Archives par mot-clé : Mie

Nairobi : Début du Forum mondial des paysages (GLF Afrique 2018)

Plus d’une centaine des participants issus des divers horizons venus du monde entier, prennent part ce mercredi 29 août, à la 3ème rencontre annuelle du Forum Mondial des Paysages, organisé à Nairobi, la capitale kényane.

Placé sous le thème, « les opportunités et perspectives dans la restauration des 100 millions d’hectares des paysages forestiers d’Afrique d’ici à 2030 », ce forum se fixe comme objectif, de définir le processus de la restauration des paysages et les grandes lignes dans la mise en œuvre des engagements de la restauration des paysages forestier en Afrique pris par les parties.

Cette conférence régionale sera axée sur la coordination et la promotion du soutien des secteurs international, national et privé à la restauration des forêts et des paysages, tout en ouvrant la voie à la mise en œuvre de la restauration des forêts et des paysages. Continuer la lecture de Nairobi : Début du Forum mondial des paysages (GLF Afrique 2018)

Environnement : L’ONU invite les pays d’Afrique à adopter un système d’approvisionnement écologique

Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), a dans un rapport publié récemment, appelé les pays d’Afrique à adopter un système d’approvisionnement écologique permettant de se procurer des produits et services de manière à provoquer le moins possible d’impact sur l’environnement.

Au cours d’un séminaire organisé à Entebe en Ouganda, la directrice de programme au bureau du PNUE pour l’Afrique, Ernest Kamala, a précisé que les gouvernements devraient adopter des pratiques d’approvisionnement vertes afin de préserver leur environnement, pour réaliser un développement durable.

« Les ressources naturelles sont le facteur de production de base pour les produits, services et infrastructures que nous utilisons tous. La manière dont les sociétés utilisent, gèrent et protègent les ressources naturelles façonne de manière fondamentale le bien-être de l’humanité, de l’environnement et de l’économie », a-t-elle insisté. Continuer la lecture de Environnement : L’ONU invite les pays d’Afrique à adopter un système d’approvisionnement écologique

Suisse : Les associations de défense de l’environnement s’insurgent contre la loi favorisant l’abattage des animaux

Les associations de défense de l’environnement et de protection des animaux disent non à une loi qui favorise l’abattage des animaux. Pour BirdLife Suisse, Pro Natura, le WWF suisse des Animaux PSA, la loi sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux, telle qu’elle a été adoptée aujourd’hui par le conseil des Etats en Suisse, est devenue une pire loi d’abattage.

Si la loi n’est plus nettement améliorée, les organisations s’y opposeront en lançant un référendum préviennent-elles.

Selon ce communiqué, le projet de révision que présente aujourd’hui le conseil des Etats est une attaque en règle contre la protection des espèces en suisse. Et cela bien que la diminution de la biodiversité soit déjà dramatique dans ce pays où 40% des espèces d’oiseaux nicheurs et 30% des mammifères sont inscrits sur la liste rouges des espèces menacées. Continuer la lecture de Suisse : Les associations de défense de l’environnement s’insurgent contre la loi favorisant l’abattage des animaux

Salubrité : Une dizaine d’acteurs formés sur l’hygiène et la gestion des déchets à Kinshasa

L’Agence congolaise pour la gestion des déchets (ACG dechets), a organisé ce vendredi à Kinshasa, un atelier de formation sur l’hygiène et la gestion des déchets en vue de sensibiliser les acteurs et les non acteurs de l’assainissement à reconnaitre leur droits et devoirs dans ce secteur assez méconu du grand public.  

Cette formation de deux jours, poursuit les objectifs suivants : l’initiation en droit de l’assainissement, l’impact de l’insalubrité dans la santé de la population congolaise, l’apport de l’informatique dans la gestion des déchets liquide à Kinshasa ainsi que les techniques modernes de la gestion des déchets.

Selon Olivier Lusambo, coordinateur de cette Agence,  le problème qui se pose au niveau du secteur de l’assainissement en RDC nécessite l’implication de tout le monde. « Il était temps de faire appel à tous ceux qui travaillent dans la question de l’assainissement et même ceux qui ne travaillent pas parceque ensemble, nous devons travailler pour essayer de changer l’image de notre société», a-t-il souligné.

Les participants à ces assises ont quand à eux, félicité l’initiative prise par ACG Déchets. «Nous sommes satisfaits d’avoir pu ajouter de nouvelles notions à nos connaissances de base, notamment les droits liés à l’assainissement », a indiqué un participant.

Les participants à cet atelier ont promis de relayer ces connaissances nouvellement reçues et invité également la population kinoise à s’intéresser aux questions liées à l’environnement et les opportunités qu’offre ce secteur vital.

Nelphie Mie

Virunga : Conserv Congo appelle le Gouvernement de la RDC à plus de sécurité

Quelques jours après les incidents survenus dans le Parc national des Virunga dans la partie Est de la République démocratique du Congo, l’Ong  Conserv Congo a dans une déclaration rendue publique, appelé le Gouvernement de la RDC  à faire de la sûreté des gardes du parc une priorité, car, informe-t-elle, ces derniers mettent leurs vies en danger pour protéger la Faune et la Flore.

Cette ONG a également interpellé le gouvernement et l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature) à prendre des mesures proactives pour prévenir des incidents tel que celui arrivé à Rachel Kamwena, l’éco garde tombée sur le champs d’honneur de suite d’une attaque d’un groupe armé qui avait kidnappé deux touristes britanniques dans le parc National des Virunga . « Ce n’est pas un cas isolé car nous avons perdu six autres il y a pas si longtemps dans le même lieu et de la même manière. De tout évidence, des mesures doivent être prises et ceci doit être fait dans l’immédiat », a déclaré le Directeur exécutif de cette organisation, Adams Cassinga.

Selon Conserv Congo, la mort de Rachel devrait être un changement de paradigme pour que  tous les conservateurs mettent de coté leurs différences et faire ensemble un remue-ménage pour tracer l’avenir. Le problème auquel sont confrontés les conservateurs en RDC est passé d’être juste une simple question qui ne concerne que le gouvernement, à une urgence qui nécessite la contribution de toutes les parties prenantes. « Nous sommes contre les assassinats constants de nos camarades, comme si c’étai juste normal d’aller travailler le matin et ne jamais revenir le soir », peut-ont lire dans cette déclaration.

Ainsi, l’organisation n’a pas caché sa volonté d’apporter sa contribution aux efforts communs. «  Conserv Congo, nous nous engageons à former jusqu’à 100 gardes du parc immédiatement avec les soutient de nos partenaires locaux et internationaux afin que nous puissions faire face à ces braconniers avec une puissance de feu égale à celle dirigée à notre égard », informe cette déclaration.

Outre les condoléances présentées aux proches de la victime, quelques recommandations ont été formulées à l’endroit des différentes parties prenantes qui interviennent dans la conservation en RDC, notamment la formation efficace et appropriée à tous les gardes du parc, les anciens et les nouveaux, y compris  des réservistes et de bénévoles, l’augmentation du nombre de gardes du parc  et enfin, l’amélioration des conditions de vie des éco gardes, et le  soutien logistique aux gardes du parc sur tous les sites du pays, renchérit cette déclaration.

Nelphie Mie