Archives par mot-clé : MANIEMA UNION

Forêt : 9 concessions forestières attribuées aux entreprises chinoises, que se passe t-il en RDC ?

Neuf concessions forestières ont été attribuées à deux entreprises chinoises, Congo King Baisheng Forestery Development Sarlu et Congo Sunflower Forestry Development. Ces concessions forestières se retrouvent reparties dans les provinces de Mai Ndombe, Mongala, Tshuapa, Equateur et Ex Province Orientale.

Des concessions dont les contrats ont été signés par le ministre au mois de janvier dernier. Elles seraient attribuées en violations du moratoire, estiment les acteurs de la société civile environnementale de la République démocratique du Congo.

Rien d’illégale

Dans un entretien exclusif accordé à Environews RDC, le ministre de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo Bazibuhe se dit indigné par la mauvaise interprétation faite au sujet de cet acte régalien pris par son ministère. Il a par ailleurs rassuré que rien d’illégale n’est à signaler dans cette action, qui selon lui ne viole en rien le moratoire.

« Ces concessions ne sont pas nouvelles. Elles ne sont pas non plus celles appartenant au domaine privé de l’Etat. Ces sont des concessions d’une entreprise qui a changé de nom et qui a voulu également changer des contrats. Tous les numéros des contrats attribués sont relatifs au contrats existants détenus par l’entreprise demanderesse », a indiqué le ministre. Continuer la lecture de Forêt : 9 concessions forestières attribuées aux entreprises chinoises, que se passe t-il en RDC ?

Forêt : Les ONG locales dénoncent le laxisme des autorités dans la gouvernance forestière à l’Equateur

Les Organisations non gouvernementales de la province de l’Equateur dénoncent le laxisme des autorités provinciales qui caractérise la gouvernance forestière dans cette partie de la République. C’est ce que révèle le rapport publié par ces ONGs et dont copie est parvenue à notre rédaction. Plusieurs dossiers dont la gestion a démontré les limites des autorités provinciales et parfois leur complicité ont été présentés dans ce rapport d’une trentaine des pages. Le plus en vue est celui de l’entreprise Maniema Union 2 qui s’est illustrée par des multiples violations de la loi qui régit l’exploitation forestière en RDC.

Dans ce dossier plus spécifiquement, les ONGs ont relevé, « le manque d’empressement des services étatiques et du Gouvernement Provincial à combattre les illégalités dans le secteur forestier,et l’implication ou la complicité des autorités à tous les niveaux dans certaines illégalités», précise ce rapport.

Les ONGs décrient également le marchandage des bois par village, dont les revenus sont partagés par les membres influents au lieu de construire les infrastructures socio-économiques au profit des communautés et du développement local. A ce sujet, un montant d’environ 71.000 dollars payé par Maniema Union 2 aurait été détourné avec la complicité du chef de secteur de Bokatola. Continuer la lecture de Forêt : Les ONG locales dénoncent le laxisme des autorités dans la gouvernance forestière à l’Equateur

Foret : Affaire Maniema Union à Ingende, la CNCEIB attire l’attention du juge en appel

Préoccupée par l’issue du procès instruit sous le R.P 13.032/FI au Tribunal de Grande Instance de Mbandaka siégeant en matière répressive en flagrance, la Coalition nationale de lutte contre l’Exploitation Illégale du Bois (CNCEIB), a dans d’une déclaration faite à Kinshasa, ce vendredi 12 juillet 2019, attiré l’attention du juge en appel,  pour corriger l’erreur commise par le premier juge. Car, estime-t–elle, le premier juge a rendu sa décision par confusion  dans l’affaire opposant la société civile de la province de l’Equateur (SOCIPEQ),  contre le prévenu PIE, de nationalité chinoise, représentant de la société Maniema Union 2.

Selon cette coalition de la société civile, le jugement rendu, ayant remis en liberté le prévenu PIE contient l’erreur qui appelle à la correction. « La sanction n’était pas conforme, parce qu’il [Ndlr : le prévenu PIE] avait exploité en dehors de la concession et la transaction s’est faite par rapport à la première préoccupation d’une clause sociale et non à l’exploitation en dehors d’une concession.   Ces sont des irrégularités que nous devons condamner. Comme l’affaire était mal rendue, nous  demandons au juge d’appel  de rendre justice », a déclaré J.R Bowela, chargé de la campagne au sein de CNCEIB. Continuer la lecture de Foret : Affaire Maniema Union à Ingende, la CNCEIB attire l’attention du juge en appel

Forêt : En RDC, les ONGs de l’Equateur saisissent officiellement la CAFI sur les cas Maniema Union

Dans une correspondance adressée à la CAFI (Initiative forestière en Afrique centrale), les Organisations de la société civile de la province de l’Equateur en République démocratique du Congo ont saisi officiellement cette institution qui finance des projets en RDC, sur la situation préoccupante qui prévaut actuellement au pays. Une situation caractérisée par l’impunité et la mauvaise gouvernance des ressources forestières.

Ces organisations pointent du doigt, Maniema Union, une entreprise appartenant à un haut cadre de l’armée congolaise. Cette entreprise d’exploitation industrielle de bois d’œuvre est accusée de semer la terreur dans la province, sous l’œil impuissant du gouvernement congolais.

La dernière en date, est le jugement prononcé par e Tribunal de Grande instance de Mbandaka, qui a acquitté un sujet chinois, arrêté en flagrance délit à Ingende. Continuer la lecture de Forêt : En RDC, les ONGs de l’Equateur saisissent officiellement la CAFI sur les cas Maniema Union