Conservation : L’Ong Mbou-Mon-Tour parmi les 38 nominés du prix Ashden 2021

C’est un prix qui récompense les efforts des personnes physiques et morales qui apportent des solutions innovantes dans la lutte contre le changement climatique.  Pour cette année, une Ong congolaise est sur la liste des nominés devant recevoir ce prix. Il s’agit de Mbou-Mon-Tour, une organisation basée dans le territoire de Bolobo, dans l’ancienne province de Bandundu. Elle sera recomposée pour son initiative de conservation communautaire des Bonobos, une espèce de grands singes endémique à la RDC. Son engagement à concilier la protection des forêts, des savanes et des animaux tout en promouvant le développement des communautés, sont autant des critères qui ont prévalu à son choix pour le prix Ashden de l’ année 2021. 

Ce prix doit son nom à une organisation caritative britannique, Ashden qui soutient des solutions climatiques transformatrices depuis 20 ans. Depuis 2001, Ashden a récompensé plus de 236 organisations révolutionnaires.

« Cette année, nous avons un incroyable éventail d’initiatives à choisir, et la sélection sera difficile.  Nous avons hâte de présenter leurs innovations exceptionnelles au monde. Grâce à ses prix, à son réseautage et à son soutien continus, Ashden mettra en lumière et soutiendra les projets dans le domaine du climat et de l’énergie partout dans le monde y compris des entreprises, des organisations à but non lucratif et du secteur public qui proposent des solutions climatiques éprouvées et prêtes à évoluer », a rassuré Harriet Lamb, la PDG d’Ashden.

L’année en cours recevra deux grands éléments, le sommet mondial sur la biodiversité et celui sur le Climat, COP26 à Glasgow. Les gouvernements, les innovateurs climatiques et les militants se réuniront lors de ces sommets pour démontrer les nombreuses solutions qui peuvent être reproduites à grande échelle et à grande vitesse.

Lire aussi  Environnement : Un prix Nobel d’économie pour la protection de l’environnement

« Les lauréats recevront des prix en argent, un soutien au développement et la possibilité pour eux d’établir des liens avec des investisseurs et des personnalités de premier plan des secteurs de l’énergie et du climat », a déclaré la PDG d’Ashden, Harriet Lamb.

Plus de 800 organisations convoitent le même prix.  Mbou-Mon-Tour est l’une des 38 à avoir atteint la phase d’inscription sur la longue liste. Pour les responsables de Mbou-Mont-Tour, cette reconnaissance internationale est le fruit du travail de titan abattu par les communautés de différents villages dont les forêts constituent l’habitat naturel des bonobos, mais surtout l’engagement et la détermination du personnel de cette Ong.

« Nous n’avons pas voulu créer une Réserve naturelle au sens classique du terme. Mais, nous avons plutôt opté pour une sorte de réserves participative, fondée sur des initiatives citoyennes consistant à consacrer une partie de la forêt à la conservation des bonobos afin de faire bénéficier les communautés riveraines des retombées de cette conservation communautaire », a soutenu Jean Christophe Bokika, Président exécutif de Mbou-Mon-Tour.

Les prix Ashden se concentrent sur des initiatives de pointe qui sont à la fois vertes et équitables. Des initiatives qui garantissent la justice climatique, créent de bons emplois, forment les gens en matière de compétences vertes et réduisent les émissions de carbone.

« Notre approche communautaire contribue à réduire la pression anthropique sur les ressources naturelles et à sauvegarder l’habitat des bonobos et d’autres primates, trouver des solutions climatiques naturelles ainsi qu’à développer des activités communautaires génératrices des revenus et respectueuses de l’environnement », a révélé Jean Christophe Bokika.

Lire aussi  La RDC signe la déclaration de Marrakech pour un développement durable du secteur du palmier à huile en Afrique

Les lauréats seront annoncés cet automne, après un processus rigoureux d’évaluation et de sélection impliquant des visites sur le terrain et la contribution d’experts du secteur.  Au total Neuf prix Ashden, mettront en avant des solutions éprouvées à la crise climatique et aux difficultés d’accès à l’énergie, seront annoncés en novembre 2021.

Nelphie MIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *