Archives par mot-clé : Nord-Kivu

Conservation : Nouveau plaidoyer pour la sécurisation du Parc national des Virunga

La société civile environnementale du Nord-Kivu, et certains acteurs engagés dans le domaine  de l’environnement ont sensibilisé les députés provinciaux de cette Province, sur la sécurisation du parc national des Virunga en vue de favoriser le développement communautaire des populations. Ce plaidoyer a été lancé lors d’une réunion de réflexion organise  par l’Ong Initiative pour le développement et la protection de l’Environnement, ce vendredi 5 octobre 2017 à Goma.

L’objectif poursuivi par cet atelier était d’échanger sur les menaces qui pèsent sur le Parc national des Virunga et proposer des actions concrètes afin pallier à celles-ci,  tout en tenant compte des besoins des riverains.

Selon le député Bariyanga Rutuye,
« il est important de revoir les conventions entre ICCN et les populations locales, pour subvenir aux besoins quotidiens» a t-il proposé.

L’activité a permis également aux parties prenantes de partager leurs expériences de terrain pour en ressortir les recommandations pouvant ficeler les efforts de sécurisation du parc.

« Il est vivement souhaité de façon très urgente une brigade spéciale pour la protection des aires protégées comme décidé par ordonnance présidentiel», a indiqué un des participants.

Avec Tuver Wundi

Reboisement : quand les journalistes de Goma donnent le ton

Les journalistes membres de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Coordination provinciale du  Nord-Kivu, ont assaini l’avenue qui mène vers le siège provincial de cette institution  et planté des arbres dans le triangle situé devant le Centre de presse de Goma, ce samedi 27 mai.

Cette action a été initié par la Section provinciale de la corporation. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme de développement du Comité Rosalie Zawadi.

 » Chaque arbre planté ici aura une plaque nominale de son planteur d’où la responsabilité qu’a chaque journaliste de surveiller​ sa plante « , à précisé Tuver Wundi, Journaliste et membre de Maideni, une ONG locale.

Les journalistes membres du Réseau Green journalists Network se sont joints à leurs collègues afin de donner un exemple à suivre aux décideurs et à toute la population du Nord-Kivu. Les professionnels des médias enttendent voir leurs collègues d’autres provinces de la RDC suivre cet exemple afin de susciter l’adhésion des  masses dans la lutte contre l’insalubrité et les effets néfastes des changements climatiques.  » Le reboisement dans ce triangle permettra de fixer le sol en proie à l’érosion qui avance vers le Centre de presse de Goma. Une fois grandis, ces arbres serviront également​ d’ornement pour ce milieu « , a précisé un Journaliste.

Sur ce sol, les journalistes ont planté quelques espèces d’arbres à croissance rapide notamment, L’acacia, le cedrella et le ficus.

Selon le Coordinateur de Maideni, Jean-Paul Kandeva, ces arbres serviront aussi dans la la lutte contre la pollution due au dioxyde de carbone qui est en grande quantité dans le lac Kivu. Ils joueront aussi un rôle important dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques qui n’épargnent aucune ville au monde.

Alfred NTUMBA avec le concours de Tuver WUNDI

VIRUNGA : Emmanuel de MERODE souhaite récolter 1 millions de dollars pour le parc

Le Directeur provincial de l’ICCN Nord KIVU Emmanuel de Merode, a annoncé le lancement d’une campagne de financement à hauteur de 1 millions de dollars en faveur du parc national de Virunga, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Emmanuel de Merode, Directeur provincial de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et Chef de Site du Parc National du Virunga

Ce belge né en Tunisie veut relever le défi un peu fou de courir le virgin money london marathon à travers la capitale britannique pour recueillir les fonds au bénéfice du parc national du parc national de Virunga.

Surprise et inquiétude, tels sont les sentiments éprouvés par plusieurs personnes à l’écoute de cette annonce d’Emanuel de Merode, qui il y a trois ans était tombé dans une embuscade qui a failli lui coûter la vie dans le quartier général du parc, à cause de sa fervente défense et protection de ce parc. Le concerné se dit être à la fois enthousiaste et un peu inquiet. Mais sa décision reste étayée par une généreuse offre pour chaque dollar récolter. Paul Lendear Engstrom de l’organisation the world we want foundation ajoutera 1 dollar supplémentaire jusqu’à 500.000 dollars.
«  Ma participation à ce marathon serait pour moi une façon de rendre hommage à 150 collègues qui ont payé de leur vie lors de la protection du parc », a souligné Emmanuel de Merode.

Ainsi, les fonds recueillis seront versés dans un fond spécial créé pour assurer l’avenir des gardes du parc et celui de leurs familles. En effet, ceux qui meurent en accomplissant leur devoir de protéger le parc laissent derrière eux des familles sans aucune source de revenus. Pareil pour les gardes blessés qui deviennent un fardeau financier pour sa famille.

Ces fonds aideront à couvrir les pensions de veuves et des gardes à la retraite, mais aussi pour payer les soins médicaux de rangers blessés dans l’exercice de leur fonction.

Le moment est venu pour faire un don à Virunga, car il n’y en a jamais eu un meilleur comme celui-ci, a déclaré le prince et la star dont le documentaire Virunga diffusé en 2014 a rendu hommage. Les hommes et les femmes qui se battent nuits et jours pour protéger ce parc classé parmi les 20 meilleures destinations touristiques du monde sont d’une motivation incommensurable pour Emmanuel de Merode.

L’avenir du parc national de Virunga est à ce jour menacé par l’exploitation pétrolière de la compagnie SOCO international. Alors qu’Emmanuel de Merode a toujours voulu transformer ce parc en un plus important vivier d’emplois de la région en souhaitant de l’exploiter pour fournir de l’électricité et un soutien médical et scolaire au 4 millions de personnes qui y vivent.

Thierry-Paul KALONJI