Archives par mot-clé : FFN

Environnement : Claude Nyamugabo visite le FFN et l’ACE

C’est sa méthodologie du travail qui lui exige de laisser son bureau pour une visite de terrain. Le ministre de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo, a effectué une descente sur terrain ce mercredi 30 octobre à Kinshasa. Son itinérance a débuté par l’ACE (Agence congolaise de l’Environnement).

Dans ce bâtiment récemment réhabilité situé dans les encablures du siège de la Cour constitutionnelle, le ministre a voulu s’enquérir des conditions de travail de ses administrés. Il a saisi cette occasion pour immerger ce service qu’il considère désormais comme le bras séculier de la République démocratique du Congo.

« Cette Agence est très importante pour la vie nationale parce que plus jamais un projet ou un programme ne sera exécuté en République démocratique du Congo sans la validation des études d’impacts environnementaux.  Cela afin que tous les projets exécutés dans notre  pays respectent l’environnement », a déclaré le ministre. « Le Congo a besoin des citoyens en bonne santé pour contribuer à son développement ». Continuer la lecture de Environnement : Claude Nyamugabo visite le FFN et l’ACE

Forêt : Le bilan éloquent d’un management responsable au Fonds Forestier National

Crée par le Décret n° 09/24 du 21/05/2009 signé par le Premier Ministre honoraire Adolphe MUZITU, le Fonds Forestier National est un établissement public à caractère technique et financier, placé sous tutelle du Ministre ayant en charge les forêts. Il a pour mission d’assurer le financement des opérations de reboisement et d’aménagement forestier et de toute opération de nature à contribuer à la reconstitution du capital forestier ainsi que d’assurer en outre les missions de contrôle et de suivi de la réalisation des susdites opérations.

Pour arriver à réaliser son objet social, le législateur a prévu des ressources endogènes et exogènes pour le Fonds.

Comme ressources endogènes le FFN recouvre les taxes suivantes :

– La taxe de reboisement ;

– La taxe de déboisement qui est partagé entre le Fonds Forestier National et le Trésor Public ;

– La taxe d’abattage.

Comme ressources exogènes, le Fonds Forestier National doit avoir accès aux apports extérieurs tels que repris dans l’arrêté ministériel n°91/CAB/MIN/ECN-DD/01/RBM/2016 du 11 novembre 2016 portant modalités de prélèvement des apports extérieurs au profit du FFN. Continuer la lecture de Forêt : Le bilan éloquent d’un management responsable au Fonds Forestier National

Forêt : le premier Parc à bois moderne voit le jour à Kasindi (Nord-Kivu)

Depuis sa création en 2009, Le FFN (Fonds Forestier National) connait à ce jour un essor qui présage d’un avenir radieux. Pour maximiser les recettes et lutter contre la fraude fiscale dans le secteur forestier, cette institution de l’Etat congolais a procédé à l’aménagement et l’ouverture du premier Parc à Bois moderne et public à Kasindi, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ce parc à bois est d’une importance capitale dans la lutte contre l’exploitation illégale et le commerce illicite du bois d’œuvre à travers les contrôle et procédures d’exportation. Il est en même temps un mécanisme nécessaire utile pour la mobilisation et la maximisation des ressources financières, sans lesquelles le FFN ne saurait réaliser sa mission, à savoir, « financer les projets de reboisement », et permettre à l’Etat congolais d’accomplir son engagement pris dans le cadre du défi de Bonn, celui de restaurer 8 millions d’hectares des paysages forestiers dégradés à l’horizon 2030. Continuer la lecture de Forêt : le premier Parc à bois moderne voit le jour à Kasindi (Nord-Kivu)

Forêt: les agents et cadres du fonds forestier national prêtent serment

Au total 31 agents et cadres du Fonds forestier national (FFN) ont prêté serment devant le procureur de de la république, en qualité d’officiers des polices judiciaires à compétence restreinte, ce mardi 18 septembre à Kinshasa.

Au regard de la pression que subit les forêts congolaises chaque jour, cette prestation de serment  se révèle comme un acte qui exprime en terme clair, ce que le gouvernement attend de ces fonctionnaires.  C’est en présence du ministre de l’environnement et développement durable Amy Ambatobe, que ces  OPJ  ont été assermentés  à s’engager dans la lutte contre l’exploitation illicite des forets de la RDC.

« La Cérémonie de ce jour est d’une grande importance car elle donne droit aux officiers de police judiciaire de se mettre au travail. Cet acte valide toutes les actions trouvées en terme auxiliaire de  la vie, cela en provision de l’article 7  de l’ordonnance  n°78/289 du 03 juillet 1973 », a rappelé Yves Ilunga , procureur de la république. Continuer la lecture de Forêt: les agents et cadres du fonds forestier national prêtent serment