Archives par mot-clé : Lokolama

Forêt : Les autochtones pygmées de Lokolama reçoivent l’arrêté ministeriel de leur forêt communautaire

Le peuple autochtone du village Lokolama, dans la province de l’Équateur, à 50 km de la ville de Mbandaka, a officiellement reçu, des mains du ministre provincial en charge des forêts, l’arrêté lui attribuant la concession forestière couvrant une superficie de 10.151,11 hectares, lors d’une cérémonie organisée le 19 mars 2019 au village Penzele. Avec l’appui de Greenpeace Afrique, Lokolama est le premier village composé uniquement de peuple autochtone dans toute la province de l’Équateur, à se voir octroyer une concession forestière. L’arrêté attribuant cette concession, dénommée “forêt de Wamba”, a été signé en février 2019 par le gouverneur de la province de l’Équateur.

En 2016, Greenpeace Afrique et le peuple autochtone du village Lokolama ont lancé le projet de foresterie communautaire dans le but de sécuriser les forêts de ce dernier et de développer des activités socio-économiques pour améliorer leur condition de vie. Le projet bénéficie de la contribution financière de la Fondation Turing. Continuer la lecture de Forêt : Les autochtones pygmées de Lokolama reçoivent l’arrêté ministeriel de leur forêt communautaire

Climat : la France consacre une soirée à la tourbière recemment découverte en RDC

Dans la continuité du One Planet Summit qui a eu lieu à Paris le 12 décembre 2017, de la ratification de l’Accord de Paris sur le climat par la République Démocratique du Congo et du début de la présidence française du CAFI (Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale), l’Ambassade de France et l’Institut français de Kinshasa organisent, ce mercredi 31 janvier 2018 à 19h00, une soirée autour de la question des changements climatiques en RDC.

Des chercheurs dans les tourbieres à Lukolama (Province de l’Equateur). Crédit Photo infoCongo.

Cette soirée  qui sera organisée  sous la grande Halle de l’IF dans la commune de la Gombe,  connaîtra la présence de l’Ambassadeur de France à Kinshasa, d’autorités locales et des acteurs nationaux et internationaux impliqués dans la préservation de l’environnement en RDC.

Selon le communiqué  émis par les organisateurs,  la soirée  placée  sous le thème, « La Forêt du Congo et la lutte contre les changements climatiques »,  aura pour objectif de donner à la forêt congolaise toute la place qu’elle mérite dans le débat public en RDC.

Elle se déclinera en deux temps forts. La première partie sera consacrée à la projection du reportage « La Bombe carbone », diffusé sur la chaîne France2, le 2 décembre dernier. Ce reportage  retrace l’expédition d’une équipe de chercheurs anglais au plus près de la plus grande tourbière du monde, dans la forêt du bassin du Congo, découverte grâce à des images satellites.  Et la seconde partie sera consacrée au débat.

Un panel, composé de
personnalités institutionnelles et de la société civile, congolaises et internationales
débattront ensemble avec le public des sujets liés au thème de la soirée.

Ils aborderont également l’état des lieux du carbone des tourbières, la déforestation en RDC, l’engagement du pays pour la lutte contre cette déforestation et pour la protection de ses écosystèmes et de sa biodiversité.

Cette soirée  s’adresse à tout public intéressé par les questions environnementales, qu’il soit expert ou simple citoyen. Peut-on lire dans ce communiqué.

Nelphie Mie