Archives par mot-clé : incinération

Conservation : Joseph Kabila incinère plus d’une tonne d’ivoire d’éléphant à Kinshasa

Le Président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange, a procédé à l’incinération symbolique de plus d’une tonne d’ivoire d’éléphant, et plus d’une tonne d’écailles de pangolin. La cérémonie d’incinération a été organisée ce dimanche 30 septembre, au Parc animalier de la N’sele, situé dans les encablures de là ville province de Kinshasa.

Incinération symbolique de l’ivoire dans le Parc national de la Garamba, le mercredi 13 juin 2018, pour célébrer les 80 ans d’existences du parc.

« Aujourd’hui la RDC confirme et réaffirme sa détermination dans la lutte contre la criminalité environnementale. Nous avons voulu démontrer par cet acte que désormais les marchés de l’ivoire, de perroquets, et d’écailles de pangolin doivent être supprimés totalement », a indiqué le directeur général de l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature), Cosma Wilungula.  

Pour le DG de l’ICCN, cette incinération est un  message fort en direction des braconniers et contrebandes à travers le monde entier. Au moins 15 tonnes de pointes d’ivoires ont été saisies, issues du braconnage et du commerce illicite des espèces animales protégées en RDC. « 15 tonnes d’ivoire ça fait au moins 5 mille éléphants abattus. Nous avons voulu faire voir que ça sert à rien de continuer à tuer les okapis, les éléphants, les pangolins parce qu’ils n’ont pas de prix, leur valeur est zéro », a-t-il précisé. Continuer la lecture de Conservation : Joseph Kabila incinère plus d’une tonne d’ivoire d’éléphant à Kinshasa

Bukavu : Des filets prohibés saisis et remis aux autorités pour incinération

Cent quatre-vingt-sept filets à petites mailles ont étés saisis des mains de pécheurs, par la 331ème base navale du Sud-Kivu. Ces filets à mailles, prohibés dans la pêche sur le lac Kivu, ont été remis ce lundi 25 septembre 2017, au coordonnateur provincial de l’environnement pour incinération.


Lors d’une cérémonie organisée à ce sujet dans les installations de la Société nationale de chemin de fer (SNCC) à Bukavu, le Colonel Egide Ngoy, commandant de la force naval du nord et Sud-Kivu a souligné que ces filets prohibés ont été récupérés auprès des pécheurs à Kalehe, Birava, Monvu, et Ishungu. « Ces pécheurs s’en servaient au détriment des espèces du lac Kivu. Souvent quand on les traque, ils trouvent refuge au Rwanda, et pourtant, leurs collègues du Rwanda, respectent de leur côté, toutes les normes de sauvegarde du lac Kivu », a-t-il déclaré.

Le conseiller du ministre provincial de l’environnement, Laurent Kajibwami, a invité l’administration publique et les forces de l’ordre à l’application de la loi et au strict respect de normes régissant la pêche sur le lac Kivu. Il a par ailleurs demandé aux services habilités d’établir des statistiques avant toute incinération de ces filets, qui, selon Jean de Dieu Olumwene, Tchalumba, Coordonnateur provincial de l’environnement, seront incinérés dans les prochains jours.
Janvier Barahiga