubrité : 1ère journée Kinshasa Bopeto, la déception des kinois