Archives par mot-clé : GIZ

Environnement : Israël Tshiani, vainqueur du concours InnoStart 2019

C’est ce  28  septembre que le projet de Israël Tshiani qui a porté sur l’installation des microcentrales hydroéctriques à vis d’Archimède pour l’électrification des zones rurales en RDC a remporté la première place du concours Innostart 2019, organisé par l’entreprise Airbus et la coopération allemande en République démocratique du Congo, à travers son programme de maintien de la biodiversité et gestion durable des forêts. Une initiative qui a pour vocation, celle de promouvoir la recherche, l’innovation la technologique et l’entreprenariat dans la formation académique précisément dans le domaine de gestion durable des ressources naturelles.
Arrivé en tête devant quatre candidats, le projet de ce lauréat venu de l’université panafricaine de Lubumbashi a subjugué non seulement les membres du jury, mais également l’assistance, à qui le droit de vote était réservé.
« J’avais un projet très innovant et je savais qu’il répondait à un grand problème de la société. J’étais sûr de moi-même et de ce que j’avais fait, voilà les résultats sont là », a confié le lauréat.
S’agissant de l’élément qui a motivé le jury et le public pour plébisciter son travail, Israel Tshiani a expliqué qu’il avait fait un pitch dans lequel chaque personne a pu tirer sa part concernant le défis de l’électrification que la RDC est appelée à relever. Continuer la lecture de Environnement : Israël Tshiani, vainqueur du concours InnoStart 2019

APA : validation du projet de décret portant organisation et fonctionnement de l’APA

Le ministère de l’environnement et développement durable avec l’appui technique et financier de la coopération allemande, organise depuis ce jeudi 27 septembre à Kinshasa, un atelier de validation du projet de décret portant fonctionnement et organisation de l’autorité nationale APA et d’arrêté relatif à la mise en place du comité national APA.

Pendant deux jours, il sera question  au cours de cette rencontre d’améliorer  les conditions favorables pour l’élaboration de réglementations nationales harmonisées en matière d’APA, et la mise en œuvre exemplaire de cas pratique, et  faire un bref aperçu sur l’état d’avancement des activités du projet APA- GIZ-COMIFAC  visant à organiser l’autorité nationale compétente pouvant accorder l’accès  aux ressources génétiques.

« Le grand pas du processus APA a été réalisé par la promulgation de la loi sur la conservation de la nature, qui a consacré tout un titre sur l’APA. Cependant il vient d’atteindre l’étape suivante car le premier degré parmi les 4 évoqués, a déjà été franchis » a déclaré Nicky Kingunia, point focal APA.

Ces assises constituent un cadre de contextualisation afin  de contribuer à la promotion et la mise en œuvre de protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et de partage des avantages découlant de leur utilisation.

Près de  50 personnes issues de différentes structures des institutions publiques et privées,  de la société civile environnementale, de réseaux des peuples autochtones et des communautés locales prennent part à ces assises.

Pour André Hilaire KASHIKISHA  expert juriste de  CODELTE, la RDC a enregistré des avancées significatives sur ce projet par rapport à d’autre pays de la COMIFAC.

« Actuellement, nous sommes en pleine rédaction de l’une de ses nombreuses mesures d’application qui y sont prévues », a-t-il renseigné.

Signalons que  ce projet revêt caractère  important dans la mesure où les ressources génétiques dont il est question dans le processus APA, représentent  une valeur économique inestimable.

Fanny MENGA

Opportunité : la GIZ recherche un Conseiller technique biodiversité

Numéro du Avis de vacance de poste 006/2018
Titre du poste : Conseiller Technique Biodiversité
Niveau du poste : M
Type du contrat : CDD
Projet : BGF- Maintien de la Biodiversité et Gestion des Forêts
Lieu d’affectation : Kinshasa (poste réservé exclusivement aux nationaux résidents
en RDC)
Durée du contrat : 12 mois
Date de clôture : 15/03/2018

A. Domaine de responsabilité
Le/la titulaire du poste est responsable des activités suivantes conformément aux standards de qualité en
vigueur :
 Gérer les aspects liés à la conservation de la biodiversité et services écosystémiques en conformité
avec les objectifs du projet, les accords passés au sein de l’équipe ou les concertations avec le
supérieur hiérarchique ;
 Accompagner la mise en place et/ou l’opérationnalisation d’un système de suivi évaluation des données
relatives à la biodiversité au sein des structures compétentes des partenaires en étroite collaboration
avec les parties prenantes concernées ;
 Accompagner le département technique et scientifique de l’ICCN (DTS) dans le suivi de la mise en
œuvre au niveau local, des instruments spécifiques à la conservation de la biodiversité développés au
niveau central, plus particulièrement dans le PNL et PNKB.
Dans ce cadre, le/la titulaire du poste a les attributions suivantes :
B. Attributions
1. Activité de conseil auprès de l’institution /des institutions partenaires
 Accompagne l’élaboration des plans opérationnels (PO) du programme en lien avec la conservation de
la biodiversité en étroite concertation et collaboration avec les parties prenantes;
 Contribue à la mise en œuvre des activités du PO en lien avec la conservation de la nature, notamment
à leur conception, préparation et réalisation, séminaires;
 Développe et organise des mesures d’assurance qualité et propose des changements, améliorations et
initiatives nécessaires, en tenant compte des instruments existants au sein de la GIZ.
2. Travail en réseau et coopération
 Développe et favorise la coopération, le contact régulier et le dialogue avec les partenaires et les parties
prenantes ciblées dans le but d’entretenir de bonnes relations de travail et de les améliorer;

 Assure une communication régulière avec les autres collègues du programme travaillant sur des sujets
connexes.
3. Gestion des connaissances
 Elabore les contributions pertinentes pour les différents rapports du programme y inclus les rapports
d’activité annuels, et fournit des contributions pour les autres sollicitations, notamment celles du
directeur/de la directrice du bureau GIZ RDC et du siège de la GIZ ;
 Contribue à la capitalisation des expériences et à l’apprentissage au sein du programme et des réseaux
des partenaires.
C. Formation, compétences et expérience requises
1. Qualification
 Avoir un Diplôme de licence (BAC+5) ou une maîtrise dans le domaine de la conservation / de la gestion
durable des ressources naturelles ou similaire.
2. Compétences
 Disposer de très bonnes connaissances des concepts de la conservation de la nature et de la gestion
durable des ressources naturelles. Au moins 2 ans d’expériences à la GIZ ou à un poste similaire serait
un atout ;
 Expertise avérée des principes de l’appui conseil ;
 Très bonne connaissance pratique de l’utilisation des technologies de l’information et de la
communication (logiciels correspondants ainsi que téléphone, télécopie, courrier électronique, Internet)
ainsi que des applications informatiques (telles que MS Office) ;
 Pratique courante (à l’oral et à l’écrit) de la langue française ; Connaissance de l’anglais est un atout ;
 Excellentes capacités de gestion et d’organisation ;
 Une expérience dans au moins une des aires protégées de la RDC constitue un atout ;
 Disponibilité pour des déplacements professionnels occasionnels (à l’intérieur du pays notamment à
Kindu et à Bukavu).
3. Expériences requises
 Avoir une expérience professionnelle significative et au moins 5 ans d’expérience à un poste similaire.
Soumission de candidature :
Nous vous invitons à faire parvenir votre candidature (
l’Avis de Vacance de Poste dans l’intitulé du mail
avec mention impérative du titre du poste et du n° de
/ sur l’enveloppe) au plus tard le 15/03/2018 à 15 à
heures à l’adresse suivante : Av Comité Urbain n° 7, Commune de la Gombe, Kinshasa, ou par courrier
électronique : recruitement-giz-rdc@giz.de .
Les dossiers de candidature doivent comprendre une lettre de motivation et un CV en français avec 3 références
à contacter. N’oubliez pas de préciser votre adresse électronique et votre numéro de téléphone. Seul(e)s les
candidat(e)s sélectionné(e)s pour une interview seront contacté(e)s.