Agriculture : « Les réalisations de PIREDD dans le Maï Ndombe constituent des cas d’exemples à partager », (Jean Minengu)

Une Délégation de la Présidence de la République vient d’effectuer une visite de terrain dans la Province du Mai-Ndombe, pour se rendre compte des réalisations obtenues dans le cadre du Projet Intégré REDD. Pour le Professeur Jean Minengu, Conseiller du Président de la République au Collège Urbanisme et Environnement, « ces réalisations constituent des cas d’exemples à partager pour illustrer comment la conservation de la nature et le développement communautaire peuvent se réaliser concomitamment et contribuer ainsi à la réduction de la pauvreté des populations ».  

Selon le communiqué sectionnant la fin de cette mission, « plusieurs résultats patents sont à mettre à l’actif des projets exécutés par le WWF-RDC dans la province du Mai-Ndombe. Il s’agit entre autres des plantations agro-forestières, des routes réhabilitées, des ponts en construction, des vergers d’arbres fruitiers mis en place, des palmeraies installées, des associations structurées ».  

Cette organisation internationale de la Conservation invite cependant les autorités à mettre en œuvre des stratégies capables de pérenniser ces acquis. Elle a par ailleurs émis le vœu de voir s’inscrire dans le programme du chef de l’Etat, la réhabilitation des routes de la région de Mai-Ndombe. WWF-RDC souhaite vivement que le gouvernement fasse de l’environnement un outil  du développement durable de la RDC , afin de lutter efficacement contre la pauvreté .

Cette visite a permis des échanges très fructueux entre les membres de la délégation avec l’équipe de gestion du Projet, la population bénéficiaire et les autorités locales, indique ce communiqué.

« Le potentiel environnemental impressionnant dont dispose la RDC doit contribuer au développement socioéconomique du pays et les projets mis en œuvres doivent améliorer les conditions de vie des communautés locales », a indiqué le conseiller du chef de l’Etat, le professeur Minengu, faisant allusion à la vision de Félix Antoine Tshisekedi.

Monsieur Minengu a par ailleurs promis de transmettre fidèlement au président de la République, les préoccupations des communautés locales en rapport avec la suite du projet.

Lire aussi  Forêt : Tosi Mpanu Mpanu, « Il est temps de revoir le moratoire sur les forêts congolaises »

Notons par ailleurs que ce projet PIREDD (Projet Intégré REDD)  est supervisé par le Programme d’Investissement Forestier (PIF) du Ministère de l’Environnement et Développent Durable et du Projet PICBOU à Malabo.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *