Archives par mot-clé : Kinkole

Forêts : Exploitation illégale du bois, la  CNCEIB  évalue ses activités  dans les ports de Kinkole

La Coalition nationale contre l‘exploitation illégale du bois (CNCEIB), a grâce à l’appui du  WWF tenu des réunions de suivi et évaluation sur la lutte contre l’exploitation illégale du bois dans les ports de Kinkole à Kinshasa. Organisées dans strict respect des règles édictées par les autorités sanitaires en cette période où sévit le COVI-19 , ces rencontres qui  ont réuni  les agents  des différents services impliqués  dans les ports , avaient pour but de s’assurer que ceux-ci  utilisent  à bon escient  les connaissances qu’ils ont engrangées lors des précédentes  formations de renforcement des capacités sur le contentieux forestier.

Durant deux jours  soit du 23 au 24 avril, la CNCEIB a échangé avec ces agents  afin de s’enquérir sur le  déroulement de travail dans ces ports, considérés comme le ventre mou dans   du commerce illégal du bois à Kinshasa. Ceci, du fait que tout le bois artisanal et principalement le bois  d’origine illégale passe par ces ports. C’est dans cette optique que  la CNCEIB  avait jugé  utile de renforcer les capacités du pouvoir judiciaire pour qu’ensemble  avec les  inspecteurs de l’environnement, que soit créé  un cadre dans lequel l’Etat pourra  réprimer les criminels forestiers, ce qui permettrait la diminution  des quantités de bois illégal  en provenance des provinces forestières ( Maindombe,Equateur, Tshuapa, Tshopo, Mongala etc..) qui arrivent  en forme de radeaux par voie fluviale dans les ports de Kinshasa.

« J’ai remarqué qu’il y a une volonté dans le chef des agents de l’Etat pour lutter contre l’exploitation illégale du bois, malgré les conditions de travail difficile. Mais il ne faut pas  ignorer qu’il y a des pesanteurs  car il n’y a pas encore une conjugaison d’efforts entre tous ces services comme prévu», a souligné Jean Marie Bolika, responsable de la gouvernance forestière chez WWF RDC. «  Nous sommes à l’écoute  des services, et la CNCEIB pour proposer des recommandations à l’autorité compétente  afin qu’il  y ait une collaboration  entre les services à travers le  cadre de concertation proposé par la société civile »  a-t-il conclu.

Continuer la lecture de Forêts : Exploitation illégale du bois, la  CNCEIB  évalue ses activités  dans les ports de Kinkole

Forêts : Formation des experts de la société civile en suivi des clauses sociales

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) a  procédé au lancement  d’un atelier de formation des experts de la société civile sur la facilitation et le suivi des accords des clauses sociales en République démocratique du Congo, ce vendredi 09 novembre à Kinshasa.  Une formation qui s’inscrit dans le cadre de la révision des stratégies nationales de WWF qui a pris une orientation particulière d’appuyer la société civile en renforçant ses capacités à mettre en œuvre des actions pour le développement socio-économique, et celles liées à la conservation de la biodiversité en RDC.

Au de-là de leurs multiples fonctions écologiques de production, de régulation et de soutien aux cycles vitaux, les forêts de la RDC jouent également un rôle socio-économique essentiel pour une partie importante des populations, car elles fournissent des moyens de subsistance à plus de 40 millions de personnes. Une gestion durable de celle-ci se veut un impératif, incontournable afin de permettre un climat social paisible entre les communautés locales et les entreprises qui exploitent ces forêts.

« Nous sommes convaincu qu’une exploitation durable en RDC est possible, et peut contribuer au développement socio-économique du pays, mais aussi à  celle des communautés locales et des peuples autochtones qui vivent dans les périphéries des concessions forestières », a déclaré Bruno Perodeau, responsable  du programme conservation  au WWF-RDC. Continuer la lecture de Forêts : Formation des experts de la société civile en suivi des clauses sociales