Archives par mot-clé : Tuver Wundi

Goma : Lancement du projet Water4Virungas

Le gouverneur de la province  du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, a lancé le samedi 07 octobre dernier, le projet Water4Virungas. 

Financé par l’Ambassade de la Hollande, ce projet intégré de gestion des ressources en eau dans le paysage de Grand Virunga en vue de contribuer à la stabilité régionale améliorée à travers la sécurité et la croissance économique inclusive, et réduire les conflits grâce à un accès accru à l’eau et à un bassin hydrographique amélioré dans la région de Virunga, a été proposé en 2016, par le GVTC (Greater Virunga).

Les populations de deux territoires à savoir Rutshuru et Nyiragongo, bénéficieront des acquis de ce projet qui s’étale sur quatre ans. Avec un budget global de 14 millions d’euros, l’implémentation de water4virunga va améliorer la sécurité, la santé et la production au niveau des ménages. Le projet pourra aussi rassembler les communautés autour des problèmes de l’eau, transformer et bannir les conflits liés à l’amélioration de la prestation des services de l’eau et la gestion intégrée des ressources en eau.

Ce projet cible prioritairement les communautés afin de diminuer les incidences sur les ressources naturelles protégées au niveau des parcs nationaux.

 

Tuver Wundi

Ressources naturelles : mise en place d’une plate-forme de gestion transfrontalière des ressources naturelles

Great Lakes Advocacy Coalition for Conservation of Naturel Ressources (GLACC-NR), c’est le nom de la nouvelle plate-forme qui vient de voir le jour, ce mardi 26 juillet à Kampala (Uganda). Cette organisation regroupe les organisations de la société civile de la République démocratique du Congo, de l’Uganda et bientôt du Rwanda

Partie de l’adoption en juillet dernier, de la déclaration conjointe signée à Goma entre la partie ougandaise et congolaise sur l’exploitation du pétrole dans les aires protégées, cette initiative se veut un cadre de concertation et de mise en pratique des plaidoyers des acteurs de la société civile en faveur de la gouvernance des ressources naturelles et du lobbying pour la gestion efficiente et rationnelle de celles-ci, conformément aux engagements des pays.

La rencontre de ce jour à Kampala, a permis à GLACC-NR de se doter d’une vision et d’un plan stratégique de plaidoyer.

Signalons que la mise en place de cette palte-forme connu la participation active de la Coordination provinciale du Réseau Green Journalist Network.

Avec Tuver WUNDI

Reboisement : quand les journalistes de Goma donnent le ton

Les journalistes membres de l’Union nationale de la presse du Congo (UNPC), Coordination provinciale du  Nord-Kivu, ont assaini l’avenue qui mène vers le siège provincial de cette institution  et planté des arbres dans le triangle situé devant le Centre de presse de Goma, ce samedi 27 mai.

Cette action a été initié par la Section provinciale de la corporation. Elle s’inscrit dans le cadre du Programme de développement du Comité Rosalie Zawadi.

 » Chaque arbre planté ici aura une plaque nominale de son planteur d’où la responsabilité qu’a chaque journaliste de surveiller​ sa plante « , à précisé Tuver Wundi, Journaliste et membre de Maideni, une ONG locale.

Les journalistes membres du Réseau Green journalists Network se sont joints à leurs collègues afin de donner un exemple à suivre aux décideurs et à toute la population du Nord-Kivu. Les professionnels des médias enttendent voir leurs collègues d’autres provinces de la RDC suivre cet exemple afin de susciter l’adhésion des  masses dans la lutte contre l’insalubrité et les effets néfastes des changements climatiques.  » Le reboisement dans ce triangle permettra de fixer le sol en proie à l’érosion qui avance vers le Centre de presse de Goma. Une fois grandis, ces arbres serviront également​ d’ornement pour ce milieu « , a précisé un Journaliste.

Sur ce sol, les journalistes ont planté quelques espèces d’arbres à croissance rapide notamment, L’acacia, le cedrella et le ficus.

Selon le Coordinateur de Maideni, Jean-Paul Kandeva, ces arbres serviront aussi dans la la lutte contre la pollution due au dioxyde de carbone qui est en grande quantité dans le lac Kivu. Ils joueront aussi un rôle important dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques qui n’épargnent aucune ville au monde.

Alfred NTUMBA avec le concours de Tuver WUNDI

Goma : 15.000 arbres à planter sur 19 kilomètre des routes nouvellement asphaltées

Le ministre provincial de l’environnement, Balthazar Kanyamanza a procédé ce mardi 18 avril, au lancement de la campagne de reboisement des routes récemment asphaltées dans la ville de Goma, Chef – lieux de la Province du Nord-Kivu.


Ce projet vise à recouvrir le sol le long des artères dénudées suite aux travaux de reconstruction initiés depuis moment par l’exécutif provincial. Il sera exécuté par le Mouvement et actions intellectuelles pour le développement écologique des naturalistes intégré (MAIDENI), avec le financement de la MONUSCO.

Au total, 19 kilomètres des routes nouvellement asphalté seront reboisés en 4 mois a précisé Tuver Wundi, l’un des fondateur de cette association. « Nous allons exécuter ce projet sure la ville de Goma, les axes choisis sont entre autres : le Rondpoint Rutshuru – Buhene, Buhene-Stattion Mutinga, Station Mutinga –Afia Bora, BDGL-Monusco – VIP Hôtel et Mikeno – Lac Vert. Sur ces axes, nous allons y planter des espèces comme le Casia siamea, le Marcamia, les avocatiers et le caliandra », a-t-il informé.

La cérémonie du lancement a connu la participation du chef de Bureau de la Monusco au Nord-Kivu et du Maire de la ville de Goma, Dieudonné Malere Ma Micho qui a invité les propriétaires de parcelles devant lesquelles les arbres seront plantés d’en faire les leur en les protégeant et en le surveillant leurs évolutions.

Notons que ce projet s’inscrit dans le cadre de la réduction du retour à la violence (CVR) et de l’encadrement de démobilisés et personnes à risque. Le projet de reboisement bêtifiera en majeur partie aux démobilisés ex-combattants sortis de Centre de Kitona et Kamina ayant choisis Goma comme lieu de réinsertion.

Prince Alfred NTUMBA