Archives par mot-clé : Gouverneur

Forêt : Quand le gouverneur Paul Mputu se vend lui-même les forêts dans le Mai Ndombe

C’est une histoire sans pareille, dans laquelle le vendeur est lui même l’acheteur. Dans la province du Mai Ndombe, le gouverneur Paul Mputu aurait mis en place un mécanisme efficace pour se vendre lui-même environ 1.400.000 hectares des concessions des forêts des communautés locales sous-couvert de son Commissaire général à l’Environnement, (l’équivalent du ministre provincial de l’Environnement), Boleko W’alembo, dans le secteur de Lutoy, territoire de Kiri.

Dans une correspondance adressée au BVGRN (Bureau de Veille et de Gouvernance des Ressources naturelles), les communautés locales de ce coin de la République se plaignent de l’attribution exagérée et frisant l’exploitation artisanale ou industrielle du bois d’œuvre sous le label des Concessions des Forêts des Communautés Locales.

« C’est un abus de pouvoir. Le gouverneur vend les forêts en les cédant à son commissaire à l’Environnement. Quel est ce ministre de l’Environnement qui ne connaît pas l’Arrêté sur les concessions des forêts des communautés locales ? On n’attribue jamais plus de 50.000 hectares à une seule communauté », a déclaré Joseph Bobia, coordonnateur du BVGRN.

A en croire les communautés frustrées, les édits du gouverneur Mputu attribuent plus d’un millions d’hectares des forêts à 6 communautés locales en toute violation. « Je suis sous le choc, car c’est le même Boleko qui en sa qualité de commissaire général à l’Environnement est sensé protéger nos forêts. Imaginez que c’est Boleko qui a élaboré la demande des forêts, et c’est lui-même qui les a attribués. Il est à la fois juge et partie », s’est indigné un activiste de l’environnement basé à Kiri. Continuer la lecture de Forêt : Quand le gouverneur Paul Mputu se vend lui-même les forêts dans le Mai Ndombe

RDC : Kinshasa ville verte, le grand défi qui attend le nouveau gouverneur

Une ville comme Kinshasa doit se positionner stratégiquement comme étant celle qui fait partie de la solution aux problèmes climatiques, et non pas une ville qui contribue à les graver.  Lorsqu’on regarde le classement de dix premières villes vertes dans le monde il y’en a en  Europe, en Amérique Latine, en Australie, tandis que l’Afrique n’en dispose aucune.

Dans une interview exclusive accordée à ENVIRONEWS, Tosi Mpanu Mpanu, expert en climat et négociateur senior à la CCNUCC, donne son point de vue sur les attentes de la ville-province de Kinshasa, les défis à relever, les enjeux et les opportunités que présentent ce mégalopole de plus de 15 millions d’âmes.

Environews : Monsieur Tosi, lorsqu’on parle d’une ville verte, on fait allusion à quoi exactement ?

Tosi : Lorsqu’on parle d’une ville verte, il me vient d’abord à l’esprit, les espaces verts. Est-ce que la ville contient–elle des  jardins publics, des terrains de golf, des forêts, des espaces où l’on peut se promener, etc. Malheureusement, ici en Kinshasa on se rend compte que le moindre petit espace vert qui existe est vendu, et on construit dessus, ceci fait que la ville ne respire plus.

Continuer la lecture de RDC : Kinshasa ville verte, le grand défi qui attend le nouveau gouverneur

RDC : Tosi Mpanu Mpanu, « le nouveau gouverneur de Kinshasa doit avoir la fibre environnementale »

Le temps passent, les jours approchent, et l’on s’achemine vers l’élection du nouveau locataire de l’Hôtel de ville de Kinshasa. le successeur de André Kimbuta Yango sera appelé à gérer une métropole de plus ou moins 15 millions d’habitants, l’une de plus grandes d’Afrique, qui présente d’énormes défis et opportunités. Dans une interview exclusive accordée à ENVIRONEWS RDC, Tosi Mpanu Mpanu, expert climat et négociateur senior à la CCNUCC (Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), dresse le portrait-robot du futur premier citoyen de la ville province de Kinshasa.

Tosi Mpanu Mpanu, expert Senior à la CCNUC

« Je pense que le profil du futur Gouverneur, bien qu’il soit politique, il faut qu’il ait quand même une fibre environnementale pour qu’il comprenne l’importance de cet enjeu », a-t-il déclaré.

Pour cet expert climat, le nouveau gouverneur de la ville de Kinshasa devra quelque part avoir une dimension plus politique, puisque il devra arriver à glaner la majeur partie des voix des députés provinciaux qui dépendent des certaines familles politiques. Continuer la lecture de RDC : Tosi Mpanu Mpanu, « le nouveau gouverneur de Kinshasa doit avoir la fibre environnementale »

Goma : Lancement du projet Water4Virungas

Le gouverneur de la province  du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, a lancé le samedi 07 octobre dernier, le projet Water4Virungas. 

Financé par l’Ambassade de la Hollande, ce projet intégré de gestion des ressources en eau dans le paysage de Grand Virunga en vue de contribuer à la stabilité régionale améliorée à travers la sécurité et la croissance économique inclusive, et réduire les conflits grâce à un accès accru à l’eau et à un bassin hydrographique amélioré dans la région de Virunga, a été proposé en 2016, par le GVTC (Greater Virunga).

Les populations de deux territoires à savoir Rutshuru et Nyiragongo, bénéficieront des acquis de ce projet qui s’étale sur quatre ans. Avec un budget global de 14 millions d’euros, l’implémentation de water4virunga va améliorer la sécurité, la santé et la production au niveau des ménages. Le projet pourra aussi rassembler les communautés autour des problèmes de l’eau, transformer et bannir les conflits liés à l’amélioration de la prestation des services de l’eau et la gestion intégrée des ressources en eau.

Ce projet cible prioritairement les communautés afin de diminuer les incidences sur les ressources naturelles protégées au niveau des parcs nationaux.

 

Tuver Wundi