Archives par mot-clé : Europr

Santé : L’Europe enregistre un nombre record de cas de rougeole

Plus de 41 000 cas de rougeole ont été recensés en Europe sur les six premiers mois de 2018, soit presque le double de l’ensemble de l’année 2017, a annoncé L’OMS. Selon cette agence de l’ONU, quasiment deux fois plus de personnes ont contracté la rougeole sur les six premiers mois de 2018 que sur l’ensemble de l’année 2017 en Europe. A ce jour, au moins 37 personnes sont  mortes des suites de cette maladie.

En 2015, l’OMS a lancé son plan d’action européen pour les vaccins 2015-2020, dont l’un des grands objectifs était  « d’éliminer la rougeole et la rubéole » d’ici la fin de la décennie. En attendant, depuis le début de l’année 2018, sept pays européens ont chacun enregistré au moins mille cas de rougeole chez les adultes et les t enfants. Le phénomène touche à la fois des pays situés dans la partie orientale  et occidentale du continent. L’Ukraine  dénombre à elle seule plus de la  de la moitié  des cas de rougeole constatés sur les six premiers mois de l’année.  Cette situation inquiète au plus haut point les autorités du vieux continent  qui redoutent une épidémie.   Alors que les disparités  vaccinales constatées entre  les régions  semblent ne pas faciliter les choses, alerte l’Oms.

Avec une couverture vaccinale en deçà, « les pays s’exposent à des épidémies. Les différences entre les nombres de cas recensés en Serbie et en Belgique dépendent essentiellement de la non-vaccination ou sous-vaccination des enfants contre le virus », explique M. Datta. D’après un rapport de l’OMS, sur les 23 927 cas de rougeole constatés en Europe en 2017, 14 500, soit 65 % des personnes contaminées, étaient des enfants et adolescents de 0 à 19 ans, confirmant ainsi la forte transmissibilité du virus au sein des populations les plus jeunes non immunisées. « Vacciner les enfants, les adolescents et les adultes qui ont été oubliés les années précédentes est essentiel pour protéger les futurs nouveau-nés de toute contamination », préconise le médecin.

Ces records de cas de rougeole constatés en 2018 alimenteront sans doute les discussions lors du comité européen de l’OMS de septembre prochain, qui réunira à Rome les 53 pays européens.

Pour rappel, la rougeole se transmet essentiellement par voie aérienne, ce qui la rend très contagieuse. Une personne malade peut contaminer à elle seule quinze à vingt individus. Bien qu’ayant l’image d’une maladie bénigne de par ses symptômes (fièvre, fatigue, toux). Néanmoins elle peut être très grave dans certains cas, notamment à cause des complications allant de l’atteinte au cerveau aux infections des poumons qui suivent parfois une contamination. Les conséquences d’une contamination peuvent entraîner le décès du patient, notamment chez les personnes non vaccinées.

Thierry-Paul  KALONJI