Archives par mot-clé : GVTC

Goma : Lancement du projet Water4Virungas

Le gouverneur de la province  du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, a lancé le samedi 07 octobre dernier, le projet Water4Virungas. 

Financé par l’Ambassade de la Hollande, ce projet intégré de gestion des ressources en eau dans le paysage de Grand Virunga en vue de contribuer à la stabilité régionale améliorée à travers la sécurité et la croissance économique inclusive, et réduire les conflits grâce à un accès accru à l’eau et à un bassin hydrographique amélioré dans la région de Virunga, a été proposé en 2016, par le GVTC (Greater Virunga).

Les populations de deux territoires à savoir Rutshuru et Nyiragongo, bénéficieront des acquis de ce projet qui s’étale sur quatre ans. Avec un budget global de 14 millions d’euros, l’implémentation de water4virunga va améliorer la sécurité, la santé et la production au niveau des ménages. Le projet pourra aussi rassembler les communautés autour des problèmes de l’eau, transformer et bannir les conflits liés à l’amélioration de la prestation des services de l’eau et la gestion intégrée des ressources en eau.

Ce projet cible prioritairement les communautés afin de diminuer les incidences sur les ressources naturelles protégées au niveau des parcs nationaux.

 

Tuver Wundi

Biodiversité : crimes fauniques dans le grand Virunga au coeur des échanges entre étudiants à Gisenyi (Rwanda)

Quelques dizaines d’étudiants congolais, rwandais, et ougandais se sont réunis à Gisenyi au Rwanda pour échanger au tour de la question des crimes contre la faune et la flore dans le paysage du grand Virunga.

Cette initiative du GVTC (Greater Virunga Transboundery Collaboration), en français, la [Collaboration transfrontalière du Grand Virunga], vise à aider ces étudiants, à comprendre, le contexte du trafic illégal des espèces protégées afin de s’impliquer dans la campagne régionale de plaidoyer contre les crimes transfrontaliers de la faune et de la flore ainsi que le commerce illégal du bois, et du charbon.

Pour le Secrétaire Exécutif de GVTC, Dr. Muamba Tshibasu,  il est très important que l’intellectuel de la région s’approprie les richesses environnementales de cette partie de l’Afrique pour s’en servir durablement d’où l’importance de cette premiere rencontre, depuis la création de GVTC, bientôt 15 ans.

A l’issue de ces travaux de réflexion d’une seule journée,  les étudiants et enseignants venus principalement  de Goma, Gisenyi et Kabale doivent accroître leurs connaissances sur les crimes transfrontaliers et régionaux liés au braconnage, à la collecte illégale du bois et au commerce illégal de charbon, et ainsi, ouvrir un dialogue entre les conservateurs, les membres du comité de renforcement de la loi, relever l’importance de la conservation pour le tourisme et s’impliquer dans les initiatives de conservation communautaire.

Rappelons que la Collaboration transfrontalière dans le paysage du grand Virunga est un mécanisme de gestion conjointe des ressources naturelles entre la RDC, l’Ouganda et le Rwanda. Il réuni 7 parcs nationaux géré par l’ICCN en RDC, l’UWA en Ouganda et RDB au Rwanda.

 

Environews avec Tuver Wundi