Archives par mot-clé : Cassinga

Conservation : quelques jours après la reprise du tourisme, 1 écogarde tué dans les Virunga

L’histoire serait-ce en train de se répéter ? Seulement, quelques jours après la reprise des activités touristiques dans le Parc National des Virunga, un écogarde vient de succomber dans une attaque de groupes armés, renseigne un communiqué du parc, rendu public ce vendredi 08 mars.

Il s’agit du rager Freddy Mahamba Muliro, tombé lors d’une attaque sur une position des gardes le jeudi 07 mars 2019, au secteur centre du parc. « Nous sommes profondément endeuillés par le décès du Garde Freddy. C’est tragique de voir qu’une vie dédiée au service du Virunga soit interrompue à un si jeune âge », a indiqué le directeur du parc, Emmanuel de Merode. Continuer la lecture de Conservation : quelques jours après la reprise du tourisme, 1 écogarde tué dans les Virunga

Energie : Yves Cassinga et la lampe Kibidon, une histoire de réussite à Bukavu

A la tête d’une Start-up dénommée Kwanza Technioligies, Yves Cassinga est un jeune congolais soucieux d’apporter sa contribution à la problématique de la gestion des déchets, qui reste un véritable défi pour les grandes villes de la République démocratique du Congo. A cœur ouvert, Yves nous parle de son projet, ses motivations et ses perspectives d’avenir.

« Notre entreprise s’appelle Kwanza Technologies. Elle a été initiée par les jeunes techniciens opérant dans le secteur de l’électronique. Kwanza Technologies produit la lampe  Kibidon à base des déchets électroniques et plastiques », indique-t-il.

Ces jeunes vivant à Bukavu dans la partie Est de la République démocratique du Congo tirent leur inspiration de la très faible desserte en électricité de cette ville.

« Nous vivons dans une ville où l’électricité est quasi inexistante, donc une ville dans  laquelle les déchets plastiques et  électroniques sont jetés par de milliers des tonnes dans les poubelles. Nous avons mis en place les différentes façons de récupérer et utiliser ces déchets, en faisant bénéficier à la population notre technologie », nous précise-t-il.  « Nous avons conçu et fabriqué les lampes Kibidon à base des veilles bidons plastiques, et des déchets électroniques recyclés. Cette lampe comporte trois facteurs importants, dont la capacité d’être rechargeable avec panneau solaire». Continuer la lecture de Energie : Yves Cassinga et la lampe Kibidon, une histoire de réussite à Bukavu

Conservation : L’ONG Conserv Congo s’engage à former des jeunes qui veulent devenir des écogardes

En marge de la Journée internationale des écogardes, célébrée chaque 31 juillet, l’ONG Conserv Congo a déclaré sa disponibilité d’apporter son expertise dans la formation des jeunes désireux travailler comme écogarde au service de la conservation de la biodiversité. Le Coordonnateur de cette organisation, Adams Cassinga a fait cette annonce au cours d’une activité organisée ce mardi à Kinshasa.

A en croire Adams Cassinga, le travail à faire est énorme au regard du defi à relever et du rôle que doit jouer les écogardes dans la protection de la méga biodiversité congolaise. « Beaucoup de gens ne savent même pas qui est un écogarde, ce qu’il fait et sa raison d’être, alors il revient à nous en tant qu’organisation à sensibiliser la masse. La journée d’aujourd’hui est une opportunité pour échanger avec les jeune, leur dire exactement qui est un ecogarde, et ce qu’il fait exactement», a-t-il déclaré. Continuer la lecture de Conservation : L’ONG Conserv Congo s’engage à former des jeunes qui veulent devenir des écogardes

Virunga : Conserv Congo appelle le Gouvernement de la RDC à plus de sécurité

Quelques jours après les incidents survenus dans le Parc national des Virunga dans la partie Est de la République démocratique du Congo, l’Ong  Conserv Congo a dans une déclaration rendue publique, appelé le Gouvernement de la RDC  à faire de la sûreté des gardes du parc une priorité, car, informe-t-elle, ces derniers mettent leurs vies en danger pour protéger la Faune et la Flore.

Cette ONG a également interpellé le gouvernement et l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) à prendre des mesures proactives pour prévenir des incidents tel que celui arrivé à Rachel Kamwena, l’éco garde tombée sur le champs d’honneur de suite d’une attaque d’un groupe armé qui avait kidnappé deux touristes britanniques dans le parc National des Virunga . « Ce n’est pas un cas isolé car nous avons perdu six autres il y a pas si longtemps dans le même lieu et de la même manière. De tout évidence, des mesures doivent être prises et ceci doit être fait dans l’immédiat », a déclaré le Directeur exécutif de cette organisation, Adams Cassinga.

Selon Conserv Congo, la mort de Rachel devrait être un changement de paradigme pour que  tous les conservateurs mettent de coté leurs différences et faire ensemble un remue-ménage pour tracer l’avenir. Le problème auquel sont confrontés les conservateurs en RDC est passé d’être juste une simple question qui ne concerne que le gouvernement, à une urgence qui nécessite la contribution de toutes les parties prenantes. « Nous sommes contre les assassinats constants de nos camarades, comme si c’étai juste normal d’aller travailler le matin et ne jamais revenir le soir », peut-ont lire dans cette déclaration.

Ainsi, l’organisation n’a pas caché sa volonté d’apporter sa contribution aux efforts communs. «  Conserv Congo, nous nous engageons à former jusqu’à 100 gardes du parc immédiatement avec les soutient de nos partenaires locaux et internationaux afin que nous puissions faire face à ces braconniers avec une puissance de feu égale à celle dirigée à notre égard », informe cette déclaration.

Outre les condoléances présentées aux proches de la victime, quelques recommandations ont été formulées à l’endroit des différentes parties prenantes qui interviennent dans la conservation en RDC, notamment la formation efficace et appropriée à tous les gardes du parc, les anciens et les nouveaux, y compris  des réservistes et de bénévoles, l’augmentation du nombre de gardes du parc  et enfin, l’amélioration des conditions de vie des éco gardes, et le  soutien logistique aux gardes du parc sur tous les sites du pays, renchérit cette déclaration.

Nelphie Mie