Archives par mot-clé : planification familiale

Santé : Une pré-conférence sur la planification familiale pour les jeunes

En marge de la 4èmeCNRPF (Conférence Nationale pour le Repositionnement de la Planification Familiale), une pré-conférence a été organisée à Kinshasa, ce lundi 02 décembre. Cette rencontre avait pour objectif de montrer le rôle et la place qu’occupe la jeunesse dans l’émergence de la République démocratique du Congo, à l’horizon 2030.

 En RDC, les adolescents et jeunes dont l’âge varie entre 10 et 24 ans, représentent 31% de la population congolaise. Cette tranche d’âge est souvent confrontée au problème de santé de reproduction.

Selon les récentes statistiques, beaucoup d’adolescentes ont des grossesses non désirées qui se terminent par des avortements clandestins entrainant souvent la mort. Cette pré conférence a servi de cadre pour lancer un plaidoyer en vue de mobiliser les ressources nécessaires susceptibles d’améliorer la santé des jeunes et adolescents.

« Il y’a deux ans, une étude a comptabilisé 146.700 avortements dans la ville de Kinshasa. Cette même étude montre que 61% de naissances ne sont pas planifiées », a indiqué Fidèle Mbadu Mwanda, Directeur du programme National de la Santé de l’Adolescent. Continuer la lecture de Santé : Une pré-conférence sur la planification familiale pour les jeunes

Santé : Planification familiale, la 4ème conférence nationale annoncée pour décembre

Le Comité Technique multisectoriel permanent pour la Planification familiale (CTMP) ensemble avec le Programme National de Santé de la  reproduction (PNSR), le Fonds des nations-unies pour la population (UNFPA), et l’USAID ont annoncé ce jeudi 10 octobre à Kinshasa, la tenue en  décembre prochain de la 4ème conférence nationale pour le repositionnement de la planification familiale. Ayant pour thème l’émergence de la RDC en 2030 : place et rôle de la planification familiale, cette conférence  permettra aux membres du CTMP d’échanger avec tous leurs partenaires engagés dans la politique de planification familiale en RDC.

Pour qu’un pays tire des dividendes démographiques, il est important que celui-ci n’ait pas beaucoup de personnes à charge trop nombreuse. Et il aussi impérieux que le taux de personnes économiquement actives soient important. Pour y arriver, il faudrait aider les femmes à maîtriser leur natalité en décidant du moment et du nombre d’enfants qu’elles désirent avoir. Cette maîtrise de la démographie passe par l’offre de service de la planification familiale.

Le taux de prévalence sur la planification familiale en RDC se chiffre à ce jour au tour de 18%, ce qui n’est pas loin de l’objectif de 20 % que s’est assigné le pays pour 2020.  Malgré ce satisfecit, les obstacles sont multiples  notamment le manque des ressource financières, le manque du personnel qualifié et l’hostilité de certaines femmes et confessions religieuses aux méthodes de contraception.

« Cette conférence offrira une opportunité pour mobiliser des ressources additionnelles domestiques et internationales en faveur de la planification familiale. Et aussi contribuer au service de planification familiale auprès de groupes cibles qui sont les jeunes et les adolescents », a déclaré Jacqueline Bapura, coordinatrice du CTMP.

Signalons qu’en RDC la mortalité maternelle est alimentée à plus de 20% par les grossesses non désirées et les avortements criminels pratiqués  auprès de jeunes. Une situation évitable par l’adoption d’une planification familiale. Continuer la lecture de Santé : Planification familiale, la 4ème conférence nationale annoncée pour décembre