Archives par mot-clé : Erdogan

Tchad : Erdogan rassure des financements dans les secteurs de l’agriculture, l’élevage, l’enérgie et l’environnement

Les secteurs de de l’agriculture, de l’élevage, de l’environnement ainsi que les mines et l’énergie de la république du Tchad, pourront bénéficier des financements, dans le cadre du partenariat entre le Tchad et la Turquie. C’est ce qui ressort de la rencontre, le mardi 26 décembre à N’Djamena, entre le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue  tchadien Idriss Deby Itno.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan avec son homologue tchadien Idriss Déby, le 26 décembre 2017 à Ndjamena.
© YASIN BULBUL / TURKISH PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP

« Le Tchad est un pays auquel nous attachons de l’importance. Nous voulons développer une coopération à long terme basée sur le respect mutuel, sur l’égalité et sur une base gagnant-gagnant », a souligné le président turc.

Les deux hommes ont demandé à leurs administrations respectives d’intensifier les échanges en vue de finaliser des accords de financement en particulier dans les secteurs.

Outre les investissements dans les domaines de l’agriculture, environnement, mines et énergie, Erdogan a souligné que les échanges commerciaux et sécuritaires entre les deux pays vont être renforcés.

Notons par ailleurs que le président tchadien, Idriss Deby a sollicité l’implication de la Turquie dans la recherche et l’exploitation pétrolière au Tchad, rapporte BBC-Afrique.

Ankara a été également sollicité pour la construction d’un aéroport à Djermaya à une trentaine de kilomètres au nord de N’Djamena mais aussi pour la construction d’un pont sur le fleuve Chari, au sud de N’Djamena.

 

P. Alfred NTUMBA

 

Climat : après les USA, la Turquie menace de quitter l’accord de Paris

Cela n’a pas exigé beaucoup d’heures après  la signature  du communiqué final du G20, le samedi 08 juillet dernier, pour que le président turc, Recep Tayyip Erdogan hausse le ton et menace de quitter l’Accord de Paris pour le Climat.  Erdogan, “a surpris ses hôtes allemands” en menaçant de ne pas ratifier l’accord, rapporte le Financial Times.

Lors d’une conférence de presse, il a expliqué que “la décision du président américain Donald Trump du mois dernier de se retirer de l’accord de Paris” poussait le Parlement turc vers une non-ratification de l’accord, ajoute le quotidien économique. Erdogan considère que le retrait des États-Unis met en péril l’approvisionnement des fonds promis aux pays en développement pour les aider à atteindre les objectifs de l’accord de Paris.

Ce changement de position du dirigeant turc, annoncé lors d’un sommet marqué par les émeutes, inspire le dessinateur allemand Hachfeld : les présidents américain Donald Trump et turc Recep Tayyip Erdogan sont représentés en tenue noire, façon black blocks, lançant des cocktails Molotov contre le logo de la Conférence de Paris sur les changements climatiques de décembre 2015, pendant que la chancelière allemande, Angela Merkel, tente de faire la police.

 

Avec the Financial Times