Archives par mot-clé : CNCEIB

Forêt : Plus d’exploitation illégale du bois rouge dans le haut Katanga 

Plus de nouvelles coupes, moins encore l’exploitation illégale du bois d’œuvre dans la province du haut Katanga.  Cette confirmation est de la CNCEIB (Coalition Nationale contre l’Exploitation Illégale du Bois). Elle a fait déclaration dans une note de position commune présenté au cours d’un point de presse organisé à Kinshasa, ce mercredi 18 septembre.Cette note de position commune permettra de mobiliser l’opinion nationale et internationale sur la coupe illégale de bois d’œuvre et les conséquences néfastes de ces incendies forestières en Amazonie et en Afrique centrale.

Pour ces organisations de la société civile, partenaires du fonds mondial pour la nature (WWF), c’est depuis 2017 qu’il ya eu la suspension de l’exploitation forestière du bois, en général et particulièrement le bois rouge dans la province du haut Katanga.

Une commission avait été mise en place par le MEDD (Ministère de l’Environnent et Développement durable) avec comme mission d’encadrer et traiter cas par cas, les demandes d’acquisition et formalités d’évacuation des bois rouges abandonnés, saisis et autres coupés avant l’interdiction des activités forestières dans cette partie de la RDC.

«  Actuellement, la mesure d’interdiction d’exploitation est respectée à la loupe, la commission travaille normalement vu qu’elle est composée de plusieurs cabinet et structures du pays. L’exploitant qui est en ordre avec la législation disposant des grumes coupées avant la période d’interdiction, introduit une demande d’exportation pour être analysée par la commission », a fait savoir Maitre Simon Diambilayi, rapporteur au collège d’orientation de la CNCEIB. Continuer la lecture de Forêt : Plus d’exploitation illégale du bois rouge dans le haut Katanga 

Foret : Affaire Maniema Union à Ingende, la CNCEIB attire l’attention du juge en appel

Préoccupée par l’issue du procès instruit sous le R.P 13.032/FI au Tribunal de Grande Instance de Mbandaka siégeant en matière répressive en flagrance, la Coalition nationale de lutte contre l’Exploitation Illégale du Bois (CNCEIB), a dans d’une déclaration faite à Kinshasa, ce vendredi 12 juillet 2019, attiré l’attention du juge en appel,  pour corriger l’erreur commise par le premier juge. Car, estime-t–elle, le premier juge a rendu sa décision par confusion  dans l’affaire opposant la société civile de la province de l’Equateur (SOCIPEQ),  contre le prévenu PIE, de nationalité chinoise, représentant de la société Maniema Union 2.

Selon cette coalition de la société civile, le jugement rendu, ayant remis en liberté le prévenu PIE contient l’erreur qui appelle à la correction. « La sanction n’était pas conforme, parce qu’il [Ndlr : le prévenu PIE] avait exploité en dehors de la concession et la transaction s’est faite par rapport à la première préoccupation d’une clause sociale et non à l’exploitation en dehors d’une concession.   Ces sont des irrégularités que nous devons condamner. Comme l’affaire était mal rendue, nous  demandons au juge d’appel  de rendre justice », a déclaré J.R Bowela, chargé de la campagne au sein de CNCEIB. Continuer la lecture de Foret : Affaire Maniema Union à Ingende, la CNCEIB attire l’attention du juge en appel