Archives par mot-clé : MSF

Ebola : David Bisimwa : « ce serait une catastrophe si rien n’est fait pour contenir l’épidémie »

La dixième épidémie de la maladie à virus Ebola  qui s’est déclarée  depuis le 1 er août à Mangina dans la province du Nord-Kivu ne cesse  de gagner du terrain dans cette partie du pays, et pourrait devenir une catastrophe si la tendance se maintient, avertit David Bisimwa coordonnateur auprès de CARE, cité par CBC radio. Un risque consécutif aux  conflits armés qui sévissent  actuellement dans cette région, compliquant ainsi  les efforts pour contenir la propagation du virus.

A cause de ces  conflits armés qui ravagent l’Est de la République démocratique du Congo, les patients mettent beaucoup trop de temps avant de se rendre dans les centres de traitements, par crainte des combats opposant ces groupes rebelles qui s’affrontent dans ces territoires touchés par l’épidémie d’Ebola. Cette situation ne facilite pas la lutte contre  cette épidémie.

Désormais, c’est une lutte aux allures d’une course contre la montre qui s’engage, au regard du nombre de personnes déjà contaminées.

Mardi, l’OMS faisait état de 339 cas confirmés de la maladie dans le pays ainsi que de 172 décès. Ce bilan pourrait être revu à la hausse, a indiqué cette agence de l’ONU, qui avait déjà annoncé  au mois d’août  l’actuelle éclosion dans la province du Nord-Kivu. Cette  épidémie de 2018, est déjà qualifiée de la pire de l’histoire du pays.

« Les risques de propagation de l’épidémie sont plus grands cette fois-ci, parce qu’on est sur des lieux qui sont beaucoup plus peuplés, avec beaucoup de déplacements de population », a  expliqué Gwenola Seroux, responsable des urgences pour MSF.

Et chaque nouvelle attaque pousse de nombreuses personnes à fuir leur quartier ou leur village, une migration constante qui augmente la rapidité avec laquelle se propage le virus. Continuer la lecture de Ebola : David Bisimwa : « ce serait une catastrophe si rien n’est fait pour contenir l’épidémie »

Santé : 826 cas de choléra dont 32 décès enregistrés à Kinshasa

L’épidémie de choléra à Kinshasa est loin d’être maîtrisée. Malgré  les efforts consentis par le gouvernement et ses partenaires, 75 % de zones de santé, soit 26 sur 35 que compte la capitale  sont touchées par cette épidémie a révélé l’ONG Médecins Sans Frontière(MSF), lors d’un point de presse tenu à Kinshasa ce mercredi 24 janvier.

Séance de formation des agents du Ministère de la Santé publique à la lutte contre le choléra à Kinkole. (Photo, Serge Ntumba/Environews-RDC)

Selon le MSF, de novembre 2017 à 22 janvier 2018, 826 cas de choléra dont 32 décès ont été enregistrés sur l’ensemble de la ville de Kinshasa.

« Nous sommes intervenus avec une prise en charge clinique de patients. Et avons mise en place 10 points de réhydratation orale, la surveillance épidémiologique, la sensibilisation de la population et le service d’ambulances » a expliqué le docteur Jean Liyolongo, coordonnateur du Pool d’urgence Congo de MSF. « Nous sommes passé de 30 ou 40 cas par semaine en 2017 à 100 ou 300 cas la dernière semaine ». Continuer la lecture de Santé : 826 cas de choléra dont 32 décès enregistrés à Kinshasa