Archives par mot-clé : nairobi

Environnement : Des solutions innovatrices au menu de la conférence ministérielle africaine sur l’environnement

Nairobi la capitale Kenyane accueille dès ce 17 septembre, la septième session extraordinaire de la conférence ministérielle africaine sur l’environnement. Une  rencontre spéciale convoquée  par cette instance, en raison de l’urgence de préparer  les Etats Africains pour les conférences internationales  imminentes parmi elles, la quatorzième conférence de la convention des nations-unies sur la diversité biologique en Egypte,  la COP 24  en Pologne et la quatrième session de l’assemblée des nations-unies sur l’environnement au Kenya.

 

Traduire les politiques environnementales en actions grâce à des solutions innovantes, c’est le thème retenu pour cette session extraordinaire de conférence interministérielle Africaines. La nécessité d’investir dans des solutions  et des interventions novatrices et  de promouvoir la consommation et la production durables est en tête de l’ordre du jour de ce rendez-vous.

Le continent Africain détient 30% des réserves minérales  mondiales, environ 65% de ses terres arables et 10% de ses sources d’énergies renouvelables internes. Ses pêcheries sont estimées à 24 milliards de dollars et le continent abrite la deuxième plus grande forêt tropicale du monde. Ce tableau peint prouve que des politiques environnementales ciblées peuvent apporter des solutions au développement socio-économique durable et à la réduction de la pauvreté dans tout le continent.

« La transformation structurelle de l’économie Africaine se trouve dans les mains des africains et   nulle part ailleurs. Entant qu’ONU-Environnement  et d’autres partenaires, nous sommes là pour assister mais les gouvernements africains sont en première ligne. Ce n’est pas le capital humain ou les ressources naturelles qui manquent à l’Afrique, mais plutôt les vraies solutions durables », a déclaré Juliette Biao directrice régionale Afrique de l’ONU-Environnement. Continuer la lecture de Environnement : Des solutions innovatrices au menu de la conférence ministérielle africaine sur l’environnement

Nairobi : La restauration de 350 millions d’hectares de terres dégradées d’ici 2030, un défi pour l’ONU Environnement

Nairobie : La restauration des terres dégradées met en lumière les opportunités de développement durable en Afrique

Près de 1 000 participants ont rejoint la conférence GLF Nairobi 2018 du Global Landscape Forum. « Nous devons restaurer au moins 12 millions d’hectares par an simplement pour atteindre la neutralité de la dégradation des terres ». C’est en ce terme que se résume la détermination de tous les participants à ces assises.  

Près de 1 000 participants ont participé à la conférence GLF Nairobi 2018 du Forum mondial du paysage à l’Office des Nations Unies à Nairobi pour entendre des intervenants de toute l’Afrique discuter de leurs expériences et succès en matière de restauration des forêts, des fermes et des côtes.

Les responsables communautaires, dont Serge Zoubga et Concepta Mukasa, ont discuté de leurs efforts pour restaurer les paysages locaux. La ministre rwandaise de l’Environnement, Francine Tumushine, le directeur exécutif de l’ONU pour l’environnement, Erik Solheim, Stefan Schmitz (CIFOR) Le directeur général, Robert Nasi, a partagé ses idées sur le rôle de la restauration dans le développement durable et l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. Continuer la lecture de Nairobie : La restauration des terres dégradées met en lumière les opportunités de développement durable en Afrique

Nairobi : Début du Forum mondial des paysages (GLF Afrique 2018)

Plus d’une centaine des participants issus des divers horizons venus du monde entier, prennent part ce mercredi 29 août, à la 3ème rencontre annuelle du Forum Mondial des Paysages, organisé à Nairobi, la capitale kényane.

Placé sous le thème, « les opportunités et perspectives dans la restauration des 100 millions d’hectares des paysages forestiers d’Afrique d’ici à 2030 », ce forum se fixe comme objectif, de définir le processus de la restauration des paysages et les grandes lignes dans la mise en œuvre des engagements de la restauration des paysages forestier en Afrique pris par les parties.

Cette conférence régionale sera axée sur la coordination et la promotion du soutien des secteurs international, national et privé à la restauration des forêts et des paysages, tout en ouvrant la voie à la mise en œuvre de la restauration des forêts et des paysages. Continuer la lecture de Nairobi : Début du Forum mondial des paysages (GLF Afrique 2018)

Nairobi : La RDC meilleur élève dans la restauration de terres

En marge du Forum Mondial des paysages qui a ouverts ses portes ce mercredi à Nairobi (Kenya), le coordonnateur d’AFR100 (Initiative panafricaine pour la Restauration des Paysages Forestiers en Afrique), Mamadou Diakité, réitéré l’engagement de son institution à contribuer à la restauration de 10 millions d’hectares de terres à l’horizon 2030.

Selon lui, cette séance de partage d’expérience des uns et des autres en matière de restauration est une façon d’harmoniser les points qui seront au cœur du GLF  (Global Land scape Forum) 2018. « La RDC fait partie des 26 pays déjà engagés dans la restauration de 91,4 millions d’hectares, ce qui fait 8 pourcent de l ‘objectif total », s’est-t-il  félicité.

A en croire le coordonnateur régional d’Afrique australe et de l’Est dans La restauration forestière, Charles Karangwa, une  approche participative sera mise en place pour épauler la RDC dans ses multiples dynamiques de conservation et de restauration à savoir le programme national sur l’environnement, les forêts, l’eau et la biodiversité et sur  l’initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI) dans son projet de réduire la perte de couvert forestier de 300.000 ha par an à 200 000 ha par an d’ici 2020. Continuer la lecture de Nairobi : La RDC meilleur élève dans la restauration de terres

Nairobi : les journalistes environnementaux outillés sur la restauration des paysages d’Afrique

Les journalistes environnementaux participants au GLF 2018 (Global Landscape Forum), ont été édifiés sur le lien entre la promotion du genre avec un impact positif dans le processus de la restauration des différents paysages détériorés en Afrique, la réduction de la pauvreté et la conservation de la biodiversité, et le processus REDD+.

Ce partage de connaissances avait pour but d’armer les chevaliers de la plume présents à ces assises, afin qu’ils s’approprient le combat pour la restauration des paysages fragiles et dénudés d’Afrique. Les thèmes abordés au cours de cette séance de travail seront également, développés au cours des travaux de ce grand Forum qui ouvrira ses portes à Nairobi (Kenya) ce mercredi 29.

Pour Noël Kokou Tadegnon, journaliste indépendant togolais, ces échanges sont une façon de fournir aux journalistes environnementaux les informations devant lui faciliter les analyses nécessaires sur la question de la restauration des paysages d’Afrique. « Au nombre de modules dispensés, la REDD+ intervient comme une solution à  la restauration des forêts dégradés et à l’adaptation climatique », a-t-il indiqué. Continuer la lecture de Nairobi : les journalistes environnementaux outillés sur la restauration des paysages d’Afrique

Kenya : Le Forum mondial des paysages se tiendra à Nairobi

« Trouver des solutions pour relever le défi de la restauration des paysages en Afrique où près de 50 millions d’hectares de terres se dégradent chaque année », est un défi lancé par plus de 800 acteurs multisectoriels de toute l’Afrique et du monde entier pour le forum mondial des paysages prévu pour les 29 et 30 Août à Nairobi au Kenya.

Parc national de la Garamba en République démocratique du Congo 

« Le paysage Africain doit être restauré pour répondre aux besoins en ressources naturelles du continent. Une population en expansion rapide sera un jour rencontrée, mais il n’y a pas de solution miracle », a averti le directeur général du centre pour la recherche forestière internationale, Robert Nasi.

Les communautés locales ont restauré plus de 5 millions d’hectares des paysages dégradés à travers le continent, tandis que plus de 20 nations se sont engagées à restaurer 100 millions d’hectares de forêts d’ici 2030 grâce à l’initiative de restauration des paysages forestiers Africains (AFR100). Continuer la lecture de Kenya : Le Forum mondial des paysages se tiendra à Nairobi