Archives par mot-clé : USAID

Conservation : arrestation du célèbre braconnier du Parc National de la Salonga

Le célèbre braconnier du Parc national de la Salonga, a été arrêté aux alentours de Monkoto, dans le village de Bongale 1 situé au cœur même de ce parc. Nzembe Ifemo alias Teddy, récidiviste et longtemps recherché pour braconnage dans le PNS (Parc National de la Salonga), est tombé dans les mains des éléments de la Police nationale depuis le 03 août dernier. Indique une communication dont ENVIRONEWS RDC s’est procuré une copie.

Muni d’un fusil à calibre 12, le présumé braconnier a été arrêté au moment où il s’apprêtait à traverser en pirogue, la rivière Momboyo. Il est actuellement sous mandat d’arrêt provisoire, et son dossier est en instruction au Parquet de Grande Instance de Boende.

Monsieur Nzembe est poursuivi pour détention d’une espèce intégralement protégée. Il est également soupçonné d’être l’auteur physique du meurtre d’un homme à Monkoto. Sa victime avait été trouvé morte après l’avoir dénoncé pour braconnage, indique cette communication.   Continuer la lecture de Conservation : arrestation du célèbre braconnier du Parc National de la Salonga

Conservation : Les étudiants de l’UPC sensibilisés sur l’importance de protéger l’éléphant

Plus de deux cents cinquante étudiants de l’Université protestante au Congo (UPC), ont été sensibilisés à l’importance de protéger l’éléphant. C’était au cours d’une conférence-débat organisée ce jeudi à Kinshasa par le Fonds mondial pour la nature (WWF), avec l’appui de l’USAID dans le cadre du projet CAFEC (The Central Africa Forest Ecosystems Conservation ).

Un éléphant dans le Parc national de Loango (crédit photo WWF).

Cette action de sensibilisation s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’éléphant, commémorée le 12 août de chaque année. Elle vise à responsabiliser les jeunes étudiants d’aujourd’hui, responsables de demain.

Les informations partagées avec cette catégorie de la population, leur permettent de comprendre les défis à relever dans ce domaine afin d’y apporter des solutions appropriés, chacun en ce qui le concerne, ont expliqué les organisateurs.

« La conservation de la nature est une affaire de tout le monde. La jeunesse de l’Université protestante au Congo est également concernée par tous les problèmes environnementaux qui se posent. Nous avons voulu les impliquer dans la dynamique de sensibilisation concernant la problématique de la conservation des éléphants. Si déjà à partir d’aujourd’hui, ils savent qu’il y’a de sérieux problèmes qui se posent dans l’environnement, ils pourront s’en servir dans la gestion  lorsqu’ils seront aux affaires », a indiqué le chef de programme chargé de la faune à WWF-RDC, Alfred Yoko. Continuer la lecture de Conservation : Les étudiants de l’UPC sensibilisés sur l’importance de protéger l’éléphant

Conservation : une quantité importante d’ivoire d’éléphant saisie en RDC entre Janvier et Mars 2018

Au total 3 saisies d’ivoire d’éléphant ont été réalisées en RDC entre Janvier et Mars 2018 par l’ICCN et ses partenaires, avec le concours de la Police nationale congolaise et des services douanières de la République démocratique du Congo.

Des objets en ivoire exposés sur un étalage au marché Bikeko à Kinshasa. (Photo, droit tierce)

Après la fermeture du célèbre marché Bikeko à Kinshasa en avril 2017, et des actions conséquentes des deux années précédentes, les autorités congolaises, ont continué à maintenir les efforts afin d’éradiquer le commerce de l’ivoire d’éléphant dans le pays. Continuer la lecture de Conservation : une quantité importante d’ivoire d’éléphant saisie en RDC entre Janvier et Mars 2018

Bukavu : Un nouveau projet pour promouvoir les filières café, soja, et haricots

L’Agence américaine de développement USAID a procédé au lancement du projet « FEED THE FUTURE », ce mardi 14 novembre à Bukavu. Ce nouveau projet de 5 ans a été lancé par le Directeur de l’USAID – Sud Kivu, lors d’une journée portes-ouvertes organisée dans la concession de l’Organisation Tétra-Tech, au quartier Nyalukemba dans la commune d’Ibanda.

Ce projet vise à valoriser les chaines des valeurs des filières café, soja et haricots dans les territoires de Kabare, Walungu et Kalehe en vue d’améliorer la production et la commercialisation de ces produits. Au cours de cette activité, les acteurs œuvrant dans le secteur agricole, de micro finances, des réseaux de communications ont exposé leurs différents produits en grandes parties fabriqués à base du café, du soja, et de haricot.

Pour Christopher Tocco, directeur de l’USAID au Sud-Kivu, ce projet pourrait améliorer les conditions de vie de près de 60 mille ménages vulnérables, par l’accès aux intrants agricoles et au système des marchés de vente de leurs produits. Ce projet appuiera quatre composantes notamment les filières agricoles, l’appuie spécifique aux productions du café de spécialités, la promotion des partenariats public privé et l’appui aux petits producteurs.

Présent à la cérémonie du lancement de ce projet, Eleteur Musege, opérateur économique du secteur agricole de la FEC (Fédération des entreprises du Congo), Sud-Kivu, s’est réjoui de ce projet qui, selon lui, pourrait contribuer à la réduction de la pauvreté. il a par la même occasion, invité les autres commerçants à arrêter l’exportation frauduleuse du café pour valoriser cette culture et contribuer au développement économique de la province.

Janvier BARAHIGA