Archives par mot-clé : RDC

Biodiversité : signature du protocole d’accord entre la RDC et le Congo Brazza pour la lutte anti-braconnage

En vue de protéger la biodiversité et les richesses fauniques endémiques à la République démocratique du Congo et au République du Congo, un accord a été signé entre les deux pays en vue d’une lutte commune contre le braconnage dans l’espace binationale Lac télé-Lac Tumba (BILTLT), zone frontalière entre les deux pays. La cérémonie de signature a eu lieu ce vendredi 01 mars à Kinshasa.

«Cette collaboration existe depuis 2010, l’accord que nous venons de signer va renforcer cette lutte. Nous pensons que cela permettra à ce que toute la  biodiversité contenu dans ce paysage soit important, non seulement pour la population riveraine mais aussi pour l’humanité toute entière.  Etant donné  qu’au-delà de cette biodiversité, ce paysage contient aussi des tourbières qui sont un puis de carbone et cela joue un rôle important dans la règlementation du climat », a déclaré Amy ambatobe,  ministre de l’Environnement et Développement durable de la RDC. Continuer la lecture de Biodiversité : signature du protocole d’accord entre la RDC et le Congo Brazza pour la lutte anti-braconnage

Santé : 21 jours sans nouveau cas d’Ebola à l’Est de la RDC !

La journée du 19 février 2019 a marqué le 21ème jour sans nouveau cas confirmé d’Ebola dans la partie Est de République démocratique du Congo. Dans un communiqué adressé à la presse, le ministère de la santé de la RDC a renseigné que l’épidémie de fièvre Ebola ayant fait 528 morts au Nord-Kivu  vient d’être maitrisée.

« Cela constitue une avancée majeure après la flambée épidémique qui avait atteint des pics importants entre septembre et novembre 2018. Nous pouvons ainsi considérer que l’épidémie d’Ebola est actuellement maîtrisée à Beni et dans les  zones de santé  de kayina, Mandima et Musienene», a indiqué le ministère à travers ce document officiel. Continuer la lecture de Santé : 21 jours sans nouveau cas d’Ebola à l’Est de la RDC !

Forêts : Jean-Marie Bolika, « le secteur forestier de la RDC ne crée pas des richesses »

Le secteur forestier de la République démocratique du Congo reste bien celui qui n’apporte pas grand-chose au budget national, ceci malgré le potentiel forestier que regorge le pays. Dans une interview exclusive accordée à ENVIRONEWS RDC, Jean Marie Bolika, coordonnateur de Programme Gouvernance forestière à WWF-RDC, fustige les pertes enregistrées chaque année dans ce secteur vital qui, s’il était bien encadré devrait contribuer à la création des richesses du pays.

Jean Marie Bolika, coordonnateur de Programme Gouvernance forestière à WWF-RDC.

Il pointe du doigt l’expansion des activités de l’exploitation forestière illégale et non contrôlée des forêts à travers la république. « Il y’a de sérieux problèmes au niveau de contrôle forestier. Même si l’aménagement forestier a avancé au tour de 30 concessions, mais le problème reste entier sur le contrôle forestier », indique-t-il.

Selon ce cadre du WWF-RDC, le gouvernement congolais peine encore à punir les délinquants forestiers, par le fait que l’exploitation forestière illégale prend des proportions très alarmantes. Ceci a pour conséquence la perte que le gouvernement congolais enregistre dans ce secteur en termes d’argent et de couvert forestier. Continuer la lecture de Forêts : Jean-Marie Bolika, « le secteur forestier de la RDC ne crée pas des richesses »

Forêts : La RDC et le Mozambique Signent des accords historiques pour réduire les émissions de carbone

La République démocratique du Congo (RDC) et le Mozambique, sont les premiers des 19 pays du Fonds carbone (FCPF) à signer des accords historiques avec la Banque mondiale qui récompensent les efforts des communautés pour réduire les émissions de carbone en s’attaquant à la déforestation et à la dégradation des forêts. L’information a été livrée ce mardi 12 février par cette institution de Breton Wood.

En plus de la réduction des émissions, ces programmes devraient également contribuer aux moyens de subsistance, notamment aux opportunités économiques offertes par l’utilisation intelligente des sols face au climat, ainsi qu’à la conservation de la biodiversité et des écosystèmes.

«Cet accord marque une étape importante dans les efforts du Mozambique pour lutter contre le changement climatique. La Banque mondiale et le FCPF ont joué un rôle déterminant dans la négociation et la sécurisation de cet accord », a déclaré Celso Correia, ministre du Territoire, de l’Environnement et du Développement rural du Mozambique. Continuer la lecture de Forêts : La RDC et le Mozambique Signent des accords historiques pour réduire les émissions de carbone

Climat : Un projet d’appui au processus de planification de l’adaptation en RDC

Vue l’insuffisance dans l’intégration de l’adaptation  au changement climatique au sein de différents mécanismes étatiques, et l’incapacité du pays à financer et soutenir ce type d’initiatives, le PNUD a procédé ce vendredi 08 février, au lancement du projet de Planification de l’investissement à moyen terme pour l’adaptation dans des secteurs sensibles aux conditions climatiques en RDC, afin de faire avancer le processus d’élaboration du plan national d’adaptation.

Validé en mai 2018, ce projet qui s’exécutera sur dix-huit mois, se fixe comme objectif, entre autres, faire progresser le processus de planification de l’adaptation pour les secteurs et régions prioritaires de la RDC, sensibles aux conditions climatiques et contribuer à la mise en œuvre de la politique, stratégie et plan d’action pour le changement climatique (PSPA-CC) 2016-2020.

Pour arriver à relever ces défis, plusieurs secteurs de l’environnement devront être soumis à des multiples efforts. Il s’agit du secteur d’assainissement, de l’eau, de la santé, de l’agriculture,  de la biodiversité et tant d’autres. Continuer la lecture de Climat : Un projet d’appui au processus de planification de l’adaptation en RDC

Environnement : Les pygmées de la RDC veulent être impliqués dans la gestion du pays

Les pygmées de la République démocratique du Congo par l’entremise de leur président, ont émis le vœu de voir le nouveau président de la République, les impliquer dans la gestion de la chose publique. Cette communauté minoritaire de la RDC souhaite voir entrer au gouvernement en gestation, l’un de leur. Dans une interview accordée à la Radio Top Congo, ce mardi 29 février, Kapupu Diwa a exhorté le chef de l’Etat, Felix Tshisekedi, à  la reconnaissance de cette communauté au niveau national.

« Comme dans son discours d’investiture, le président a dit lui-même qu’il va s’engager afin de combattre toute sorte  de discrimination, les  autochtones pygmées en sont victimes depuis l’époque coloniale jusqu’à ce jour», a-t-il déclaré.

Pour le président de la LINAPYCO (Ligue Nationale des Associations des Autochtones Pygmées du Congo), cette reconnaissance tant réclamée pourra aider les autochtones pygmées à avoir accès à l’éducation et à la santé. Elle favorisera également l’émancipation de leurs femmes longtemps négligées et inaperçues dans la lutte pour la parité et autres initiatives visant la préservation et la gestion de l’environnement et des ressources naturelles. Une situation qui, pour la LINAPYCO,  date de l’époque coloniale. Continuer la lecture de Environnement : Les pygmées de la RDC veulent être impliqués dans la gestion du pays

Opportunité :INERA recherche un  Technicien local en charge de la maintenance d’une tour de flux EC à Yangambi

Ce poste est ouvert à l’INERA (RD Congo), ISOFYS (Université de Gand, Belgique) et le CIFOR dans le cadre du projet européen suivant: Yangambi, Pôle scientifique en service de l’homme et de la nature (YPS) ISOFYS (UGent) – Isotope Bioscience Laboratory, Department of Green Chemistry and Technology – Responsable de la supervision scientifique et technique des tâches effectuées par le technicien. INERA – Institut National pour l’Etude et la Recherche Agronomiques – Responsable du suivi quotidien des tâches du technicien. CIFOR – Center for International Forestry Research Center for International Forestry Research – Responsible du suivi quotidien et de l’assistance logistique du technicien.

Trouver l’offre ici Vacature_LocalTechnician_CongoFlux

La Rédaction

Conservation : Qu’est-ce qui démotive l’engagement des écogardes à l’Est de la RDC?

Une nouvelle étude de la WCS (Wildlife Conservation Society) examine la satisfaction au travail des rangers de la conservation de première ligne travaillant dans des conditions difficiles à Kahuzi-Biega, un parc national de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), et identifie des moyens d’accroître la motivation pour les rendre plus efficaces, et faire respecter la loi, renseigne un communiqué de cette organisation de conservation.

Très peu de recherches ont été menées sur le bien-être des rangers et du personnel travaillant dans le domaine de la conservation, sur leur motivation et sur ce que cela pourrait signifier pour le travail de conservation qu’ils accomplissent.

« Les gardes forestiers qui ne sont pas motivés pour faire leur travail ne seront pas efficaces pour protéger la faune dans les parcs où ils travaillent. Cette étude était une occasion unique de donner la parole aux gardes de parc de cette partie du monde par le biais d’entretiens individuels afin d’exprimer ce qu’ils aimaient et ce qui leur déplaisait dans leur travail et ce qui affectait leur motivation », précise l’étude.  Continuer la lecture de Conservation : Qu’est-ce qui démotive l’engagement des écogardes à l’Est de la RDC?

FORETS : CLÔTURE DU FORUM SUR LA BONNE GOUVERNANCE FORESTIÈRE EN RDC

C’est sur une note satisfaisante que s’est clôturé le forum des parties prenantes sur la gestion durable des forêts et le développement des réformes de gouvernance forestière , organisé par la CEFDHAC (Conférence sur les Écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale),  du 6 au 8 décembre à Kinshasa.

Cette rencontre qui a réunis les experts de différents secteurs, a permis l’aboutissement d’une note de contribution à la définition des stratégies de la gestion durable des forêts de la RDC. Au cours de ces travaux, un consensus sur les réformes du secteur forestier en cours a été trouvé, et le mémo adressé aux futurs décideurs du pays afin de préserver et gérer durablement les forêts congolaises a été adopté.

« Il était question pour nous d’être concret en produisant des livrables concrets, parmi lesquels il y’a la note de contribution des parties prenantes, mais aussi le mémo adressé aux candidats députés nationaux et présidents de la république », a déclaré Ngoy Isikimo, président national du CEFDHAC. Continuer la lecture de FORETS : CLÔTURE DU FORUM SUR LA BONNE GOUVERNANCE FORESTIÈRE EN RDC

Santé : Attention, la dipyrone tue !

La molécule de la Noramidopyrine connue sous l’appellation de « dypirone, Novalgine» tue. L’alerte a été lancée par le Conseil National de l’Ordre de Pharmaciens. Dans une correspondance adressée à l’attention de tous les pharmaciens congolais, ce jeudi  06 à Kinshasa, cette organisation interdit toute production (fabrication),  distribution et administration de cette molécule, et de deux autres à savoir, Alpha beta Arteéther et Nimésulide.

« Noramidopyrine (Dipyrone), peut entrainer une agranulocytose potentiellement mortelle et ce plusieurs mois après la prise », affirme cette organisation. « Alpha Beta Arteéther en solution huileuse intramusculaire présente une faible biodisponibilité, d’où le risque  de développement d’une  résistance aux dérivés de l’artémisinine, ce qui constituerait un problème majeur dans les zones impaludées ».

Conformément à la note circulaire du Secrétaire général à la Santé publique n° MS1251 /P/YRS/2018 à l’intention  des professionnels de santé de la RDC, l’Ordre des Pharmaciens informe que la molécule de Nimésulide connue sous les noms de ZAPAIN, MARSUPIN, NESUPAIN doivent être purement et simplement retirés du marché pour raison d’hepatotoxicité grave non dose dépendant.

Alfred NTUMBA