Sommet Climat : Félix Tshisekedi plaide pour l’équité et le réalisme climatique

L’invité du président Biden, Félix Tshisekedi a au cours du sommet Climat organisé par les Etats Unis d’Amérique plaidé pour l’équité et le réalisme climatique. C’est un président de la République démocratique du Congo qui a réellement mesuré la portée des enjeux climatiques, et l’apport de la RDC dans les solutions globales que les nations proposent pour lutter contre ce fléau du 21è siècle.

Le prix actuel du carbone forestier fixé à 5 dollars la tonne n’est ni équitable, ni réaliste. En outre, l’atteinte de la neutralité carbone ne pourra se matérialiser sans la prise en compte de la conservation et de la régénération des forêts. A cet effet, un prix juste du carbone forestier qui intègre les opportunités abandonnées devrait s’élever à au moins 100 dollars la tonne”, a-t-il précisé.

Il a par ailleurs souligné que ce Sommet de deux jours accélère la mobilisation de ressources financières additionnelles et conséquentes.

Cela exige aussi de simplifier les procédures d’accès aux financements climatiques pour les pays les moins avancés dont la majorité se trouve en Afrique”, a-t-il insisté. “A cet égard, je voudrais rappeler l’importance de l’engagement des pays développés à mobiliser 100 milliards de dollars par an à partir de 2020 et à le rehausser à l’horizon 2025”.

Notons que ce Sommet sur le climat marque le retour des USA dans l’accord de Paris sur le Climat, signé en 2015. Il est l’expression de l’engagement des Etats unis à corriger les erreurs du passé et poser des actes concrets pour la préservation du climat mondial.

Lire aussi  Forêt : le premier Parc à bois moderne voit le jour à Kasindi (Nord-Kivu)

Alfred NTUMBA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *