POLLUTION

L’usine de panification Pain Victoire oppose un refus aux services du ministère de l’Environnement
Pollution : L’usine de panification Pain Victoire oppose un refus aux services du ministère de l’Environnement


Même le coup de fil de la vice premier-ministre Eve Bazaiba n’a pas réussi à fléchir les dirigeants de l’usine de panification Pain Victoire. Saisie pour un contrôle par l’Agence Congolaise de l’Environnement, de suite d’une pollution décriée par les habitants des quartiers environnants, cette usine a réservé une fin de non recevoir aux inspecteurs de cet établissement public. La première équipe arrivée le vendredi 22 avril, à cette usine située dans la commune de Lingwala, n’a même pas franchi le portail de cette entreprise. Elle a été reçue à l’extérieur, avec un refus catégorique de faire quoi que ce soi. Le même scène a été reproduit ce lundi 25 avril.

“Nous avions demandé une revue documentaire à cette usine, malheureusement nous ne l’avons pas reçu. Et il était maintenant question de procéder à la vérification des installations de cette usine pour vérifier la conformité environnementale de ses activités. Mais nous n’avons pas pu y accéder. Et l’Administration publique et les fonctionnaires de l’Etat n’ont pas su procéder à la vérification de ces installations pour mettre à l’abri la population qui se plaint contre la pollution produite par cette boulangerie“, a expliqué Jules Ngondili, conseillé en charge de l’assainissement.

Depuis un certain temps, l’usine de panification Pain Victoire pollue les quartiers environnants par ses activités. La boulangerie pain victoire est la première productrice des pains en République démocratique du Congo. Par ces activités, elle constitue un danger pour l’environnement et surtout pour la santé humaine. A l’approche de ses installations, l’on peut bien constater la nuisance sonore, une fumée noirâtre qui s’y échappe, et des eaux usées non recyclées, et non canalisées.

Nous avions vu la boulangerie Pain Victoire venir installer une machine avec un tuyau qui dégage, de la fumée noire qui pique aux yeux, et aux nez. il y a eu même certaines personnes qui sont tombés pendant le culte à cause de cette fumée. Nous les avions interpelés, introduit les dossiers au parquet sans solution et nous avons compris qu’ils (ndlr, les autorités) étaient corrompues“, explique Robert Bunda, pasteur du Centre évangélique Parole du Salut.

L’Agence congolaise de l’Environnement est restée sous sa soif de mener des enquêtes approfondies. Pour le conseiller en charge de l’assainissement, plusieurs sanctions seront appliquées à cette entreprise en cas de détection des indices de pollution.

Deborah BATUSUE

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1