ASSAINISSEMENT

Ngombila promet la création d’une police environnementale
Assainissement : Ngombila promet la création d’une police environnementale


Le gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, ne compte rien laisser au hasard, du moins pour faire face à l’insalubrité à laquelle fait face la capitale congolaise, et redorer l’image ternie de la plus belle ville africaine d’antan. Lors de la présentation de son programme devant l’Assemblée provinciale de Kinshasa, l’autorité urbaine […]

« Mon gouvernement s’engage à mettre en place un plan opérationnel d’assainissement et ce, en partenariat gagnant-gagnant, tant avec le secteur public que le secteur privé ».A-t-il indiqué.

Selon le site d’information en ligne, actualité.cd, le gouverneur mettra en œuvre une fiscalité verte, en application du principe pollueur-payeur, pour renforcer les capacités d’intervention du Fonds d’Assainissement de Kinshasa, FONAK.

Gentiny Ngobila Mbaka entend lancer dans un avenir proche, une campagne de sensibilisation des masses sur su programme quinquennal 2019-2023 dénommé « Kinshasa BOPETO », dont le budget est estimé à plus de 2 milliards de dollars américains.

« Mon gouvernement se propose de lancer des campagnes de sensibilisation sur l’écocitoyenneté et le changement des mentalités pour éduquer la population en matière d’assainissement, d’hygiène publique et de protection de l’environnement », a-t-il précisé.

Notons que ce serait pour la première fois depuis sa création que la ville de Kinshasa se dote d’une police urbaine qui ne s’occupera que des aspects environnementaux de la capitale congolaise. Une initiative louée par certains kinois interrogés par la rédaction d’Environews.

Précieuse Ngalula

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1