Archives par mot-clé : Offre d’emploi

Opportunité : La GVTC recherche un analyste d’informations

Poste: Analyste d’Informations
Superviseur: Secrétaire Exécutif Adjoint de GVTC en charge des Programmes
Lieu de travail : Kigali, Rwanda

Historique

La Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga(GVTC) est un mécanisme de gestion stratégique transfrontalière et collaboratif du Paysage du Grand Virunga qui couvre le Rift Albertin Central (RAC). L’objectif de GVTC est l’amélioration de la conservation des espèces, des habitats et des services écologiques qui contribuent à l’accroissement des bénéfices socioéconomiques des populations du RAC, grâce à une collaboration transfrontalière efficace.

GVTC travaille avec et à travers des partenaires dans le but mettre en synergie les efforts de conservation à travers les trois pays qui forment le paysage, à savoir la République Démocratique du Congo(RDC), le Rwanda et l’Ouganda. La zone est formée de sept parcs nationaux à travers les trois pays. La vision de GVTC est stipulée comme suit : « Le réseau transfrontalier des aires protégées du Grand Virunga ainsi que son Paysage environnant sont conservés durablement », tandis que son objectif est : « Une conservation durable de la biodiversité du Grand Virunga en faveur d’un développement socioéconomique grâce à une gestion transfrontalière stratégique.”

La Collaboration Transfrontalière du Grand Virunga a été mise sur pied pour les objectifs suivants :

une conservation coordonnée de la biodiversité et d’autres valeurs naturelles et culturelles transfrontalières ;

promouvoir une conservation intacte de grands écosystèmes grâce à la planification et la gestion des aires protégées ;

mener un plaidoyer en faveur d’une planification et gestion régionales intégrées de l’utilisation du sol en vue de réduire les menaces envers les aires protégées ;

établissement d’une vision commune de la Collaboration transfrontalière ;

Construirela confiance, la compréhension et la coopération entre les autorités en charge de la faune et de la flore, les organisations non-gouvernementales, les utilisateurs (bénéficiaires) et les parties prenantes afin d’atteindre une conservation durable pour ainsi contribuer à la consolidation de la paix ;

le partage des ressources régionales, des compétences, des expériences et les bonnes pratiques afin d’assurer l’efficacité dans la gestion de la biodiversité et des ressources culturelles ;

Améliorer les bénéfices de la conservation et accroitre la conscience et le partage des bénéfices issus de la conservation entre parties prenantes.
Pour atteindre ces objectifs, un Secrétariat exécutif a été mis sur pied en 2008 et sa structure a été revue en 2013 en la dotant des postes-clés assortis d’un organigramme détaillé. En plus, un Plan stratégique Transfrontalier décennal fût rédigé et adopté en 2008, mais ce dernier a été revu en 2014 afin de refléter un nouveau mandat de GVTC poursuivi et exécuté dans l’esprit du Plan d’Affaires de GVTC nouvellement élaboré.

Ce mandat se lit actuellement comme suit :
sécuriser un engagement politique de niveau élevé et à long terme pour la Collaboration Transfrontalière dans le Paysage du Grand Virunga ;

Améliorer une gestion efficace du Paysage du Grand Virunga ;

Etablir une capacité de gestion d’information pour la Conservation du Paysage du Grand Virunga ;

Assurer une conservation compatible avec le développement socioéconomique des Communautés ;

Assurer une durabilité financière.
En poursuivant la mise en œuvre de ce mandat, le rôle spécifique de GVTC consiste en :

Une coordination générale et le transfert des partenariats entre parties prenantes ;
Un centre de collecte et de gestion d’information ;

Courtage et médiation ;

Monitoring & Evaluation ;

Système d’alerte.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son Plan d’Affaires, GVTC a sécurisé un financement de 3 ans de la part du Gouvernement du Royaume des Pays-Bas à travers l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas à Kigali, Rwanda (2015-2018). C’est dans ce cadre que GVTC voudrait engager les services d’un Analyste d’Information afin de renforcer ses capacités pour une gestion efficace du Paysage du Grand Virunga, grâce à une gestion efficace de l’information et le partage d’information entre parties prenantes.

2. But principal du poste :

Le poste d’Analyste d’Information est un poste-clé au sein de GVTC avec pour objectif principal d’analyse les données afin de générer et partager l’information entre parties prenantes et le grand public pour une conservation efficace et à long terme PGV, gérer les communications internes et externes, la distribution d’informations et servir de liaison entre tous les partenaires, en particulier les agences gouvernementales, les donateurs et autres parties prenantes.

3. Rôles :

L’Analyste d’Information est responsable du design et de la gestion des systèmes d’information aussi bien que de l’analyse et classement des données requises pour faciliter la Collaboration Transfrontalière pour une gestion efficace du PGV sous la coordination de GVTC et en partenariat avec toutes les parties prenantes et le public concernés. Au-delà de tout cela, l’Analyste d’Information jouera un rôle crucial dans le développement et la gestion du Centre d’Excellence d’Information que GVTC envisage de mettre en place et qui servira comme Centre de dépôt de données et d’information afin d’assurer une gestion efficace du Paysage du Grand Virunga.

Tâches spécifiques :

Collecter les données de divers rapports et visites d’évaluation sur le terrain et mener leur analyse afin d’en tirer les leçons-clés à partager avec les parties prenantes et à utiliser dans la gestion et la prise des décisions ;

Développer des systèmes de données géospatiales et d’information à même de contribuer à générer des rapports adéquats et compréhensibles sur base des données opérationnelles ;

Collecter, intégrer, mener une vérification croisée et rechercher l’information de diverses sources, y compris mais pas limité à toute la société (e.g. population, santé, dépendance) et données environnementales ;

Concevoir des solutions, réaliser le design des systèmes et mettre en œuvre des processus de gestion d’information ;

Coopérer et communiquer avec d’autres personnels des départements transversaux afin d’expliquer et appuyer l’intégration de la gestion des systèmes de gestion d’information et de communication des données ;

Recommander des méthodes et technologies dérivées des données collectées afin de maximiser l’efficacité des opérations de GVTC et la mise en œuvre des activités transfrontalières ;

Etre au premier plan dans le design de Centre d’Excellence d’information en gestation au sein de la GVTC et assurer sa gestion efficace ;

Superviser la coordination du développement des bases de données techniques de GVTC ; Travailler en réseau et en liaison avec d’autres parties prenantes pertinentes, des projets et initiatives au sein du Paysage du Grand Virunga ;

Mettre sur pied une équipe centrale d’experts chevronnés par pays à même de renforcer les capacités les points focaux de chaque pays ;

Travailler en étroite collaboration avec tous les partenaires du Secrétariat Exécutif de GVTC ;

Travailler la main dans la main avec la direction de GVTC dans le développement des capacités institutionnelles pour la gestion d’information relative au PGV ;

Superviser la révision, la finalisation, le rayonnement, la traduction et la distribution des rapports de consultants et autres rapports techniques, la compilation et la distribution des « paquets informationnels » contenant des renseignements sur les activités des projets, les résultats escomptés .

4. Conditions de travail, compétences, qualifications et durée de contrat.

L’Analyste d’Information sera basé au sein des Quartiers Généraux de GVTC à Kigali, avec des déplacements fréquents dans les zones de travail de GVTC dans les 3 pays où a lieu la mise en œuvre des activités de GVTC. Etant donné l’environnement de travail, l’Analyste d’information devrait avoir des connaissances excellentes en Anglais, tant à l’écrit qu’à l’oral. La connaissance du Français sera considérée comme un avantage.

L’Analyste d’Information devra détenir un minimum de qualification de Licence en biologie/Sciences de la conservation avec une expérience professionnelle avérée dans l’opération des bases de données, gestion des données et de manière particulière, avec une familiarité des Systèmes d’Information Géographique(GIS). Il/elle devra également détenir des compétences ou atouts en analyse de données et rédaction des rapports comme faisant partie de la diffusion d’information vers différentes audiences. Le candidat doit détenir des compétences convaincantes en gestion d’information, documentation, et communication avec une variété d’audiences.

Les compétences en ICT (Information, Communication & Technology), de manière particulière la programmation informatique sera considérée comme un avantage de grande valeur. Aussi, avoir au moins 3 ans d’expérience de travail dans avec les organisations internationales, organisations gouvernementales ou organisations internationales non-gouvernementales serait un atout. Ce poste est d’une durée d’une année, avec possibilité de renouvellement selon la disponibilité des fonds, les performances satisfaisantes du candidat et la pertinence du Programme.

5. Autres compétences :

Intégrité de haute qualité, grande orientation vers les résultats, entrainés vers l’excellence et auto-motivation ;
Excellences capacités de travail en équipe et avoir une attention soutenue vers le client (partenaire) ;

Etre proactif avec capacité de prendre des décisions ;

Connaissance suffisante dans l’utilisation de l’ordinateur, des compétences rédactionnelles et communicationnelles ;
Un permis de conduire avec au moins trois ans d’expérience sera considéré comme un avantage ;

Etre capable de travailler pendant de longues heures.

5. Date limite de candidature:

Les candidats intéressés soumettront leurs demandes au bureau de GVTC ou en ligne à : HYPERLINK »mailto:pruhumuliza@greatervirunga.org.et » pruhumuliza@greatervirunga.org.et HYPERLINK « mailto:gkyomuhendo@greatervirunga.org » gkyomuhendo@greatervirunga.org

Les candidatures comprendront une lettre de motivation adressée au Secrétaire Exécutif de GVTC, des documents académiques certifiés et le CV. La date limite de candidature est fixée au 29 septembre 2017 avant 17heures.

Pour toute demande de renseignement, contactez Mr Pierre Ruhumuliza (+250788573965) ou Madame Grace Kyomuhendo (+250788300913).
Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Fait à Kigali, le 20 septembre 2017

Dr Georges Muamba Tshibasu

Secrétaire Exécutif de GVTC.

Opportunité : ODEP recherche un (e) Assistant (e) chargé (e) de Communication

OFFRE D’EMPLOI N°001/2017
Titre du poste : Assistant chargé de communication
Catégorie : Travailleur hautement qualifié
Superviseur : Chargé de Communication
Lieu de travail : Ville de Kinshasa
Type de contrat : Contrat à durée déterminée
Durée de contrat : 9 mois, avec période d’essai de 3 mois
Date de publication  : Le 11 septembre 2017
Fin dépôt de candidatures  : Le 18 septembre 2017

Datede prise de fonction immédiat
L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) est un regroupement des Organisations de la Société
Civile travaillant, chacune selon sa thématique, dans le suivi et le contrôle du processus budgétaire.

L’ODEP est né à l’issue d’un travail de consultation auprès des 8 ONGD ayant manifesté le souci de rendre
leurs actions plus efficaces en matière de suivi et du contrôle du processus budgétaire. Leur motivation a
été d’une part d’améliorer la transparence et la redevabilité dans la gestion des dépenses publiques, et
d’autre part de promouvoir l’implication des citoyens à chaque étape du processus budgétaire.

Ce faisant, l’ODEP voudra consolider la gouvernance, un atout qui pose problème au processus de
développement en République Démocratique du Congo.

Sa mission primordiale est de rendre efficace les actions des membres et des OSC en matière de suivi et
contrôle du processus budgétaire pour améliorer la transparence et la redevabilité dans la gestion des
finances publiques ; participer à la lutte contre la corruption et promouvoir l’implication du citoyen dans
chaque étape du processus budgétaire.

Description du Poste

Sous la supervision du chargé de communication, l’assistant chargé de communication sera chargé de :

 Assurer un contact régulier entre l’ODEP et les médias
 S’assurer de la qualité des émissions, spots et prospectus produits ;
 Remplir régulièrement le plan de production et diffusion, et le soumettre à la supervision ;
 Animer les débats sur les réseaux sociaux ;
 Soumettre les rapports mensuels d’activités de communication au superviseur ;

 Exécuter d’autres tâches professionnelles demandées par la hiérarchie ayant trait avec le service et qui contribuent à l’atteinte des objectifs de l’ODEP.

Qualifications

 Etudes supérieures ou universitaires en journalisme, Communication, Gestion, droit, relations Internationales ou d’expérience qui fournit la connaissance, les qualifications et les capacités exigées ;

 Minimum de deux (2) ans d’expérience dans une ONG locale dans le domaine de Journalisme et communication en RDC ;

 Maitrise de déontologie et éthique journalistique ;

 Maitrise de l’informatique : Word, Excel ;  Respect de la confidentialité et forte capacité d’écoute ainsi qu’une bonne maitrise des outils de communication ;

 Capable de travail sous pression, de prendre des initiatives, d’être proactif et de trouver des solutions ;

 Parfaite connaissance écrite et orale en français ;

 Bonne connaissance de l’utilisation de l’Internet : médias sociaux.  Parfaite connaissance du fonctionnement des médias en RDC ;

 Etre intègre et avoir une bonne moralité.

Les dossiers de candidature devront comprendre un curriculum vitae et, une lettre de motivation et trois personnes de référence avec coordonnées téléphoniques. ils devront être envoyés en version électroniques aux adresse mail : odeprdc@yahoo.fr; valm2017@outlook.fr, marycky01@gmail.com et jackatch2002@yahoo.fr ,

comme objet du message : « Assistant chargé de communication ».

Les candidatures féminines sont fortement encouragées. Les dossiers seront toutefois ou traités sans aucune discrimination. Seules les personnes présélectionnées seront contactées pour les étapes suivantes du processus.

Fait à Kinshasa, le 11 septembre 2017

La Direction