Environnement : Benjamin Toirambe victime des intox dans les réseaux sociaux

Le Secrétaire Général à l’Environnement et Développement durable porte à la connaissance du public que des messages mensongers circulent dans les réseaux sociaux via Twitter et YouTube. Ces intox datent du 30 avril dernier. Elles font état de la corruption manquée d’une somme de 100.000 $ américains qu’il aurait tenté de remettre à la Vice-Premier Ministre de l’Environnement et Développement Durable comme pot-de-vin.

Benjamin Toirambe, Secrétaire général à l’Environnement et Développement durable. (photo, Diams Diamonika – Envuronews)

A en croire le communiqué du secrétariat général à l’Environnement, ce mensonge grossier a été vite démenti formellement, par le cabinet de la Vice premier ministre de l’Environnement. « Ces fausses allégations ne visaient tout simplement qu’à semer la confusion et à entamer l’élan de changement qui s’impose au sein du Ministère de l’Environnement Développement Durable », précise-t-il. 

Le Secrétaire général à l’Environnement remercie vivement la Vice-Premier Ministre pour ce démenti formel et instantané face aux accusations gratuites et fantaisistes, œuvres des réfractaires au changement. Peut-on lire dans ce communiqué.

« Le Secrétaire général à l’Environnement et Développement durable met en garde tous les auteurs matériels et intellectuels de ces allégations mensongères contre sa personne et les autorités de son Ministère », précise ce communiqué. 

Il tient par ailleurs à informer le public qu’il se réserve le droit de saisir les instances judiciaires compétentes contre les auteurs de ces propos diffamatoires visant sa personne et tendant à bloquer l’élan de collaboration institutionnelle prôné au sein du Ministère par la hiérarchie.

Fanny MENGA

Lire aussi  Conservation : Une plainte contre Béatrice Hôtel pour vente de la viande de Chimpanzé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *