EAUX

Tosi Mpanu Mpanu, « l’on peut exporter les eaux de la RDC vers le Tchad, par solidarité africaine »
Eaux : Tosi Mpanu Mpanu, « l’on peut exporter les eaux de la RDC vers le Tchad, par solidarité africaine »


PartagezFacebookTwitterLinkedinLe sujet était autre fois tabou au regards des considérations géopolitiques et stratégiques des ressources

A gauche, Tosi Mpanu Mpanu, négociateur sénior à la CCNUCC lors du tournage de l’émission Invité du Weekend, à Kinshasa.

« C’est une discussion qui doit se faire sur base des éléments probants. Si jamais l’on joue à l’Autruche en disant que ce problème de stress hydrique ne nous affecte pas, on ne va pas faire attention à ce qui se passe ailleurs, demain on peut avoir de guerres de l’eau », a-t-il déclaré

Toutefois, le négociateur sénior reste droit dans ses bottes, il faut impérativement des études pour établir scientifiquement si l’on peut ou ne pas exporter les eaux de la RDC vers le lac Tchad.

« Nous avons chez nous, si je ne m’abuse pas, 53% des ressources d’eaux douces d’Afrique, qui peuvent aider à étancher la soif de nos frères africains. Il faut faire des études auxquelles il faut associer des pays, des organisations internationales, pour qu’ensemble on arrive à une conclusion », a-t-il souligné.

« Si jamais on dit que cela aura un impact négatif sur la biodiversité de la RDC, et que ça va mettre en difficulté notre potentiel hydroélectrique, alors on ne pourra pas donner l’eau. Si les études attestent que l’on peut donner un peu de notre eau, alors on le fera par la solidarité africaine ».

Selon cet expert, les populations soumises à un stress hydrique accru, vont se mettre en route pour aller loin à la recherche de l’eau. Elles ne seront pas accueillies à bras ouverts par les autochtones. Cette situation pourrait générer des conflits comme c’est le cas aujourd’hui avec les Mbororo dans la partie nord de la RDC.

Cette réflexion partagée par certains acteurs de la société civile, dont François Kalwele Vula, porteur d’un projet qui va dans le même sens, relance encore une fois de plus le débat sur cette ressource stratégique de la RDC.

Notons que le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi avait lors de son séjour au Rwanda, évoqué la possibilité d’exporter l’eau du fleuve Congo à partir de l’embouchure. Une position qui a été commentée dans tous les sens par ceux qui pensent que cette situation pourrait provoquer un cataclysme.

L’intégralité de cet entretien est à suivre absolument ce samedi 19 octobre, sur ENVIRONEWS TV (TNT- Canal 105, BLUESAT – Canal 30, et MEDIASAT- Canal 77), à 10h, 14h, 18h et 21h.

Alfred NTUMBA

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1