Archives par mot-clé : Macron

France : Nicolas Hulot démissionne du gouvernement

Le ministre français de la transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot a annoncé ce mardi 28 août au micro de la radio France Inter, qu’il avait pris la décision de quitter le gouvernement. « Je prends la décision de quitter le gouvernement », a t-il déclaré, après avoir confié qu’il se sentait « tout seul à la manœuvre » sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement.

Il a assuré ne pas avoir prévenu, ni le président de la République Emmanuel Macron, ni le Premier ministre, Edouard Philippe de sa décision de quitter son poste. « C’est une décision entre moi et moi », a-t-il ajouté. Tout en estimant que, s’il leur en avait parlé, ceux- ci auraient tenté de le dissuader, Nicolas Hulot a cependant dit son profond respect et son « amitié » pour Monsieur Macron.

« J’espère qu’il tirera les leçons de ma décision et que ce geste sera utile, pour que chacun se pose la question de sa responsabilité », a-t-il renchérit.

Depuis le Danemark  où il a appris avec surprise la démission de son ministre, Emmanuel Macron a pris acte de la décision prise par la deuxième personnalité de son gouvernement. « C’est la décision d’un homme libre« . Continuer la lecture de France : Nicolas Hulot démissionne du gouvernement

France : Hulot veut inscrire l’environnement au premier article de la constitution

Les enjeux environnementaux pourraient occuper la première place dans le quotidien de français. Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a su convaincre Emmanuel Macron d’intégrer la protection de l’environnement dans les principes fondateurs de la République, et non à l’article 34 comme le gouvernement l’envisageait initialement.

Nicolas Hulot, Ministre français de la Transition écologique.

«C’est le vœu gouvernemental», a déclaré le ministre de la Transition écologique. Une victoire pour Nicolas Hulot et les écologistes.

En avril, lors de la présentation des grandes lignes de la réforme constitutionnelle voulue par Emmanuel Macron, le premier ministre Édouard Philippe avait fait savoir que «le projet de loi constitutionnel inscrirait l’impératif de lutte contre le changement climatique à l’article 34 de la Constitution, qui définit le domaine de la loi. Mais Nicolas Hulot et les ONG y voyaient une retouche trop anecdotique.

«Je plaide pour qu’on puisse dire dans cet article 1er qu’il y a la question de l’écologie, mais en étant précis sur la lutte contre le dérèglement climatique et la protection de la biodiversité», avait soutenu lundi, le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy. Continuer la lecture de France : Hulot veut inscrire l’environnement au premier article de la constitution

Energies : La France s’engage à fermer les centrales à charbon d’ici à 2022

Le président français fait de la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, l’une des priorités de son quinquennat. Dans une interview accordée à la télévision France 2, Emmanuel Macron, a affirmé qu’il se lance dans la lutte contre le charbon et le thermique, qui selon lui, demeurent une problématique  majeure des émissions de GES dans la production énergétique en France.

Le président français, Emmanuel Macron, devant la tribune de la COP 23 à Bonn. (Photo, droits tierces)

« On a encore des centrales thermiques et à charbon, on va les fermer pendant mon quinquennat », a-t-il promis.

Avec tous les défis à relever pour l’environnement, le président français pense qu’«il faut choisir ». «Ma priorité en France, à l’Europe, à l’international, c’est la réduction des émissions de CO2 et la lutte contre le réchauffement climatique», a précisé Macron. Il est tout de même resté peu hésitant sur l’avenir du secteur énergétique français Continuer la lecture de Energies : La France s’engage à fermer les centrales à charbon d’ici à 2022

COP 23 : un sommet de haut niveau des chefs de délégations

Ouverture ce mercredi à l’hôtel Mariott de Bonn, du sommet de haut niveau des chefs de délégation des 196 Parties engagées à la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique.

A cette réunion les chefs de délégation vont faire des déclarations sur leurs positions et leurs ambitions sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris. Plusieurs personnalités et officiels ont fait le déplacement de Bonn.

dans la foulée, l’on peut facilement identifier sur la place, des figures emblématiques des personnes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique, notamment les présidents Emmanuel Macron de la France, Sassou Nguesso du Congo Brazza, Alpha Konde de la Guinee Equtoriale, Arnold Schwazenegger ancien acteur Américain, actuellement Gouverneur de Californie, l’acteur Leornado Di Caprio et Karen Christiana FIGUERES Secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques.

Avec Nounou Ngoie, depuis Bonn.

COP 23 : Emmanuel  Macron, « les pays riches ont une double responsabilité »

Du haut de tribune de la Cop 23 à Bonn, ce mercredi 15 novembre, le président  français Emmanuel Macron affiche une volonté diplomatique en appelant le pays riches à prendre leur responsabilité pour aider la planète à limiter le réchauffement climatique.

« L’accord de Paris est un point de départ sur lequel nous ne relâcherons rien », a-t-il insisté. Continuer la lecture de COP 23 : Emmanuel  Macron, « les pays riches ont une double responsabilité »

Climat : Xi Jinping s’engage à défendre l’accord de Paris aux côtés de Macron

Le Président Chinois Xi jinping s’est engagé aux côtés de son homologue français, Emmanuel Macron, à défendre l’Accord de Paris obtenu en décembre 2015.  Le numéro un chinois l’a fait savoir au nouveau président français lors d’une conversation téléphonique, ce mardi 9 mai. 

Xi Jinping, le Président chinois. (Photo droits tierces)

Un message de soutien qui arrive au moment où les Etats-Unis s’apprêtent à se retirer de cet accord. Une réunion des conseillers de l’administration Trump prévue ce 9 mai pour décider du retrait ou non du pays de l’oncle Sam de l’Accord de Paris sur le climat a été reportée en raison d’un problème de calendrier a annoncé la Maison blanche, qui n’a pas fourni de nouvelle date.

Cette réunion devait trancher le débat interne au sein de l’administration portant sur le fait de savoir si le président devrait tenir sa promesse de campagne de sortir les Etats-Unis de l’Accord historique obtenu à Paris en 2015.

Pendant la campagne électorale, Trump avait qualifié le changement climatique de canular perpétré par la Chine. Il avait promis d’annuler l’Accord une fois élu Président.

La communauté internationale s’était engagée en décembre 2015 à Paris pour agir afin de limiter la hausse de la température moyenne bien en deçà de + 2°C, un seuil déjà synonyme de bouleversements à grande échelle, et si possible à + 1,5°C par rapport à l’ère industrielle.

A ce jour, sur le 195 pays signataires, 194 plus l’Union Européenne l’ont déjà ratifié, soit 83 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Parmi les grands émetteurs, seule la Russie n’a pas encore ratifié ce traité.

Donald Trump, a promis d’annoncer sa décision avant le sommet du G7 prévu en Italie les 25 et 26 mai de l’année en cours.

En attendant, tout le monde retient son souffle car un éventuel retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris risquerait de porter un sérieux revers à l’atteinte des objectifs que s’est assigné ce texte , au regard de la place qu’ils occupent sur l’échelle de pollution.
Thierry-Paul KALONJI