Archives par mot-clé : Kinshasa

RD Congo : 86%  des congolais ont une préoccupation pour l’environnement (étude)

Une étude menée au mois de février dernier par Target, un cabinet d’etudes et recherches, et publié récemment à Kinshasa, révèle que l’environnement est une préoccupation pour la grande majorité des Congolais (86%). Cela est remarquable au niveau de toutes les tranches d’âge, de sexe, d’occupation et provinces.

L’étude a consisté à demander à un échantillon répartis à travers les 26 chefs- lieux des Provinces de la République démocratique du Congo, si l’environnement constitue une préoccupation pour eux. A ce niveau pas seulement de déterminer la proportion des congolais qui sont préoccupés par mais aussi de ressortir les raisons pour lesquelles ils préoccupent. Continuer la lecture de RD Congo : 86%  des congolais ont une préoccupation pour l’environnement (étude)

Biodiversité : L’UE, le Canada, les USA et la Suisse s’opposent à la désaffectation partielle des Virunga et Salonga

La désaffection partielle du Parc national des Virunga et de celui de la Salonga pour une éventuelle exploitation pétrolière ne cesse de faire couler encre et salive. Après le mécontentement exprimé par société civile environnementale à ce sujet, c’est le tour de la Communauté internationale de se prononcer aussi sur ce même sujet.

Dans une correspondance adressée au premier ministre de la RDC, et dont Environews s’est procuré une copie, le quatuor (Union européenne, Canada, USA et Suisse), n’ont pas caché leur désapprobation à ce projet du gouvernement, qu’ils jugent d’incompatible avec la conservation de la biodiversité.

« Nous rappelons notre attachement au respect de l’intégrité de ces sites aux valeurs biologiques extraordinaires. L’exploitation et l’exploration pétrolière ne sont pas compatible avec le statut du patrimoine mondial ». Peut-on lire dans cette correspondance.

Les quatre missions diplomatiques en République démocratique du Congo rappellent la nécessité pour la RDC de mettre en avant plan le développement durable qu’elle poursuit dans le cadre de sa stratégie de croissance et réduction de la  pauvreté. «  Nous invitons donc l’Etat congolais à prendre toutes les mesures nécessaires afin que notre engagement commun de préservation de la biodiversité continue d’être respecté », ont-ils conclu.

Alfred NTUMBA

Climat : Le Fonds Forestier National finance un projet de reboisement à Kinshasa

Le Fonds Forestier National (FFN), conformément à son Plan de travail annuel, a financé, dimanche 10 juin dernier, un projet de reboisement dans la ferme Fodis à Kingakati, au Village MASABA, dans la Commune de la N’Sele. Cette cérémonie s’inscrit en marge du Forum Economie du Climat qui s’est tenu pendant quatre jours du 5 au 8 juin à Kinshasa, organisé par l’initiative « Je change pour le climat».

Les élèves se préparant à planter les arbres à Kinshasa (Photo, Serge Ntumba)

En effet pendant lesdites assises, les participants et experts issus du secteur public, privé et des organisations de la Société Civile ont réfléchi sur la manière dont la Rdc devrait rencontrer ses engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris ratifié en décembre dernier. Continuer la lecture de Climat : Le Fonds Forestier National finance un projet de reboisement à Kinshasa

Agriculture : Forum Café-cacao, le défi de la relance d’un secteur oublié en RDC

Le secteur café et cacao de la RDC a connu une baisse importante au cours de ces dernières années. L’exportation du café atteignait près de 120 milles tonnes en 1989. Elle s’est effondrée en 2010, avec seulement 8 919 tonnes par an. Cette situation engendre une perte d’au moins  17 millions de dollars dans l’économie nationale de la RDC.

Comment relever le défi d’une véritable relance de ce secteur vital du pays. La question vaut son pesant d’or. Albert Yuma, le patron du patronat congolais évoque la mise en place d’une une stratégie nationale visant à développer ces filières agricoles qui constitue une impérieuse nécessité pour la diversification de l’économie du pays. Continuer la lecture de Agriculture : Forum Café-cacao, le défi de la relance d’un secteur oublié en RDC

Agriculture : Kinshasa accueille le forum expo café et cacao 2018

Le Café et le Cacao de la République démocratique du Congo seront au centre des discutions à Kinshasa du 18 au 20 juin, lors du Forum expo qui sera organisé par la FEC (Fédération des entreprises du Congo) en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, le Ministère du commerce extérieur, l’Office national du Café, l’OCC, et le FPI.

Il sera question lors de ces assises de dresser un état des lieux des filières café et cacao du pays, pour en identifier les obstacles majeurs à la production, à la transformation, à la recherche et à la certification. « Il n’est pas normal qu’un pays comme la RDC n’occupe pas une place de choix dans ces filières au niveau mondial, surtout qu’il dispose du café apprécié par les grandes marques dans le monde. Ce n’est pas le potentiel qui manque. Voilà pourquoi ces assises vont aider à analyser ces filières et proposer des recommandations », a indiqué Jean-Claude Eale, coordonnateur de la sous-commission Communication de ce forum. Continuer la lecture de Agriculture : Kinshasa accueille le forum expo café et cacao 2018

Climat : « Je change », une phrase qui dit tout sur le premier forum sur l’économie du climat à Kinshasa

Le monde entier est aujourd’hui vulnérable face aux changements climatiques. Avec ses étendues des forêts vierges, la RDC se présente comme une solution aux problèmes climatiques à l’instar de l’Amazonie. C’est dans ce cadre que l’initiative « Je Change pour le Climat » a mis autour d’une table les décideurs politiques, économiques et sociaux, afin de les engager dans la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat qui prévoit le maintien du climat mondial à 1,5°C avec une approche de concilier le business et le développement durable.

« Nous avons voulu à travers ce forum faire comprendre aux parties prenantes que la lutte contre le changement climatique est un levier pour le développement économique de notre pays » a déclaré le sénateur Innocent Nkongo, responsable Partenariat de ce forum. Continuer la lecture de Climat : « Je change », une phrase qui dit tout sur le premier forum sur l’économie du climat à Kinshasa

Santé : 11 pays d’Afrique centrale discutent de la tuberculose à Kinshasa

Les chefs de Programmes de lutte contre la Tuberculose de 11 pays d’Afrique centrale se sont réunis pour la première fois, à Kinshasa afin de discuter et échanger leurs expériences, les données de terrain et les recherches, pour de mieux comprendre les problèmes qui minent l’éradication de la tuberculose dans la sous-région, et définir les priorités d’actions appropriées à chaque pays. 

La RDC est classée parmi les 22 pays le plus touchés au monde par la tuberculose. Supportant 80% de la charge mondiale de la tuberculose, le pays occupe la deuxième place en Afrique. Une bonne adhésion de la population et une bonne source d’information sanitaire aideront à relever le défi de l’éradication de cette maladie. « Par rapport à la guérison, et au dépistage, il y’a un seuil bien fixé par l’OMS, mais la RDC est en dessous de ça. On doit maintenant faire des recherches pour voir quelles sont les solutions idoines pour essayer de  résoudre ce problème », a indiqué Docteur Stéphane Mbuyi, point focal pour la prise en charge de la tuberculose. Continuer la lecture de Santé : 11 pays d’Afrique centrale discutent de la tuberculose à Kinshasa

Kinshasa : les activés humaines au cœur de la pollution des rivières

Les rivières et d’autres cours d’eaux sont devenus des véritables dépotoirs d’immondices à Kinshasa. Les eaux de la capitale congolaise, sont confrontées à une multitude de menaces provoquées  principalement par les activités de l’homme.

« Les polluants viennent principalement des ménages, mais également des industries. Les eaux usées et les déchets de nos usines ou les déchets ménagers sont directement et indirectement canalisés dans les rivières. C’est-à-dire qu’à partir de l’usine, les eaux usées sont directement dirigées vers les rivières, soit les usines déversent leurs déchets dans les caniveaux et ceux-ci les ramènent vers les rivières », a déclaré Steve Bondo Emmanuel.

 A l’en croire, près de 80 % des populations habitants le long des rivières déversent directement ou indirectement leurs déchets sanitaires dans les rivières. Ces eaux contaminées sont responsable des situations précaires. Continuer la lecture de Kinshasa : les activés humaines au cœur de la pollution des rivières

Santé : Sensibilisation des kinois sur l’hygiène des mains.

Un soin propre est un soin plus sûr, dit-on.  En marge de la Journée mondiale de l’hygiène des mains célébrée le 5 mai de chaque année. Pour cette année, le thème retenu est, «c’est entre vos mains, prévenez l’état septique lié aux soins». Le bureau de l’Organisation mondiale de la Santé en RDC a saisi cette occasion pour sensibiliser la population kinoise sur l’hygiène des mains, lors d’un atelier organisé à l’attention des journalistes à Kinshasa.

«Nous venons encourager l’engagement des médias à suivre cette journée de sensibilisation sur l’hygiène des mains. Nous profitons de rappeler le rôle des journalistes dans cette campagne de sensibilisation pour aider à ce que le lavage des mains qui est un geste fondamentale devienne une habitude pour les populations. l’importance de l’hygiène des mains n’est plus à démontrer car ce petit geste peut sauver des millions de vies. La plupart des maladies diarrhéiques endémiques dans la région sont dues au manque de ce petit geste», a déclaré le représentant de l’OMS, Dr Allarangar Yokouidé, en précisant que la population devrait s’impliquer dans cette démarche pour éviter certaines maladies.

«Pour arriver à contrôler les infections, les stratégies veulent que l’on évite la transmission des germes par ci, par là. A travers cette journée nous voulons interpeller tout un chacun sur l’importance de l’hygiène des mains . Cela stipule un lavage des mains avec de l’eau propre», à fait savoir Dr Prosper Djiguimdé de l’OMS.

Cette activité organisée à l’intention des chevaliers de la plume, a été une occasion pour l’OMS de lancer sa campagne annuelle de l’hygiène des mains  intitulée «Save lives».  Elle devra contribuer largement à la promotion des pratiques appropriées pour prévenir et contrôler des infections.

Jennifer LABARRE.

Conservation : Deux pointes d’ivoires saisis à Kinshasa

La police nationale congolaise, Commissariat provinciale de Kinshasa a arrêté deux trafiquants d’ivoires, ce lundi 26 mars, à Kinshasa. Lors de cette opération menée en collaboration avec l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature), deux pointes d’ivoires et une queue d’éléphant dissimulés dans un sac, ont été saisis. 

Les présumés trafiquants arrêtés pour la détention d’une espèce intégralement protégée ont été auditionnées le même jour au commissariat Provincial de la ville de Kinshasa. Ils devront comparaitre devant la justice congolaise, et ils risquent une peine allant d’un an à 10 ans de prison et d’une amande de cinq à vingt millions de francs congolais, conformément à la loi n°14/003 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature.

Cette opération coup de poing a été rendue possible grâce à la collaboration entre la Police, l’ICCN et les autorités judiciaire de la ville de Kinshasa avec l’aide de WWF et de l’USAID.

BIATI BONGONGO Youvanie