Archives par mot-clé : RENOI

Forêt : 9 concessions octroyées aux entreprises chinoises, l’indignation de la société civile

La société civile environnementale s’est réunie en urgence ce lundi 24 février, à Kinshasa, pour statuer sur la problématique de neuf concessions forestières attribuées récemment aux entreprises chinoises, par le ministre de l’Environnement et Développement durable, Claude Nyamugabo.

Les différents regroupements de la société civile environnementale dont le RENOI, CNCEIB, GTCRR, CODELT, RCEN, et autres, n’ont pas caché leur indignation face à l’acte posé par le ministre de l’Environnement, et promettent de présenter leur note position, d’ici la fin de la semaine.

« Chaque fois qu’un nouveau ministre arrive, le premier discours c’est de garantir l’ouverture, la transparence, et la bonne foi. Mais dès qu’ils prennent le temps de comprendre comment fonctionne le système, la première décision qui a toujours été prise c’est d’attribuer les nouvelles concessions, et cela nous préoccupe », s’est indigné Augustin Mpoyi, cadre du CODELT.

La société civile environnementale ne semble pas pressée dans sa prise de position. Les acteurs ont décidé d’analyser froidement et sérieusement les arrêtés du ministre pour mieux appréhender la motivation qui ont présidé à cette action qu’ils présument violer le moratoire. Continuer la lecture de Forêt : 9 concessions octroyées aux entreprises chinoises, l’indignation de la société civile

Forêt : Abus de Maniema Union 2, la SOCIPEQ dénonce l’indifférence des autorités congolaises

La Société civile de la Province de l’Equateur a dénoncé l’indifférence des autorités provinciales et nationales face à l’exploitation forestière anarchique perpétrée par l’entreprise Maniema Union 2 dans la province de l’Equateur, au nord de la République démocratique du Congo. Ceci, malgré les multiples dénonciations tant des communautés locales que des organisations de la société civile. La déclaration a été faite ce samedi 30 novembre à Kinshasa par les acteurs réunis au sein de RENOI (Réseau National des Observateurs Indépendants de la République Démocratique du Congo).

« L’exploitation industrielle incontrôlée par la société Maniema Union 2 expose les forêts de la région à la déforestation, et risque de compromettre tous les efforts du pays en général et de la province de l’Equateur en particulier, à lutter activement contre les effets du changement climatique », a indiqué Fabien Mungunza, président de la SOCIPEQ.

Pour la société civile, Maniema Union 2 ne tient pas compte de plans simples de gestion partout où elle exploite. Cette entreprise chinoise utilise même des permis de coupe artisanale obtenus de tierces personnes, et marchande en négociant avec les chefs de villages et les ayants droit au détriment des communautés locales. Cette pratique met en mal les développements des infrastructures d’utilité commune sensées bénéficier à toute les communautés propriétaires des forêts. Continuer la lecture de Forêt : Abus de Maniema Union 2, la SOCIPEQ dénonce l’indifférence des autorités congolaises

Forets : Des hommes et des femmes du RENOI formés sur la gouvernance forestière  

Au total cinq femmes et quinze hommes membres du RENOI (Réseau National des Observateurs Indépendants de la RDC) seront formés pour acquérir de nouvelles compétences  sur la gouvernance forestière. Une fois formés, les bénéficeriaires auront à former à leur tour plusieurs autres  personnes à travers le pays. Cette séance de formation qui a démarré à Kinshasa, le lundi 09 septembre durera quatre jours.

«  Nous sommes en train de faire la promotion des formateurs destinés aux organisations membres du RENOI. Nous voulons soutenir ce réseau à être plus efficace dans la réalisation de ses activités et formations. Les participants seront capables de faire une très bonne analyse des besoins de  formations et de concevoir des modules des formations adaptés aux cibles qui disposent des techniques pour faire de formations plus pertinentes », a déclaré Teodyl Nkuintchua, conseiller régional du projet CV4C.

Repartis par groupe de 3, les formateurs auront à jouer les rôles des experts important au sein du réseau. Pour y arriver les participants se doivent de développer  des connaissances, des compétences, et de qualités personnelles nécessaires devant leur permettre d’animer un groupe. Continuer la lecture de Forets : Des hommes et des femmes du RENOI formés sur la gouvernance forestière  

Forêt : Les OSC planifient les actions d’observation indépendante de l’exploitation forestière en RDC

En Afrique centrale, l’observation indépendante des forêts par les organisations de la société civile (OSC) peut améliorer la transparence et aider à renforcer le contrôle de l’illégalité de l’exploitation des ressources naturelles. Dans ce cadre, les OSC, membres du Réseau des observateurs indépendants des ressources naturelles en RDC (RENOI-RDC), ont pris part, récemment, au centre Loyola de la  Gombe/Kinshasa, à un atelier de planification des activités pour l’année 2019.

Mots d’ouverture par Me Essylot Lubala (OGF) & André Fache (UE)

A en croire, Me Essylot Lubala, Coordonnateur de l’Observatoire pour la Gouvernance forestière (OGF) qui assure provisoirement le  Secrétariat du RENOI, « le regroupement des OSC autour du RENOI offre la possibilité à la RDC de faire face à la vulnérabilité des écosystèmes forestiers face aux crimes organisés, à la corruption, bref à la mauvaise gouvernance du secteur forestier et de toutes les ressources naturelles». Ce qui créé, a-t-il renchéri, « la pauvreté généralisée et de tensions sociales ». Continuer la lecture de Forêt : Les OSC planifient les actions d’observation indépendante de l’exploitation forestière en RDC