Archives par mot-clé : Francis

Kinshasa : Francis Huseni, « La situation géographique favorise les inondations à Kinshasa »

Les inondations meurtrières qui sévissent à Kinshasa depuis la reprise de la saison de pluie n’ont pas manqué d’attirer l’attention des observateurs. Pour mieux comprendre ce phénomène qui prend de plus en plus des proportions inquiétantes dans la capitale congolaise, Francis Huseni a essayé d’expliquer ces causes, qui pour lui sont à la fois naturelles et anthropiques. Naturelles du fait que la ville de Kinshasa présente un relief essentiellement composé des colline et pleine. Et, anthropiques à cause des constructions anarchiques qui pullulent dans la ville.

Francis Huseni, Président de l’OGEC, lors du tournage de l’émission Invité du Weekend à Kinshasa.

« Quand on observe le relief de la ville de Kinshasa, elle se présente sous forme d’un vase. Dans la périphérie ce sont des communes montagneuse : Kinsenso, Lemba, Ngaliema, mont Ngafula et autres. Et de l’autre coté ce sont des communes (basses) : Bandalungwa, Gombe, Lingwala, Limete Etc. Quand il plait, toutes les eaux de pluie ont tendance à charrier les déchets et le sable vers le fleuve. Au fil du temps, il s’est créé un phénomène de réduction de lits de cours d’eau. Comme le niveau monte, et que les cours d’eau n’ont plus la capacité de gérer les eaux, il se pose ainsi le problème de drainage, et débordement qui provoquent ces inondations », a-t-il révélé.

Le spectacle désolant qu’offre les eaux de pluie sur le boulevard du 30 juin, une artère symbolique dont le nom renvoi à l’indépendance de la RDC, devrait interpeler les décideurs afin d’y apporter rapidement une solution efficace, pense l’invité du Weekend. Continuer la lecture de Kinshasa : Francis Huseni, « La situation géographique favorise les inondations à Kinshasa »

Journée internationale de la terre : l’OGEC sensibilise les kinois par des actes

Peu connue par la population congolaise en générale, et en particulier les kinois, la Journée internationale de la Terre nourricière a été initiée depuis 1970 par les Nations unies, pour sensibiliser le public aux défis auxquels est confrontée la planète tout en rappelant à chacun que la terre et ses écosystème soutiennent et nourrit l’homme toute sa vie.

Les membres de l’Ogec en plein assainissement de la place Victoire à Kinshasa (Photo, Glody Mfulu/Environews)

En marge de la célébration de cette journée, l’ONG OGEC (Organisation pour la Gestions Environnementale au Congo), a jugé de sensibiliser les kinois par les actes. Quelques dizaines de membres de cette organisation ont envahi, ce samedi 21 avril, la place de la Victoire, objectif, assainir ce grand carrefour situé au centre de la capitale congolaise.
« En organisant cette activité, nous voulions un impact de vulgarisation. Nous savons qu’il y’a beaucoup de gens qui passent par le Rond-point Victoire, en nous voyant travailler, ils seront vulgarisés par rapport à la Journée internationale de la Terre nourricière, ainsi qu’au contenu même de cette journée qui nous rappelle que nous sommes dépendant de notre terre et que nous avons la responsabilité de son maintien », a informé Merlin Cibonga, le chargé de projets de cette ONG.
Bèche, râteau, ballais, brouette, camion à benne basculante, bref, tout était mis à contribution pour rendre propre ce point chaud de la capitale qui reçoit chaque jour, plusieurs tonnes de déchets surtout plastiques. Continuer la lecture de Journée internationale de la terre : l’OGEC sensibilise les kinois par des actes

Forêt : Merlin Cibonga, « l’OGEC va sensibiliser les congolais sur les tourbières »

Les autorités politico administratives, l’élite congolaise, les communautés locales, et les peuples autochtones sont là la cible générale des actions de sensibilisation que compte mener l’OGEC (Organisation pour la Gestion de l’Environnement au Congo), en vue d’une gestion durable des tourbières récemment découvertes en République démocratique du Congo.

Merlin Cibonga, coordonnateur des projet à l’OGEC ( Organisation pour la Gestion de l’Environnement au Congo).

Après sa participation à la troisième réunion de l’Initiative Mondiale sur les tourbières, organisée à Brazzaville, Merlin Cibonga, Coordonnateur des projets à l’OGEC a dans une interview accordée à Environews, ce jeudi 29 mars, évoqué le besoin urgent de mettre en place des mécanismes de vulgarisation et sensibilisation de différents acteurs pour une meilleure gestion des tourbières de la cuvette centrale. Continuer la lecture de Forêt : Merlin Cibonga, « l’OGEC va sensibiliser les congolais sur les tourbières »