Archives par mot-clé : youvanie

Journée internationale de la terre : l’OGEC sensibilise les kinois par des actes

Peu connue par la population congolaise en générale, et en particulier les kinois, la Journée internationale de la Terre nourricière a été initiée depuis 1970 par les Nations unies, pour sensibiliser le public aux défis auxquels est confrontée la planète tout en rappelant à chacun que la terre et ses écosystème soutiennent et nourrit l’homme toute sa vie.

Les membres de l’Ogec en plein assainissement de la place Victoire à Kinshasa (Photo, Glody Mfulu/Environews)

En marge de la célébration de cette journée, l’ONG OGEC (Organisation pour la Gestions Environnementale au Congo), a jugé de sensibiliser les kinois par les actes. Quelques dizaines de membres de cette organisation ont envahi, ce samedi 21 avril, la place de la Victoire, objectif, assainir ce grand carrefour situé au centre de la capitale congolaise.
« En organisant cette activité, nous voulions un impact de vulgarisation. Nous savons qu’il y’a beaucoup de gens qui passent par le Rond-point Victoire, en nous voyant travailler, ils seront vulgarisés par rapport à la Journée internationale de la Terre nourricière, ainsi qu’au contenu même de cette journée qui nous rappelle que nous sommes dépendant de notre terre et que nous avons la responsabilité de son maintien », a informé Merlin Cibonga, le chargé de projets de cette ONG.
Bèche, râteau, ballais, brouette, camion à benne basculante, bref, tout était mis à contribution pour rendre propre ce point chaud de la capitale qui reçoit chaque jour, plusieurs tonnes de déchets surtout plastiques. Continuer la lecture de Journée internationale de la terre : l’OGEC sensibilise les kinois par des actes

Conservation : Deux pointes d’ivoires saisis à Kinshasa

La police nationale congolaise, Commissariat provinciale de Kinshasa a arrêté deux trafiquants d’ivoires, ce lundi 26 mars, à Kinshasa. Lors de cette opération menée en collaboration avec l’ICCN (Institut Congolais pour la Conservation de la Nature), deux pointes d’ivoires et une queue d’éléphant dissimulés dans un sac, ont été saisis. 

Les présumés trafiquants arrêtés pour la détention d’une espèce intégralement protégée ont été auditionnées le même jour au commissariat Provincial de la ville de Kinshasa. Ils devront comparaitre devant la justice congolaise, et ils risquent une peine allant d’un an à 10 ans de prison et d’une amande de cinq à vingt millions de francs congolais, conformément à la loi n°14/003 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature.

Cette opération coup de poing a été rendue possible grâce à la collaboration entre la Police, l’ICCN et les autorités judiciaire de la ville de Kinshasa avec l’aide de WWF et de l’USAID.

BIATI BONGONGO Youvanie