Archives par mot-clé : PIREDD

Opportunité : Le PNUD recherche les projets des ONGs locales pour l’exécution du PIREDD-O (Province orientale)

APPEL A PROPOSITIONS DE PROJETS POUR LA SELECTION DE PARTENAIRES LOCAUX D´EXECUTION (ONG/OSC) CHARGÉS DE LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIVITES DU PROGRAMME INTEGRE REDD+ /-ORIENTAL (PIREDD-O) DANS LES PROVINCES DU BAS-UELE, DE L’ITURI ET DE LA TSHOPO

Référence : 142/RPP/PIREDD-O/2019

APPEL A PROPOSITIONS DE PROJETS POUR LA SELECTION DE PARTENAIRES LOCAUX D´EXECUTION (ONG/OSC) CHARGÉS DE LA MISE EN ŒUVRE DES ACTIVITES DU PROGRAMME INTEGRE REDD+ /-ORIENTAL (PIREDD-O) DANS LES PROVINCES DU BAS-UELE, DE L’ITURI ET DE LA TSHOPO

L’objectif de cet appel à proposition de projet est de procéder au recrutement de partenaires de mise en œuvre pour la réalisation de certaines activités du PIREDD Oriental dans les Provinces du Bas-Uélé, de l’Ituri et de la Tshopo. Il s’agit notamment de : sensibilisation, formations techniques, accompagnement des Entités Territoriales Décentralisées, renforcement des filières agricoles et forestières, foresterie communautaire, activités génératrices de revenus, mise en place et animation des plateformes de concertation, accompagnement du processus de mise en œuvre des plans simples de gestion des ressources naturelles, etc. Continuer la lecture de Opportunité : Le PNUD recherche les projets des ONGs locales pour l’exécution du PIREDD-O (Province orientale)

Forêt : Validation du rapport PIF 2018, APEM relève des irrégularités

Quelques jours après la validation du rapport 2018 du PIF (Programme d’Investissement pour la forêt), les réactions n’ont pas tardé.  L’Ong Actions pour la Promotion et protection des peuples et Espèces Menacés (APEM), est la première à décrier les affirmations contenues dans ce rapport, surtout en ce qui concerne la province de Mai-Ndombe.

Dans une correspondance adressée au PIF, APEM relève qu’il y’a des choses dans ce rapport qui sont vraies et d’autres qui ne le sont pas. « Il s’agit d’une déclaration faite par nos points focaux qui sont dans le Mai-Ndombe et dans d’autres provinces.  Nous avons constaté qu’il y avait d’abord un problème d’information et de sensibilisation. Ce ne sont pas toutes les communautés qui sont informées comme nous présente ce rapport », a expliqué Blaise Mudodosi, Coordonnateur de cette Ong.

A en croire cette correspondance, les diverses missions effectuées sur terrain dans les cadre du PIREDD et de la concession de WWC, « les communautés n’obtiennent pas suffisamment d’information, elles sont représentées de manière sélective dans les Comités locaux de Développement, lors du comité de pilotage sans légitimité communautaire ». Continuer la lecture de Forêt : Validation du rapport PIF 2018, APEM relève des irrégularités