Archives par mot-clé : Virunga

Conservation : quelques jours après la reprise du tourisme, 1 écogarde tué dans les Virunga

L’histoire serait-ce en train de se répéter ? Seulement, quelques jours après la reprise des activités touristiques dans le Parc National des Virunga, un écogarde vient de succomber dans une attaque de groupes armés, renseigne un communiqué du parc, rendu public ce vendredi 08 mars.

Il s’agit du rager Freddy Mahamba Muliro, tombé lors d’une attaque sur une position des gardes le jeudi 07 mars 2019, au secteur centre du parc. « Nous sommes profondément endeuillés par le décès du Garde Freddy. C’est tragique de voir qu’une vie dédiée au service du Virunga soit interrompue à un si jeune âge », a indiqué le directeur du parc, Emmanuel de Merode. Continuer la lecture de Conservation : quelques jours après la reprise du tourisme, 1 écogarde tué dans les Virunga

Conservation : La SOCEARUCO invite Félix Tshisekedi à veiller sur les parcs nationaux

La Société Civile Environnementale et Agro Rurale du Congo (SOCEARUCO) invite le Président de la République démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi à veiller à la protection du parc de Salonga et de Virunga ainsi que à la Réserve Naturelle d’Itombwe située au sud –Kivu.

Le coordonnateur de cette organisation de la société civile, Josué Aruna, a dans une interview accordée à ENVIRONEWS, plaidé pour l’implication personnelle du  Chef de l’Etat, afin de sauver ces patrimoines naturels de la RDC, en proie à l’exploitation minière et pétrolière.

« Nous voulons que le président puisse décider, et que tous les accords  qui auraient été signés pour détruire ces aires protégées soient retirés immédiatement. C’est la voix de la société civile environnementale et nous voulons que le Président  puisse s’y donner à fond », a-t-il précisé. Continuer la lecture de Conservation : La SOCEARUCO invite Félix Tshisekedi à veiller sur les parcs nationaux

Virunga : Seuls les deux sites, Nyiragongo et Kibumba reouverts au public

Les activités touristiques dans le parc national des Virunga ont été relancées depuis le vendredi 15 février, après être fermé au public pendant plus de neuf mois par l’ICCN, de suite d’une insécurité grandissante, a annoncé,  le ministre provincial de l’environnement et tourisme du Nord-Kivu, olivier Kamusinzi.

Le volcan Nyiragongo en activité à l’Est de la République démocratique du Congo.

« Après les analyses menées par l’organe compétent dans un premier temps, deux sites touristiques ont d’abord été ouverts ; il s’agit du site du volcan Nyiragongo et celui de Kibumba », a-t-il annoncé.

Pour lui, Pendant la période de suspension de ce parc, la province avait enregistré  d’énormes pertes en termes de flux touristiques et même monétaire, des retombées jusque-là non quantifiée. Continuer la lecture de Virunga : Seuls les deux sites, Nyiragongo et Kibumba reouverts au public

Conservation : Un garde de l’ICCN tué par les rebelles May-May à Vitshumbi

Un garde de parc national des Virunga a été tué dans une attaque armée lancée par les rebelles May-May, au poste des gardes de Vitshumbi, ce mercredi 27 novembre tôt le matin. Selon le communiqué de la direction de ce site du patrimoine mondial de l’UNESCO, cette attaque n’a seulement pas coûté la vie à cet écogarde, mais aussi la perte de l’arme de service et la destruction du poste des gardes. 

« Suite à cette attaque violente qui a occasionné la mort du garde Kasereka Masumbuko Ezéckiel surpris par les tirs ennemis, les autres gardes ont riposté pour repousser l’attaque et se frayer un passage afin de s’exfiltrer de la zone des affrontements », peut-on lire dans ce communiqué.

La Direction du Parc National des Virunga condamne fermement cet acte ignoble qui vise à renforcer l’emprise des groupes armés sur les ressources du parc, affaiblir l’autorité de l’Etat et détruire la cohésion qui se construit entre l’ICCN et la population dans le cadre de l’Alliance Virunga.

Elle lance également un appel patriotique à la population du Nord-Kivu à se désolidariser des groupes armés qui sont la source de l’instabilité de la province.

Alfred NTUMBA

Conservation: 23.062 signatures contre l’exploitation du pétrole dans les Virunga et la Salonga

23.062, c’est le nombre de signatures récoltées par la pétition  initiée par les communautés riveraines des parcs nationaux des Virunga et Salonga, pour dire non à toute initiative visant à désaffecter ou déclasser ces aires protégées ou une de leurs parties pour exploiter le pétrole au grand dam des populations locales et de l’humanité. Une révélation faite  au cours d’une conférence de presse ténue à Kinshasa par les organisations de la société civile environnementale de la province du Nord Kivu, réunies au sein du consortium Alliance pour les moyens d’existence verts (GLA).

Le message à diffuser à l’endroit des institutions de la République, des populations et de l’opinion tant nationale qu’internationale  au moyen  de cette conférence de presse, était de dire non à l’exploitation du pétrole dans les parcs nationaux de Virunga et de la Salonga. La présence à Kinshasa  de ce consortium réunissant sept organisations de la société civile environnementale du Nord Kivu, fait suite à  l’accompagnement par les membres de ces associations, du représentant des populations locales venu déposer à la présidence de la république la pétition signée par sa base.

Le choix de la présidence de la république pour déposer cette pétition est motivée par le ferme engagement  sur les questions environnementales, dont a toujours fait preuve le président de la République Joseph Kabila.

«  Nous sommes sûrs d’atteindre notre objectif car nous savons que notre président a toujours eu une oreille attentive aux questions qui touchent l’environnement. Son  discours  du mardi 25 septembre lors de la 73ème session de l’assemblée générale de l’ONU à New-York en est une preuve indubitable, car il a pendant près de trois minutes réitéré les combats et les engagements de notre pays en faveur de  l’environnement.», a expliqué Florence Sitwaminya, coordonnatrice de GLA Continuer la lecture de Conservation: 23.062 signatures contre l’exploitation du pétrole dans les Virunga et la Salonga

Conservation : 1 éco-garde sur 7 grièvement blessé au cours de la dernière année dans l’exercice de ses fonctions

De nouveaux résultats publiés par le WWF à l’occasion de la Journée mondiale des éco-gardes révèlent qu’un éco-garde sur sept (14%) interrogés en Asie et en Afrique centrale a été grièvement blessé dans son travail au cours des 12 derniers mois. Ces résultats font partie de la plus grande enquête jamais réalisé sur les conditions d’emploi et le bien-être des éco-gardes.

Kenya Wildlife Service (KWS) des rangers en patrouille.

Cette enquête survient au moment où le bilan officiel des morts pour la période de juillet 2017 à 2018 a été confirmé à 107 contre 101 pour l’année dernière par l’International Rangers Federation (IRF) et la Fondation Thin Green Line (TGLF).

Ceci porte à 871, le nombre total de gardes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions depuis 2009, date à laquelle l’IRF et le TGLF ont commencé à enregistrer officiellement les incidents. Cependant, les experts estiment que le nombre réel de décès est beaucoup plus élevé que le nombre déclaré. Continuer la lecture de Conservation : 1 éco-garde sur 7 grièvement blessé au cours de la dernière année dans l’exercice de ses fonctions

Conservation : Pétrole dans les Virunga et la Salonga, que retenir du nouveau Conseil des ministres ?

Plus de peur que de mal dit-on, la quinzième réunion extraordinaire du Conseil des ministres n’a pas clairement levé l’option de désaffecter partiellement  les parcs nationaux des Virunga et Salonga. Réunis ce samedi 14 juillet, au tour du premier ministre Bruno Tshibala, les ministres congolais ont néanmoins adopté les décisions prises lors du 11ème  Conseil des ministres tenu le  08 juin 2018. Lors duquel, il a été décidé la mise en place d’une commission interministérielle devant statuer sur la désaffectation partielle des Virunga et de la Salonga.

« Abordant le premier point de son ordre du jour, le Conseil a adopté le relevé des décisions prises respectivement lors de sa 11ème Réunion ordinaire et de sa 14ème  Réunion Extraordinaire », indique le compte rendu de ce 15ème Conseil dont Environews s’est procuré une copie.

Une prise de conscience ou la stratégie de dupe ?

Après  l’annonce de la mise en place d’une commission interministérielle devant travailler pour désaffecter partiellement ces deux sites du patrimoine mondial, plusieurs voix se sont levées pour décrier la décision dite «hâtive et nocive », prise par le gouvernement. Continuer la lecture de Conservation : Pétrole dans les Virunga et la Salonga, que retenir du nouveau Conseil des ministres ?

Conservation : Le WWF très préoccupé par le projet de production pétrolière dans la Salon-ga et les Virunga

Cela n’a pas tardé pour que d’autres partenaires se joignent à la position de la société civile environnementale nationale et internationale, qui s’oppose à tout plan allant dans le sens d’une exploitation du pétrole dans les Virunga et la Salonga. Après l’UNESCO, Greenpeace et d’autres partenaires de la RDC, le Fonds Mondial pour la Nature, WWF se dit très préoccupé par le projet de déclassement partiel de ces deux parcs en vue d’une éventuelle exploitation pétrolière.

Dans un communiqué publié ce vendredi, le WWF ne cache pas ses inquiétudes quant à l’impact préjudiciable que toute production pétrolière pourrait avoir sur les Sites du Patrimoine Mondial de la Salonga et des Virunga, deux fleurons de la conservation de la nature en République démocratique du Congo (RDC).

« L’exploitation pétrolière dans les Parcs Nationaux de la Salonga et des Virunga mettrait en danger la biodiversité exceptionnelle de ces sites ainsi que les moyens de subsistance des populations locales en plus de libérer d’énormes quantités de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, ce qui contribuerait à exacerber les effets néfastes du changement climatique tant décrié dans la monde « , a indiqué Fred Kumah, Directeur de WWF Afrique.

Continuer la lecture de Conservation : Le WWF très préoccupé par le projet de production pétrolière dans la Salon-ga et les Virunga

Conservation : Du pétrole oui, mais pas dans les parcs de la RDC

L’exploitation pétrolière en République démocratique du Congo oui, mais pas dans les aires protégées et parcs. C’est en ces termes que se résume la déclaration de la société civile environnementale nationale et internationale. La déclaration faite ce mardi, vient en réaction à la décision du gouvernement congolais de mettre en place deux commissions interministérielles devant s’atteler sur la désaffectation partielle des parcs des Virunga et de la Salonga, en vue d’une éventuelle exploration et exploitation pétrolière.

Las acteurs de la société civile sont montés au créneau pour dénoncer l’obstination du gouvernement congolais à poursuivre ce projet qu’ils jugent de nocif. Ils ont réitéré leur appel au gouvernement congolais à mettre un terme à ce projet de désaffectation partielle de ces deux cites précités, qui selon eux, vise en réalité la disparition programmée de ces parcs.

« Nous tenons à préciser que la société civile n’est pas contre le pétrole, mais plutôt, elle est contre l’exploitation pétrolière dans les parcs. La question que l’on se pose est de savoir pourquoi on ne va pas exploiter dans le Lac Albert où il y’a beaucoup de pétrole, seulement dans les aires protégées. Nous demandons au gouvernement congolais de respecter simplement ses engagements nationaux et internationaux, notamment l’accord de Paris sur le climat », a indiqué René Ngongo, coordonnateur de l’ong OCEAN. Continuer la lecture de Conservation : Du pétrole oui, mais pas dans les parcs de la RDC

Biodiversité : l’ONG Synergie verte s’oppose à l’exploitation du pétrole dans les Virunga et la Salonga

L’ONG Synergie verte, a au cours d’un point de presse tenu à Kinshasa, fustigé la décision du gouvernement congolais sur la désaffectation partielle des parcs des Virunga et de la Salonga en vue d’une éventuelle exploitation pétrolière. Pour cette organisation membre de la Société civile, le gouvernement fera mieux d’abandonner cette décision nocive pour la biodiversité dans ces deux parcs emblématiques de la RDC.

« Le pétrole est une énergie polluante. Il accélère non seulement les changements climatiques dangereux pour la biodiversité, mais il occasionne également un préjudice considérable aux populations animales, aux communautés locales, et à l’environnement », a déclaré le coordonnateur de cette organisation, Patrick Bakwa. « La décision gouvernementale sur l’exploitation du pétrole dans les deux parcs n’est pas vraiment réfléchie d’autant plus que toutes les études préalables n’ont pas été faites à cet effet ».

Continuer la lecture de Biodiversité : l’ONG Synergie verte s’oppose à l’exploitation du pétrole dans les Virunga et la Salonga