Archives par mot-clé : Ngobila

Kinshasa : Francis Huseni, « La situation géographique favorise les inondations à Kinshasa »

Les inondations meurtrières qui sévissent à Kinshasa depuis la reprise de la saison de pluie n’ont pas manqué d’attirer l’attention des observateurs. Pour mieux comprendre ce phénomène qui prend de plus en plus des proportions inquiétantes dans la capitale congolaise, Francis Huseni a essayé d’expliquer ces causes, qui pour lui sont à la fois naturelles et anthropiques. Naturelles du fait que la ville de Kinshasa présente un relief essentiellement composé des colline et pleine. Et, anthropiques à cause des constructions anarchiques qui pullulent dans la ville.

Francis Huseni, Président de l’OGEC, lors du tournage de l’émission Invité du Weekend à Kinshasa.

« Quand on observe le relief de la ville de Kinshasa, elle se présente sous forme d’un vase. Dans la périphérie ce sont des communes montagneuse : Kinsenso, Lemba, Ngaliema, mont Ngafula et autres. Et de l’autre coté ce sont des communes (basses) : Bandalungwa, Gombe, Lingwala, Limete Etc. Quand il plait, toutes les eaux de pluie ont tendance à charrier les déchets et le sable vers le fleuve. Au fil du temps, il s’est créé un phénomène de réduction de lits de cours d’eau. Comme le niveau monte, et que les cours d’eau n’ont plus la capacité de gérer les eaux, il se pose ainsi le problème de drainage, et débordement qui provoquent ces inondations », a-t-il révélé.

Le spectacle désolant qu’offre les eaux de pluie sur le boulevard du 30 juin, une artère symbolique dont le nom renvoi à l’indépendance de la RDC, devrait interpeler les décideurs afin d’y apporter rapidement une solution efficace, pense l’invité du Weekend. Continuer la lecture de Kinshasa : Francis Huseni, « La situation géographique favorise les inondations à Kinshasa »

Salubrité : 1ère journée Kinshasa Bopeto, la déception des kinois

Quatre jours après le lancement officiel de l’opération Kinshasa Bopeto, plusieurs quartiers de la ville province de Kinshasa éprouvent des difficultés de voir leurs déchets évacués. C’est avec un air déceptif que certains habitants interrogés à ce sujet ont fustigé la négligence et ou l’impréparation dans l’organisation de cette opération, lancée tambours battants par le chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, le samedi 19 octobre dernier.

Une décharge sauvage sur la place de la Victoire dans la Commune de Kalamu.

Après la pluie diluvienne qui s’est abattue dans la matinée du mardi 22 octobre à Kinshasa, nos équipes ont sillonné la ville pour constater ce que sont devenus les déchets entassés de suite de cette opération chaire à Gentiny Ngobila. Cette descente s’est conclue par une note de déception généralisée.

« Nous avons voulu contribuer à la vision du gouverneur, voilà pourquoi on a effectué ce travail de balayer nos milieux de vie et nos places publiques. Et cela a été fait comme jamais auparavant parce qu’on nous avait rassuré que ces déchets allaient être évacués tout de suite après. Malheureusement cela n’a pas été le cas», a expliqué Rita Masengu, une habitante de la commune de Kalamu.

Trentaine révolue, Rita Masengu nous confirme que les habitants de son quartier avaient pour la toute première fois, collecté une quantité des déchets pouvant être estimée à plus d’une tonne, en un quart de la journée. Continuer la lecture de Salubrité : 1ère journée Kinshasa Bopeto, la déception des kinois

Salubrité : Gentiny Ngobila, «je vous invite à faire de cette opération votre cheval de bataille»

Redevenir Kinshasa la belle, c’est l’objectif à atteindre d’ici 2023 dans le cadre de l’opération Kinshasa Bopeto. Conçu par le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka, ce programme du gouvernement provincial ne se limite pas seulement à l’assainissement  a été lancé officiellement ce samedi 19 octobre, par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, dans la commune de Bandalungwa à Kinshasa.

« Ce programme entre dans la ligne droite des réponses contre la pollution aux déchets. Donc il doit être respecter pour les biens de tous », a déclaré Félix Tshisekedi.

En effet, cette opération d’assainissement s’avère importante par le fait qu’elle vise non seulement la salubrité de la ville, mais aussi l’interpellation de la conscience collective congolaise sur la qualité de son proche environnement.

Si cette pratique devient une habitude pour les Kinois, alors elle se fera adoptée également par tous les citoyens congolais a estimé le Chef de l’Etat.

« Je vous invite à faire de cette opération votre cheval de bataille. Respectez cela et nous espérons être un exemple pour les autres provinces », a exhorté le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila. Continuer la lecture de Salubrité : Gentiny Ngobila, «je vous invite à faire de cette opération votre cheval de bataille»

Salubrité : Opération Kinshasa Bopeto, Tshisekedi donne le ton

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi a donné le coup d’envoi de l’opération Kinshasa Bopeto, programme cher au gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila. La cérémonie a eu lieu ce samedi 19 octobre, dans la commune ne Bandalungwa à Kinshasa.

Pour le chef de l’Etat, la propreté de Kinshasa partira de la tête de chacun et de la volonté de garder les espaces publics propres. Ceci permettra à la capitale de redorer sa robe longtemps ternie.

Il a par la même occasion demandé aux jeunes kinois de s’approprier cette lutte contre l’insalubrité dans la ville de Kinshasa. Les bourgmestres devront chacun à son niveau veiller à la propreté de leurs communes pour la réussite de cette opération.

« Vous les bourgmestres de nos communes de Kinshasa, soutenez les habitants de vos communes, trouvez leurs des bêches, des houes, qu’ils s’organisent rue par rue, qu’ils entassent leurs immondices chaque week-end. Nous sommes en pourparlers avec les partenaires qui viendront avec des véhicules spécialisés pour le ramassage », a précisé le président. « Chacun devrait organiser des brigades des jeunes dans les quartiers. Qu’ils soient équipés, et qu’ils soient aussi motivés. Il ne faut pas qu’ils travaillent sans salaire. L’argent des taxes que vous récoltez dans les marchés, donnez-les à ces jeunes ».  Continuer la lecture de Salubrité : Opération Kinshasa Bopeto, Tshisekedi donne le ton

Urbanisation : Tosi Mpanu Mpanu souhaite que la ville de Kinshasa soit étendue vers Maluku

« On ne peut pas continuer à s’agglutiner dans 23 petites Communes et laisser l’immense Commune de Maluku non exploitée. Lorsqu’on sort de l’aéroport de Kinshasa, il faut qu’on puisse avoir le réflex de tourner à gauche pour aller vers une zone où y a un potentiel énorme, au lieu de simplement vouloir aller à droite où Kinshasa est saturée ». C’est en ce terme que Tosi Mpanu Mpanu, l’invité du Weekend d’ENVIRONEWS TV s’est exprimé sur la question relative au défi de l’urbanisation de la capitale congolaise.

A gauche, Tosi Mpanu Mpanu, négociateur sénior à la CCNUCC lors du tournage de l’émission Invité du Weekend, à Kinshasa.

Kinshasa est une ville qui a d’énormes besoins et de moyens très limités. Tosi souhaite que le gouverneur de la ville fasse une bonne allocation de ces ressources limitées, et sceller de bons partenariats avec des acteurs multilatéraux, et surtout le secteur privé en vue de développer durablement cette ville qui jusque là se concentre sur environ 22% de la superficie globale de la province de Kinshasa.

Pour y arriver, l’expert propose que l’autorité urbaine s’engage dans le B.O.T (Build Operate Transfer), c’est à dire engager un partenariat public privé, telle sorte que les privés construisent des cités, gèrent pendant un temps limité, récupère son investissement en suite ils transfèrent. Continuer la lecture de Urbanisation : Tosi Mpanu Mpanu souhaite que la ville de Kinshasa soit étendue vers Maluku

Kinshasa : Didier Tenge Te Litho nommé ministre provincial de l’Environnement

Le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngombila Mbaka a nommé Didier Tenge Te Litho, ministre de l’Environnement Tourisme et Aménagement de la ville. L’arrêté a été rendu public le samedi, 22 juin 2019.

Didier Tenge Te Litho, ministre provincial de l’Environnement, Tourisme et Aménagement de la ville.

Connu pour sa rigueur et son sens élevé de patriotisme, Didier Tenge Te Litho a été bourgmestre de la Commune de Kitambo dans la partie ouest de la capitale congolaise, pendant plusieurs années, sous le règne de André Kimbuta Yango, ancien gouverneur de la Ville.

Il a milité pour faire de cette commune la plus propre de la capitale, par son implication propre et sa rigueur dans la gestion de ses administrés. Né à Kinshasa, ce père de 2 enfants, aura une lourde tache d’apporter sa touche particulière pour redorer l’image ternie Kinshasa. Continuer la lecture de Kinshasa : Didier Tenge Te Litho nommé ministre provincial de l’Environnement