Archives par mot-clé : Cifor

Forêt : Les scientifiques volent au secours de l’Afrormosia dans la Tshopo

C’est une expérience inédite que les scientifiques du projet FORETS (Formation, Recherche, et Environnement dans la Tshopo) mènent depuis 1 an et demie à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo. Ils sont motivés par le souci de trouver une solution durable à la disparition de cette espèce qui manifeste de sérieux problèmes de régénération. Ces experts forestiers voient en la disparition de l’Afrormosia (Pericopsis elata), une perte économique énorme pour la République démocratique du Congo dont le secteur de l’exploitation du bois d’œuvre repose notamment sur cette espèce très prisée dans l’industrie, à cause de la très haute qualité de son bois.

Plantation d’expérimentation de régénération de l’Aforormosia à Kisangani. (Crédit Photo CIFOR).

« La surexploitation de ce bois a fait qu’il puisse se retrouver dans l’annexe 2 de la CITES (Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction), mais aussi considérée comme espèce en danger par l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). On a aussi compris que cette espèce à de problème de régénération. Vu qu’on a toujours besoin de son bois, nous avons décidé de faire sa régénération naturelle assistée », a indiqué Hulda Riziki, ingénieure forestière.  Continuer la lecture de Forêt : Les scientifiques volent au secours de l’Afrormosia dans la Tshopo

Environnement : 12 journalistes formés par le CIFOR sur les questions environnementales

C’est le samedi 04 mai que s’est  clôturée à Kisangani, la formation des journalistes environnementaux de la RDC.  Cette clôture marque ainsi le début de la première édition du concours forêts pour le journalisme environnemental. Initiée par le projet FORETS (Formation, Recherche et Environnement dans la Tshopo), cette activité qui a réunis 12 journalistes venus de quelques provinces de la République démocratique du Congo, s’inscrit dans le cadre de la semaine de la science organisée par l’Université de Kisangani en partenariat avec le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR).

« J’étais impressionnée par la motivation de tous les participants, ce qui constitue la vraie  base pour faire le journalisme. Et, ce que j’attends d’eux, c’est qu’ils mettent en pratique les matières apprises afin d’améliorer leurs techniques journalistiques et rendre des reportages vraiment superbes. J’ai beaucoup d’espoir que nous aurons des reportages de très haute qualité », s’est félicitée Gloria Pallares, formatrice.

Pendant 4 jours, formateurs et apprenants ont ensemble passé en  revue toutes les étapes qui président à la réalisation d’un bon reportage. Ceci de la conception de l’idée du reportage jusqu’à la publication de celui-ci. Continuer la lecture de Environnement : 12 journalistes formés par le CIFOR sur les questions environnementales

Forêts : 50.000 arbres  déjà plantés à Bangala dans la Tshopo grâce au  projet FORETS

Financé par l’Union européenne et coordonné par le Centre de recherche  forestière internationale (CIFOR), le projet FORETS a à  ce jour permis  déjà de planter près de 50.000 arbres à Bangala dans le secteur de Yangambi,  un village situé à plus de 100 kilomètres de la ville de Kisangani dans la province de la Tshopo. Une activité  de reboisement qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques d’une part, et d’aider les communautés locales à exploiter durablement les forêts d’autre part.

«  Nous avons commencé ce travail avant l’arrivée de l’Union européenne via le projet FORETS. Mais l’arrivée de l’Union européenne est une chance pour nous, car elle nous a apporté  beaucoup de moyens. Elle nous a permis d’agrandir la pépinière et d’améliorer les conditions de travail notamment la construction de bacs en planche en bois pour faire pousser les plantules, nous avons  un château d’eau et plusieurs autres outils de travail, sans oublier l’augmentation de la main d’œuvre », a expliqué Norbert NGOYI responsable de la pépinière d’ISALOWE.

Ces arbres qui sont plantés sur le site de l’INERA afin recouvrer la réserve de biosphère de Yangambi sont composés de plusieurs essences locales et exotiques dont la plupart sont des espèces à croissance rapide à l’instar des acacias. Continuer la lecture de Forêts : 50.000 arbres  déjà plantés à Bangala dans la Tshopo grâce au  projet FORETS

Kisangani : Lancement du concours FORETS pour le journalisme environnemental en RDC

C’est en marge de la 6ème édition de la Semaine de la science organisée par l’Université de Kisangani en partenariat avec le Centre de Recherche Forestière Internationale (CIFOR) que s’est ouvert ce mardi 30 avril, la première édition du concours « FORETS pour le journalisme environnemental ». Au total, 12 journalistes venus des différentes provinces de la République démocratique du Congo participent à  cet événement.

Avant tout, le but de  ce concours  initié par le projet FORETS ( formation, Recherche, et Environnement dans la Tshopo) est  d’aider les participants  à approfondir leurs connaissances sur les questions liées à la conservation de la forêt, au bois énergies et au bois d’œuvre. Pour ce faire,  des ateliers de renforcement des capacités des journalistes seront organisées au cours de la semaine de science. Cette formation connait la participation des journalistes de renommée internationale, et des scientifiques  de la RDC et d’ailleurs.

Outre les échanges en atelier,  des descentes sur terrain notamment à Yangambi sont prévues  afin de concilier à la pratique,  différentes connaissances engrangées pendant la formation. Continuer la lecture de Kisangani : Lancement du concours FORETS pour le journalisme environnemental en RDC

Forêt : Un labortoire de la biologie du bois installé à Yangambi (RDC)

Le Musée Royal de l’Afrique centrale en Belgique (MRAC) a ouvert  un nouveau laboratoire de biologie du bois en République démocratique du Congo (RDC). Situé dans la Réserve de biosphère de Yangambi, au cœur du bassin du Congo, il servira aux scientifiques congolais et internationaux pour y mener des actions de recherche de pointe sur l’anatomie du bois et la dendrochronologie (étude des cernes de croissance des arbres) afin de mieux comprendre le rôle des forêts dans l’adaptation et l’atténuation du changement climatique.


« Ce laboratoire de biologie du bois est unique en Afrique subsaharienne. Ses microscopes et tous ses  équipements les plus sophistiqués nous permettront d’étudier le fonctionnement des arbres sur place », a indiqué Hans Beeckman, Chef du Service de biologie du bois au MRAC, au cours de la cérémonie d’inauguration qui a eu lieu le 28 avril à Yangambi en RDC. « Le bassin du Congo est la deuxième forêt tropicale humide du monde en termes de superficie et son rôle est crucial dans le stockage du carbone et la régulation de la température. Par conséquent, la compréhension des caractéristiques de croissance des arbres locaux, de l’historique de la végétation et des propriétés du bois nous permettra de protéger cet important écosystème », a-t-il ajouté. Continuer la lecture de Forêt : Un labortoire de la biologie du bois installé à Yangambi (RDC)

Forêt : Le CIFOR scelle un nouveau partenariat  technique avec l’Initiative AFR100

Alors que le monde se prépare en vue de la Décennie pour la restauration des écosystèmes 2021-2030, le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR) vient de devenir le nouveau partenaire technique de l’Initiative pour la restauration des paysages forestiers africains,AFR100. Un partenariat qui permettra d’assurer l’adéquation des activités de restauration du CIFOR avec le cadre de travail de l’AFR100, d’optimiser la collaboration et le partage des connaissances entre les deux partenaires et de contribuer aux objectifs de restauration de l’AFR100.

« Ce partenariat, qui réunit le CIFOR et le groupe de l’AFR100, consolidera nos relations et favorisera notre collaboration sur un positionnement tactique et stratégique dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes », affirme Robert Nasi, Directeur général du CIFOR. Continuer la lecture de Forêt : Le CIFOR scelle un nouveau partenariat  technique avec l’Initiative AFR100

Indonésie : Signature du protocole d’accord entre la FOERDIA et le CIFOR

Le directeur général du CIFOR (Centre de recherche forestière internationale), Robert Nasi, et le directeur général de la FOERDIA (Forestry and Environmental Research Development and Innovation Agency), Agus Justianto ont procedé à la signature d’un nouveau protocole d’accord qui certifie et pérennise la relation qui lie les deux institutions.la cérémonie de signature a eu lieu ce mardi 26 février, sur le campus du CIFOR à Bogor.  

« Le renouvellement de ce protocole d’accord témoigne des intérêts que nous partageons autour de la gestion durable des forêts en Indonésie et représente une étape cruciale de notre partenariat », a souligné R. Nasi. « Je suis impatient de poursuivre ces efforts communs pour que les forêts d’Indonésie occupent la place centrale qui leur revient dans la réalisation des objectifs nationaux et des Objectifs de Développement Durable ».

Ce protocole vient sceller une coopération de longue date entre le CIFOR et la FOERDIA sur un certain nombre de sujets, parmi lesquels la gestion durable des forêts, les chaînes de valeurs des forêts et des arbres, et la foresterie sociale.

« J’attends que ces deux parties mobilisent la science pour donner corps à des actions concrètes et qu’elles traduisent en actes les mouvements internationaux pour le bien-être humain », a souhaité A. Justianto, représentant de la ministre indonésienne de l’Environnement et des Forêts, Mme Nurbaya.

 

Les deux directeurs ont profité de l’occasion pour inaugurer les bureaux du secrétariat, installés sur le campus du CIFOR à Bogor.

L’agence gouvernementale de recherche et développement FOERDIA est rattachée au ministère indonésien de l’environnement et de la foresterie. Elle est en charge de l’élaboration et de la formulation de politiques, de plans et de programmes techniques liés à l’environnement.

 

La coopération entre ces deux instructions, le CIFOR et la FOERDIA a vu le jour en 1997, sur le site de recherche de la forêt de Bulungan. Le CIFOR est un organisme mondial de recherches forestières à but non lucratif, installé à Bogor ; il fait partie du consortium de recherche du CGIAR.

Alfred NTUMBA

Climat : l’œil vigilant des scientifiques sur les engagements des Etats de l’Afrique centrale

Une nouvelle note d’orientation politique des experts du climat, publiée par l’Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale (OFAC), a analysé les difficultés auxquelles sont confrontés les pays d’Afrique centrale pour transformer en action leurs actes d’engagement de lutte contre le réchauffement de la planète, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.


Cette note publiée en marge de ma COP24, émet des recommandations de principes de la responsabilité partagée et différenciée, afin de pousser les pays d’Afrique centrale, signataires de l’accord de paris à s’engager sur le long chemin du développement de la situation du climat.

Les experts plaident pour plus d’initiatives et de responsabilités de la part des hommes politiques. « Il est nécessaire que les principaux ministères, comme ceux de la Planification et des Finances, et même le Premier ministre et la Présidence, s’impliquent davantage », explique Dénis Sonwa, l’un des experts à la base de cette note. « Ils doivent passer d’un rôle de suivi à une véritable participation à la planification et à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national(CDN) ». Continuer la lecture de Climat : l’œil vigilant des scientifiques sur les engagements des Etats de l’Afrique centrale

Forêts : Projet FORETS, le satisfecit de l’Union européenne et du CIFOR

Après dix-huit mois d’exécution du projet FORETS (Formation, Recherche, et environnement dans la Tshopo), les résultats sont satisfaisants et concrets. Cette information a été livrée à la presse par le Directeur du Centre de recherche forestière internationale (CIFOR), Robert Nasi. Au cours d’une conférence de presse organisée à Kinshasa, ce jeudi 22 novembre, le Directeur général du CIFOR n’a pas caché sa joie de voir ce projet apporter de résultats escomptés à mi-parcours.

« Le projet a démarré en 2017, mais nous avons passé les 18 mois à mener des recherches approfondies pour bien comprendre et apprendre des décisions fondées sur des preuves. C’est maintenant avec une grande satisfaction que nous commençons à voir la concrétisation de notre dur travail », a-t-il fait savoir.

Ce projet basé sur une approche intégrée vise à développer les filières économiques devant permettre de réaliser les plus de bénéfices économiques en vue d’améliorer la qualité de vie des communautés tout en préservant la riche biodiversité de la Reserve de biosphère de Yangambi. Continuer la lecture de Forêts : Projet FORETS, le satisfecit de l’Union européenne et du CIFOR

Nairobi : Début du Forum mondial des paysages (GLF Afrique 2018)

Plus d’une centaine des participants issus des divers horizons venus du monde entier, prennent part ce mercredi 29 août, à la 3ème rencontre annuelle du Forum Mondial des Paysages, organisé à Nairobi, la capitale kényane.

Placé sous le thème, « les opportunités et perspectives dans la restauration des 100 millions d’hectares des paysages forestiers d’Afrique d’ici à 2030 », ce forum se fixe comme objectif, de définir le processus de la restauration des paysages et les grandes lignes dans la mise en œuvre des engagements de la restauration des paysages forestier en Afrique pris par les parties.

Cette conférence régionale sera axée sur la coordination et la promotion du soutien des secteurs international, national et privé à la restauration des forêts et des paysages, tout en ouvrant la voie à la mise en œuvre de la restauration des forêts et des paysages. Continuer la lecture de Nairobi : Début du Forum mondial des paysages (GLF Afrique 2018)