Archives par mot-clé : jennifer labbare

Environnement : Mise au point des activités du GIBE en RDC

D’après le dernier compte rendu de la sixième réunion du Groupe Inter-Bailleur pour l’Environnement, GIBE, l’USAID a informé aux parties prenantes la nécessité d’actualiser la base des données des projets des bailleurs de fonds pour une mise à jour de la cartographie des différents bailleurs de fonds du secteur de l’environnement en RDC.

Cette rencontre a permis aux participants de faire un point sur la réponse conjointe du GIBE au ministre des hydrocarbures concernant le déclassement d’une partie des parcs nationaux de Virunga et Salonga.  Sur ce, l’USAID a informé le groupe que la lettre a été revue à la demande des Ambassadeurs de l’Union européenne, des Etats-Unis, du Canada et de la Suisse pour qu’elle soit élevée au niveau des Ambassadeurs et qu’elle soit plutôt adressée au Premier Ministre.

Selon nos sources, le Conseil des ministres a créé une commission chargée d’examiner la question de la désaffectation d’une partie des deux parcs, mais aucun rapport écrit ou officiel à cet effet n’a été vu ou rendu public.

Par la même occasion, l’USAID a informé le groupe de sa participation à la célébration du 80e anniversaire du Parc National de la Garamba, et a annoncé son deuxième accord de coopération signé avec African Park dans le cadre de la nouvelle activité sur l’approche communautaire à la lutte contre le commerce illicite des espèces sauvages dans la région du Garamba-Bili-Chinko à la frontière RDC-RCA. Il a rappelé que le premier accord portait sur la lutte contre le trafic des espèces sauvages autour de ces aires protégées.

Lors de cette rencontre, une tour de table a servi aux différents bailleurs de faire le point sur leurs projets dans le secteur. L’USAID a annoncé le lancement dans les semaines qui viennent de son programme annuel (Annual Progam Statement), un mécanisme pour le développement conjoint des projets qui implique le secteur privé et des partenaires ressources intéressés à développer des projets sur des thématiques bien précises. A cet effet, l’organisation américaine fera circuler aux membres du GIBE, les termes de référence d’une étude sur le partenariat public-privé dans le cadre de la gestion des aires protégées. Etude qui sera menée par le Département des Forets Américains dans le cadre de son appui à l’ICCN.

Dans la même logique, l’organisme a promis de partager avec les membres, le rapport de l’étude d’évaluation des menaces sur les forêts tropicales, une étude qui s’est focalisée sur une approche novatrice à savoir  anthropocentrique. Et une présentation des résultats de cette étude sera également faite à la prochaine réunion du GIBE prévue le 19 juillet.

Le JICA a porté à la connaissance des membres du groupe de la signature du projet d’appui à l’opérationnalisation du système national de surveillance des forêts et que la situation de blocage de l’activité financée par CAFI demeure inchangée.

Pour sa part, la KfW a fait part à l’assistance  de la poursuite de l’appui aux six parcs nationaux, de la signature d’un avenant avec GFA pour clôturer la mise en œuvre du projet PBF2, du lancement au mois de septembre 2018 de la deuxième phase d’évaluation du projet PBF2.

Le Royaume-Uni, quant à lui, a annoncé que le gouvernement britannique avait lancé un appel à projets dans le domaine de la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages (Illegal Wildlife Trade Challenge Fund) et dans celui de la protection de la biodiversité (Darwin Initiative). Ces fonds sont ouverts à un éventuel co-financement et les délais de soumission des projets sont le 10 juillet 2018 le premier et le 24 juillet 2018 pour le deuxième.

Le PNUD aussi a informé les membres de la tenue d’un Comité Local d’Approbation de Projet (CLAP) du projet d’appui aux programmes d’adaptation au changement climatique. Ledit projet sera lancé au mois de juillet 2018, et a annoncé également, la présentation du projet « Partenariat pour la conservation de la biodiversité – Mécanismes de financement durable des aires protégées du bassin du Congo ». Cette présentation sera faite le 17 et 18 juillet 2018.

La coopération allemande, GIZ a annoncé la tenue à Kinshasa, du 24 au 26 juillet 2018, d’une conférence internationale sur la recherche de la biodiversité et les services écosystémiques.

L’Ambassade de la Belgique a informé l’assistance que dans le cadre de la coopération déléguée, elle appuie conjointement avec l’UE, la construction d’un flux-Tower, une première en Afrique qui va pouvoir mesurer l’effet de la déforestation sur les gaz à effet de serres.

L’UE a fait part aux membres qu’une action pour adresser la question sécuritaire et des recherches alternatives autour du Lac Edouard est en cours. Le tourisme dans la zone est momentanément suspendu. Elle a annoncé également la poursuite des activités de la coopération déléguée conjointe avec la Belgique incluant la question de la recherche et de l’aménagement à Yangambi à Kisangani, et la continuité des actions régionales autour du Parc de la Garamba pour adresser les problématiques sur la transhumance autour du Parc.

 

Jennifer LABARRE