Archives par mot-clé : partenariat

Forêt : Le CIFOR scelle un nouveau partenariat  technique avec l’Initiative AFR100

Alors que le monde se prépare en vue de la Décennie pour la restauration des écosystèmes 2021-2030, le Centre de recherche forestière internationale (CIFOR) vient de devenir le nouveau partenaire technique de l’Initiative pour la restauration des paysages forestiers africains,AFR100. Un partenariat qui permettra d’assurer l’adéquation des activités de restauration du CIFOR avec le cadre de travail de l’AFR100, d’optimiser la collaboration et le partage des connaissances entre les deux partenaires et de contribuer aux objectifs de restauration de l’AFR100.

« Ce partenariat, qui réunit le CIFOR et le groupe de l’AFR100, consolidera nos relations et favorisera notre collaboration sur un positionnement tactique et stratégique dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes », affirme Robert Nasi, Directeur général du CIFOR. Continuer la lecture de Forêt : Le CIFOR scelle un nouveau partenariat  technique avec l’Initiative AFR100

Biodiversité : la COMIFAC et le RAPAC se liguent pour promouvoir les ressources génétiques

Les forêts et les aires protégées d’Afrique centrales font désormais l’objet d’une gestion rationnelle et durable renforcée. Une nouvelle réjouissante qui résulte du protocole de collaboration entre la Commission des forêts d’Afrique centrale COMIFAC et le Réseau des aires protégées d’Afrique centrale RAPAC.

ceeac

Par cet accord, les deux parties fixent le cadre de collaboration pour la mise en œuvre du plan de convergence sous-régional pour la gestion durable des écosystèmes d’Afrique Centrale.

A l’heure où les forêts et les aires protégées d’Afrique centrale sont en proie à la destruction méchante, il était nécessaire que les organes régulant ces deux secteurs s’unissent pour combattre la gangrène qui ronge leurs secteurs.

Définissant le domaine de collaboration ainsi que les conditions régissant cette collaboration, ce nouveau protocole qui vient en remplacement de celui signé en 2004 sera signé au mois de janvier 2017 dans un pays qui reste encore à déterminer.

logo-rapac6888

A en croire les autorités de ces deux institutions, ce partenariat est nécessaire pour l’atteinte des objectifs visés dans le plan de convergence sous-régional, notamment dans son axe prioritaire d’intervention 3 dédié à la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique.

Comportant 13 articles qui prévoient une gestion commune pour une durée de 10 ans entre les deux parties, ce partenariat dénombre parmi ses objectifs, celui de protéger et de valoriser les aires protégées ainsi que les forêts d’Afrique centrale.

Ayant chacun pignon sur rue en la matière relative à son domaine d’activité, la COMIFAC et le RAPAC entendent bien appliquer cet accord censé donner un nouveau souffle aux ressources génétiques d’Afrique centrale, épuisées par l’exploitation illicite.

Pour rappel, l’entrée en vigueur en cette année de ce protocole d’accord qui intervient 12 ans après sa signature est consécutive aux mutations remarquées dans les statuts juridiques de ces deux institutions.

Grâce aux réformes engagées depuis 2015, le RAPAC se montre de plus en plus efficace dans le plaidoyer pour une gestion modernisée et integrée des Aires protégées  d’Afrique Centrale.

Thierry-Paul KALONJI