Archives par mot-clé : journée du Bassin du Nil

Eau : célébration de la journée du Nil

Les pays membres du bassin du fleuve Nil célèbrent en Tanzanienne, ce 22 février la 18ème journée du Bassin du Nil sous le thème : « notre Nil partagé, source d’énergie, de nourriture et d’eau pour tous ».

Des brises-lames construites pour protéger une résidence privée au village Ntiamfumu/Photo, Alfred Ntumba

« Cette célébration marque le jour où les pays du Bassin du Nil ont décidé de prendre soin collectivement des eaux du bassin Nil et des ressources qui y sont associées, et de les utiliser dans une perspective gagnant-gagnant au bénéfice des générations actuelles et futures », A indiqué le communiquer de presse émis à ce sujet par l’Initiative du Bassin du Nil.

A Dar-es-Salam les dix pays membres et amis de l’initiative du Bassin du Nil, ont souligné  l’importance du fleuve Nil dans la quête de la sécurité alimentaire, énergétique et hydraulique de ce bassin, ainsi que l’usage des ressources en eau dans ces trois secteurs.  « Nous avons travaillé ensemble en tant que pays membres pour négocier et se mettre d’accord sur plus de 35 projets d’investissement contribuant à la sécurité de l’approvisionnement, en nourriture, en eau et en énergie dans la région », a dit le ministre tanzanien des eaux et l’irrigation, Gerson Lwenge.

Actuellement l’initiative du Bassin du Nil exécute 35 projets transfrontaliers dans ses Etats membres au profit de 30 millions d’âmes. Le plus récent projet de cette organisation est la construction en cours du barrage hydroélectrique de Rusumo falls avec une production attendue de 80 méga watts d’ici à 2020.«  Ces différents projets qui se pointe au cœur des discussions dans la capitale commerciale, une fois mise en œuvre par les pays membres, bénéficieront à plus de 30 millions de personne d’ici à 2025 », a ajouté le ministre.

Le Bassin du Nil concerne la RDC (qui déverse 1% de ses eaux) dans ce grand fleuve de 6.695 kilomètres, le Burundi, l’Egypte, l’Ethiopie, le Kenya, l’Ouganda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Tanzanie et le Rwanda. 10 pays membres dont la RDC qui déverse 1% de ses eaux dans ce grand fleuve long de 6 millions 695 mille kilomètres.

Jennifer LABARRE