Archives par mot-clé : okapi

Conservation : deux okapis capturés par des chasseurs dans le Bas-Uele

Deux okapis femelles ( la mère et l’enfant) ont été capturés par deux chasseurs dans la réserve de Rubi-tele dans le territoire de Buta, ont annoncé les autorités de cette partie du pays. 10 jours après cet incident, le vice-gouverneur de la province du Bas-Uele, Armand KASUMBU a fustigé cet acte, avant de lancer ce  19 juillet  un appel à la libération immédiate de ces animaux, de crainte qu’ils périssent  à cause d’une alimentation inadéquate.

S’attaquer aux Okapis constitue une infraction d’autant plus que cette espèce est  inscrite sur la liste rouge de l’UICN. elle est  totalement protégée.

« Il serait mieux de relâcher les deux bêtes et leur donner la chance de vivre dans la nature. Elles ont beaucoup de chance de survivre dans la nature que dans les bras des humains », a déclaré le vice-gouverneur.

L’okapi est un animal endémique de la RDC,  et sa survie nécessite un encadrement et une alimentation particuliers. « Ces bêtes-là, si vous les gardez et que vous ne les nourrissez pas d’une certaine manière avec un certain type d’arbres, etc., elles meurent. La Réserve à faune d’Okapis s’en sort bien parce que les partenaires sont venus et ils ont mis en place les infrastructures nécessaires », a  rappelé  Armand Kasumbu.

Jusque-là,  aucune information sur le lieu où se trouvent ces mammifères ainsi que l’identité complète de  ces braconniers ne sont disponibles.

Jennifer LABARRE

Conservation : Transfert des Okapis et Bonobos en Chine, le Ministère de l’Environnement fixe l’opinion

Contrairement à l’information qui a fait le tour du monde via les réseaux sociaux au sujet de la présumée vente  de certaines espèces animales endémiques de la RDC, notamment les Okapis, les Bonobos à deux Zoos chinois, le Ministère de l’Environnement et Développement durable a tenu à fixer l’opinion sur cette supputation amplifiée par une mauvaise interprétation de la correspondance adressée par le Ministre à l’ICCN.

« Aucune action allant dans ce sens n’a jamais été envisagée », renseigne le communiqué du Ministère. « En effet, toute demande d’échange d’espèces régie par [a convention CITES, doit faire l’objet d’une analyse minutieuse par I’Organe technique habilité à statuer sur [a question, à savoir l’’Institut Congolais pour Conservation de [a Nature(ICCN) ». Continuer la lecture de Conservation : Transfert des Okapis et Bonobos en Chine, le Ministère de l’Environnement fixe l’opinion

Conservation : Une pétition contre le transfert des Okapis et Bonobos de la RDC vers la Chine

La pétition est initiée et signée par Conserv Congo, une ONG congolaise qui milite pour la conservation de la biodiversité et la préservation de l’environnement. Dénommée « Please stop Congolese government from exporting our endemic wildlife to China », cette pétition fait suite à la démande exprimée par les zoos chinoises à la l’endroit de la RDC, mais surtout de a reponse qu’avait réservé le Ministre de l’Environnement et Développement durable, Amy Ambatobe, à cette demande d’échange des plusieurs espèces endémiques de la RDC, notamment les Okapis et les bonobos.

« C’est avec grand choc et déception que Conserv Congo, toute la fraternité de la conservation de la faune en RDC et d’autres citoyens conscients ont appris le plan du ministère de l’Environnement et Développement durable, d’exporter fièrement notre faune endémique en Chine. Nous, Conserv Congo, sommes consternés par cette décision. Notre pays n’est pas à vendre et notre faune non plus!», renseigne un communiqué émis à ce sujet, et dont Environews RDC s’est procuré une copie. Continuer la lecture de Conservation : Une pétition contre le transfert des Okapis et Bonobos de la RDC vers la Chine

Conservation : 10 Okapis et 8 bonobos congolais dans le Zoo de Taiyuan en Chine

Quelques espèces animales de la République démocratique du Congo pourront traverser légalement les frontières pour la Chine.  Il s’agit de 6 espèces de Gorille (Gorille beringei bergingei), 8 espèces de Bonobos, 8 espèces de Chimpanzés, 4 espèces de lamantins, et 10 espèces d’okapis. Ces espèces dont certaines sont endémiques à  la RDC pourront finir leur course dans le Zoo de Taiyuan et celui d’Anji Zhongnan en Chine.

Un Okapi dans le Zoo de Berlin en Allemagne.

Répondant à la demande formulée au mois de mai dernier par  Liuminheng, directeur exécutif deTianjin Junheng International Trade Corporation,  au sujet de l’importation de ces espèces, le Ministre de l’Environnement et Développement durable, Amy Ambatobe Nyongolo a annoncé l’arrivée en Chine, d’une équipe d’experts congolais avec pour mission de s’assurer de l’accueil et surtout de la meilleure conservation  de ces différentes espèces dans ces Zoos.

A en croire une source proche du ministère de l’Environnement, en cas d’une quelconque reproduction ex situ de ces espèces, les deux Zoos chinois  s’engagent à remettre certaines espèces issues de  cette multiplication.

Il sied de signaler que cette transaction s’inscrit dans le cadre des échanges entre les Zoos  chinois et l’Institut congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN).

Alfred NTUMBA

Biodiversité : Richard Tshombe, « la conservation en RDC traverse une crise »

« La conservation e en République démocratique du Congo traverse une crise», c’est le constat fait par le directeur pays de WCS (Wildlife Conservation Society), Richard Tshombe Key. Dans une interview accordée à Environews RDC en marge de la célébration de la journée mondiale de la vie sauvage, le 03 mars 2017, Richard Tshombe déplore la dégradation du patrimoine naturel du pays.

Richard Tshombe Key, directeur national de WCS.

« Pour ne prendre qu’un seul cas, celui de l’Ituri, la population des éléphants comme celle des Okapis a diminué de 50 à 70%. La situation est critique. Si on n’agit pas maintenant, on va arriver à un point où cette faune ne pourra plus se reconstituer », s’est-il inquiété. Continuer la lecture de Biodiversité : Richard Tshombe, « la conservation en RDC traverse une crise »