Archives par mot-clé : environnement

Kinshasa : Didier Tenge Te Litho nommé ministre provincial de l’Environnement

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngombila Mbaka a nommé Didier Tenge Te Litho, ministre de l’Environnement Tourisme et Aménagement de la ville. L’arrêté a été rendu public le samedi, 22 juin 2019.

Didier Tenge Te Litho, ministre provincial de l’Environnement, Tourisme et Aménagement de la ville.

Connu pour sa rigueur et son sens élevé de patriotisme, Didier Tenge Te Litho a été bourgmestre de la Commune de Kitambo dans la partie ouest de la capitale congolaise, pendant plusieurs années, sous le règne de André Kimbuta Yango, ancien gouverneur de la Ville.

Il a milité pour faire de cette commune la plus propre de la capitale, par son implication propre et sa rigueur dans la gestion de ses administrés. Né à Kinshasa, ce père de 2 enfants, aura une lourde tache d’apporter sa touche particulière pour redorer l’image ternie Kinshasa. Continuer la lecture de Kinshasa : Didier Tenge Te Litho nommé ministre provincial de l’Environnement

Environnement 2019 : Les célébrations en RDC, engagement ou bandwagon effect ?

Ne faudrait-il pas s’arrêter un moment sur cette journée mondiale dédiée à l’Environnement par l’Organisation des nations unies, au regard de différentes activités organisées en marge de celle-ci ? A Kinshasa, comme un peu partout à ailleurs, l’on a assisté à un regain d’intérêt à célébrer cette journée du 05 juin 2019.

Pour les uns, il faut revendiquer un environnement sain pour tous, telle que stipulée dans la Constitution congolaise. Pour les autres, il faut préserver la biodiversité en annulant les projets d’exploration et d’exploitation du pétrole dans les Virunga et la Salonga. Bref, les messages divergent dans leur contenu, mais ils convergent tous à un point commun, « la protection de l’environnement ».

L’une des grandes actions posées en ce jour à Kinshasa, c’est le lancement de la campagne un milliard d’arbres pour le climat d’ici 2023.  Une campagne lancée tambour battant par le gouvernent de la RDC, sous la barbe de la présidence de la République, représentée par le Conseiller spécial du chef de l’Etat, le Professeur Dieudonné Musibono, qui a planté en premier un arbre, portant ainsi toute la symbolique de cette activité. Continuer la lecture de Environnement 2019 : Les célébrations en RDC, engagement ou bandwagon effect ?

JME : Antonio Guterres, « la pollution de l’air est une préoccupation urgente »

En marge de la célébration de la Journée Mondiale de l’Environnement le 5 juin, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres tire la sonnette d’alarme sur la nécessité de passer à une économie verte. Il a invité les dirigeants du monde à œuvrer pour mettre sur pied une politique efficace de protection de l’environnement.

Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU.

« Dans la longue et laborieuse évolution de la race humaine sur la terre, le moment est venu où, grâce aux progrès toujours plus rapides de la science et de la technique, l’homme a acquis le pouvoir de transformer son environnement d’innombrables façons et à une échelle sans précédent », a déclaré le secrétaire général des nations unies, Antonio Guterres.

Justifiant le bienfondé du thème de cette année « La pollution de l’air », le patron de l’ONU attire l’attention sur la pollution, une préoccupation environnementale particulièrement urgente et un problème mondial majeur. Continuer la lecture de JME : Antonio Guterres, « la pollution de l’air est une préoccupation urgente »

JME 2019 : les grands centres urbains de la RDC sont plus exposés à la pollution

En République démocratique du Congo, les grands centres urbains sont le plus exposés à la pollution sous toutes ses formes. Les villes de Kinshasa et celle de Lubumbashi, respectueusement, capitale administrative et capitale économique du pays connaissent une pollution accrue due au transport et aux ménages a déclaré le ministre congolais adj. Intérim, Franck Mwedi di Malila, dans son adresse à la nation, à l’occasion de la journée mondiale de l’environnement (JME).

Une vue du Boulevard du 30 juin à Kinshasa, (crédit-photo, politico.cd).

« Le choix de ce thème en appelle à la conscience de chacun dans la mesure où la pollution de l’air demeure une préoccupation majeure au regard des conséquences néfastes qu’elle entraine sur la santé et l’environnement », a-t-il précisé. « La pollution de l’air consiste en l’introduction directe ou indirecte, par l’activité humaine, de substances, de vibrations, de chaleur ou de bruit dans l’air, susceptibles de porter atteinte à la santé ou à la qualité de l’environnement ». Continuer la lecture de JME 2019 : les grands centres urbains de la RDC sont plus exposés à la pollution

Forêt : Validation du rapport 2018 du Programme d’investissement pour la forêt de la RDC

Le rapport du Programme d’Investissement pour la Forêt (PIF) 2018 de la RDC a été validé et adopté le samedi 25 mai 2019, à l’issue d’un atelier national des parties prenantes organisé par le Ministère de l’Environnement et développement durable à Kinshasa.

De ce rapport il ressort des avancées réalisées dans le cadre de la mise en œuvre de deux projets financés par les ressources dudit programme, à savoir le projet de Gestion Améliorée des Paysages Forestiers (PGAPF) pour un montant de 36,9 millions de dollars. Ce projet a été supervisé par la Banque mondiale. Le deuxième projet qui a connu également le succès est Projet Intégré REDD+ dans les bassins de Mbuyi Mayi, Kananga et Kisangani (PIREDD-MBKIS), pour un montant de 21, 5 millions de dollars, supervisé par la Banque africaine de Développement.

« Ce rapport a une importance très capitale parce que nous sommes engagés depuis 2009 dans le processus de la réduction des émissions de gaz à effet de serre dûs à la déforestation et à la dégradation des forêts. Aujourd’hui, nous aurons au moins ces éléments dans un rapport qui nous permettrons de savoir l’état financier du processus REDD en RDC », a déclaré Benjamin Toirambe, Secrétaire Général au ministère de l’Environnement et développement durable. Continuer la lecture de Forêt : Validation du rapport 2018 du Programme d’investissement pour la forêt de la RDC

Environnement : les élèves de l’ENA ont visité le village de kimpoko I

Dans le cadre de leur cours de développement rural, les élèves de l’Ecole Nationale d’Administration ont effectué une visite guidée au village KIMPOKO I dans la commune de Maluku. Cette activité à laquelle ont pris part près de 100 élèves de cet établissement, avait pour but de les  aider à concilier à la pratique,  différentes théories apprises au cours de leur formation.

« Nous avons voulu à travers cette balade, que les jeunes de l’ ENA qui sont en train de faire leur perfectionnement dans l’administration de la chose publique, puissent avoir une vue de la réalité par rapport à une question particulière des milieux ruraux, ces milieux à multiples facettes »,a expliqué Céline SIKULISIMUA , formatrice à l’ENA.

Pour les organisateurs, le choix de visiter Kimpoko I n’est pas si particulier mais plutôt relève du fait qu’il soit l’un des villages le plus proche de KINSHASA.

Une fois sur terrain, formateurs et élèves ont chacun déployé  ses connaissances et compétences pour palper du doigt les défis environnementaux auxquels fait face ce village.

De l’avis de tous, le constat fait sur terrain reste amer et démontre à quel point la sensibilisation des habitants de ce village se veut un impératif car les effets du changement climatique se font déjà sentir.

« Sur le plan environnemental, la déforestation pour la fabrication de  la braise (makala) a détruit presque toutes les forêts qui  existaient dans le coin. La population locale ne s’est pas encore imprégnée de la question des changements climatiques donc il est important qu’à ce niveau qu’on puisse leur apporter de l’information et les sensibiliser sur les questions qui les attendent. Ils ne sont même pas conscients que les changements climatiques est une question qui va les suivre », a renseigné Céline SIKULISIMUA. Continuer la lecture de Environnement : les élèves de l’ENA ont visité le village de kimpoko I

RDC: Félix Tshisekedi appelé à endiguer la crise de l’environnement (Tribune d’Alain-Parfait Ngulungu)

Dans son discours d’investiture le 24 janvier 2019, le Président Félix Antoine Tshisekedi a promis de faciliter la participation de la RDC à la lutte contre les changements climatiques. Dans cette optique, nous scrutons les enjeux de la crise de l’environnement en RDC. Et formuler, de recommandations idoines pour améliorer ce secteur en vue de répondre finalement aux attentes de la communauté nationale et internationale durant ce quinquennat.

CEO Council for a sustainable’s Future (CSF), Consultant en négociation internationale sur les changements climatiques et expert en gouvernance forestière à la Commission des ministres des forêts d’Afrique centrale (COMIFAC/Cameroun).

Repartie en trois séquences, cette tribune offre dans la première phase les grandes idées et actions rapides dans le premier pilier du développement durable (environnement). Cependant, ce papier analyse dans sa première partie, la « crise de l’environnement » en RDC. La deuxième partie se focalise sur les opportunités et actions prioritaires dans le secteur de l’environnement. Avant de proposer, dans la dernière partie, de recommandations pour s’engager effectivement vers la mise en œuvre des objectifs de développement durable en RDC. Continuer la lecture de RDC: Félix Tshisekedi appelé à endiguer la crise de l’environnement (Tribune d’Alain-Parfait Ngulungu)

Libreville : Ouverture de la troisième conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique

Plus de 23% des décès par an en Afrique, sont imputables à des facteurs de risques évitables liés à la détérioration de l’environnement avec des effets particuliers sur des couches les plus pauvres et les plus vulnérables, notamment les femmes, les enfants les populations rurales et les personnes vivant avec Handicap. C’est en vue d’identifier les menaces environnementales émergentes pour la santé des populations et de convenir d’un plan d’action stratégique pour la Région, que s’est ouverte à Libreville la troisième Conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique.

Ils sont au total près de 300 délégués , parmi lesquels des ministres de la santé des ministres de l’environnement et des finances, ainsi que des représentants d’organisations politiques et économiques régionales issus de 54 pays d’Afrique, qui prennent part depuis le 06 novembre à la conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique.

« S’attaquer aux liens entre l’environnement et la santé humaine peut fournir une plateforme commune et induire un effet multiplicateur pour soutenir les progrès vers l’atteinte d’un grand nombre d’objectifs du développement durable et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, d’une manière qui soit plus efficace en termes de coût et plus bénéfique », a déclaré Juliette Biao Koudenoukpo, directrice régionale Afrique de ONU Environnement. Continuer la lecture de Libreville : Ouverture de la troisième conférence interministérielle sur la santé et l’environnement en Afrique

Environnement : Un prix Nobel d’économie pour la protection de l’environnement

Le comité Nobel a attribué lundi 8 octobre le prix Nobel  d’économie, ou prix de la Sveriges Riksbank en Sciences économiques à William Nordhaus et Paul Romer, deux chercheurs américains  qui entendent concilier la protection de l’environnement et le développement économique.

Romer et  son concitoyen William Nordhaus ont été récompensés  pour leurs travaux sur l’intégration du changement climatique et de l’innovation technologique dans l’analyse macro-économique », a annoncé lundi l’Académie royale des sciences de Suède.

« Leurs conclusions ont considérablement élargi le champ de l’analyse économique en permettant l’élaboration de modèles qui expliquent comment l’économie de marché interagit avec la nature et le savoir », dit-elle dans un communiqué.

Pour Paul Romer 62 ans l’un des lauréats, un grand nombre de gens pensent que protéger l’environnement aurait un tel coût et serait à ce point difficile qu’ils préfèrent l’ignorer. Mais nous pouvons véritablement parvenir à des progrès substantiels dans la protection de l’environnement et y parvenir sans renoncer à la chance de soutenir la croissance, s’est-il réjouit. Continuer la lecture de Environnement : Un prix Nobel d’économie pour la protection de l’environnement

Angola : vers le reboisement des espaces verts à Luanda 

La ville de Luanda abrite un atelier sur la verdure des espaces urbains. Les travaux de cet atelier ont démarré ce jeudi, 13 septembre, dans les ITES (Installations de Kilamba- Ville).  Cet atelier de deux jours vise rendre vert la ville de Luanda, capitale de l’Angola, confrontée au défis actuels liés aux changements climatiques. 

Ces assises connaîtront la participation de la Ministre de l’Environnement de l’Angola, Paula Fransciso et le gouverneur de Luanda, Adriano Mendes de Carvalho.

Les participants discuteront des thèmes liés à la caractérisation écologique de la serre froide de Huambo, à l’insertion et aux lignes directrices des espaces verts pour le processus d’autorisation environnementale, au reboisement des espaces verts dans le cadre de l’Institut de développement forestier (IDF).

La récupération et l’augmentation des espaces verts dans les capitales et au-delà constituent l’un des défis actuels en Angola, en particulier dans la capitale du pays, Luanda.

Alfred NTUMBA