Archives par mot-clé : Muanda

Kenya : Le Forum mondial des paysages se tiendra à Nairobi

« Trouver des solutions pour relever le défi de la restauration des paysages en Afrique où près de 50 millions d’hectares de terres se dégradent chaque année », est un défi lancé par plus de 800 acteurs multisectoriels de toute l’Afrique et du monde entier pour le forum mondial des paysages prévu pour les 29 et 30 Août à Nairobi au Kenya.

Parc national de la Garamba en République démocratique du Congo 

« Le paysage Africain doit être restauré pour répondre aux besoins en ressources naturelles du continent. Une population en expansion rapide sera un jour rencontrée, mais il n’y a pas de solution miracle », a averti le directeur général du centre pour la recherche forestière internationale, Robert Nasi.

Les communautés locales ont restauré plus de 5 millions d’hectares des paysages dégradés à travers le continent, tandis que plus de 20 nations se sont engagées à restaurer 100 millions d’hectares de forêts d’ici 2030 grâce à l’initiative de restauration des paysages forestiers Africains (AFR100). Continuer la lecture de Kenya : Le Forum mondial des paysages se tiendra à Nairobi

Journée mondiale de l’Océan :La cité de Muanda perd 1 mètre de terre ferme chaque année

La RDC a accès à l’Océan atlantique à partir de la cité côtière de Muanda, une cité située à l’Ouest de la République démocratique du Congo et qui dispose d’une d’environ 39 Km le long  du littorale. Chaque année, le pays perd près de 1 mètre de terre ferme à cause de l’érosion côtière, selon les experts du projet « PANA zone côtière ».

La route nationale n°1 en état de destruction avancée au niveau de kilomètre 5, entre la cité de Muanda et Banana, embouchure du Fleuve Congo (Photo, Serge Ntumba)à

La montée du niveau de mer, contribue à aggraver la situation écologique et sociale déjà précaire dans cette partie du pays. En cause, la montée des eaux du à la fonte de la calottes glacière et l’activité humaine. Face à ce danger, si rien n’est fait, d’ici à 2050 on ne parlera plus de la route Banana-Muanda en considérant la progression de l’océan qui entame sérieusement la côte. Continuer la lecture de Journée mondiale de l’Océan :La cité de Muanda perd 1 mètre de terre ferme chaque année

Forêt : Vers la création d’un réseau des Ongs pour la gestion durable des tourbières

L’organisation pour la gestion de l’Environnement au Congo (OGEC) envisage mettre en place un réseau des organisations non gouvernementales pour la gestion durable des tourbières. Pour Merlin Cibonga, coordonnateur des projets à l’OGEC, cette décision a été prise suite à la nécessité de créer une synergie entre les organisations de la société civile qui ont un rôle à jouer dans la promotion et la conservation des tourbières de la cuvette centrale.

Photo de famille prise à la clôture de la 3ème réunion de l’IMT. (Initiative Mondiale sur les Tourbières). Photo, droit tierce.

« Ce réseau sera mis en place d’ici deux mois. Connaissant actuellement les probables menaces qui peuvent affecter dans un avenir très proche nos tourbières, il est important de nous constituer en réseau pour agir éfficacement », a-t-il informé. Continuer la lecture de Forêt : Vers la création d’un réseau des Ongs pour la gestion durable des tourbières

Ressources naturelles : le renouvellement du contrat de Perenco suscite des inquiétudes

 

Les organisations de la société civile de la RDC, réunies au sein de la Synergie pour la gouvernance des ressources naturelles du Kongo Centrale, SGRN, ont écrit un mémo déplorant la demande de renouvellement du contrat de l’entreprise Perenco en off-shore, dans le territoire de Muanda.

La protestation de la SGNR relève du fait que le nombre de Barils du pétrole produit par l’entreprise PERENCO est resté statique jusqu’à diminuer il y’a des décennies malgré l’augmentation de nombre de puits. La SGRN se demande pourquoi  PERENCO qui se plaint du fait qu’elle travaillerait à perte voudrait renouveler son contrat en RDC?

Pour ces organisations de la société civile, le gouvernement congolais devrait lancer un appel d’offre  auprès d’autres entreprises pétrolières à travers le monde afin de trouver celles qui respectent l’environnement.

Ce mémo met également l’accent sur le caractère sacro-saint de PERENCO surtout concernant ses propriétaires réels.

Rappelons que plusieurs rapports d’étude sur l’exploitation pétrolière à Muanda renseignent qu’il y a plus de méfaits que le développement souhaité  dans ce terroir.

La pollution des eaux liée à cette exploitation met en péril la vie des populations tant humaine qu’animal.

Jennifer Labarre

Climat : l’érosion côtière, une menace contre la population de Muanda

Les effets du changement climatique se font ressentir de plus en plus en République démocratique du Congo (RDC). La sécheresse, les étiages sévères du fleuve Congo, et les inondations sont observés dans certaines régions du pays. Le territoire de Muanda dans la Province du Kongo Centrale est l’une des parties du pays qui subit la rigueur de ces effets. L’érosion côtière qui gagne en moyenne 1 mètre des terres fermes chaque année en est la plus parfaite illustration parmi tant d’autres. 
Continuer la lecture de Climat : l’érosion côtière, une menace contre la population de Muanda