Forêts : Félix Tshisekedi, «1% des financements dans les forêts est une injustice qui doit cesser »

S’adressant à la nation congolaise ce vendredi 13 décembre, le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a réitéré son vœu de voir la République démocratique du Congo tirer réellement profit des financements climat pour les services environnementaux que rendent ses forêts à toute la planète.

Félix Tshisekedi, Président de la RDC devant le parlement réuni en congrès .

« C’est l’occasion de rappeler ici comme je l’avais dit du haut de la tribune de l’Assemblée des nations unies que notre pays doit bénéficier à juste titre des financements disponibles au niveau mondial en allant bien au-delà du 1%   actuel.  Au regard de l’énorme contribution des forêts congolaises à la préservation de la planète, c’est une grande injustice à l’égard de notre pays qui doit cesser », s’est-il indigné.

Devant le parlement réuni en congrès, Félix Tshisekedi a invité les nations du monde à prendre en considération les difficultés qu’éprouvent les pays détenteurs de réserves de carbone à faire face à la menace quasi permanente de la destruction des forêts, amplifiée par la pauvreté des masses paysannes. « Des mesures compensatoires doivent être adoptées par les parties prenantes », a-t-il insisté.

Il a par ailleurs rappelé que dans cette lutte contre le réchauffement climatique, son pays entend réaffirmer son engrangement pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre, en tant que deuxième poumon de l’Humanité après l’Amazonie.

« La plus grande menace de l’humanité c’est le changement climatique due à la pollution, et la RDC est une grande partie de la solution à ce grand défi qui guète la planète.  Notre pays est en effet un grand espoir pour l’humanité.  Nous devons en être conscients et élaborer des politiques conséquentes », a-t-il ajouté.

Lire aussi  RDC : Félix Lilakako, « la nomination de Dieudonné Musibono est un choix stratégique de Tshisekedi »

A en croire le Président Tshisekedi, point n’est besoin de rappeler que dans ce combat contre le changement climatique, la République démocratique du Congo dispose d’autres atouts non moins importants. Il s’agit donc des énergies propres non polluantes et renouvelables.

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *