CONSERVATION

Présentation du rapport final du programme d’appui au réseau des aires protégées 10 ans après sa validation
Conservation : Présentation du rapport final du programme  d’appui au réseau des aires protégées 10 ans après sa validation


Le rapport final du Programme d’appui au réseau des aires protégées de la République démocratique du Congo a été partagé à toutes les parties prenantes impliquées dans le secteur de la protection et conservation de la nature. La cérémonie de sa présentation a eu lieu ce lundi 09 mai, à Kinshasa.

« C’est une opportunité incroyable de s’approprier toutes ces informations. Cet outil du travail va nous conduire à faire notre mission de conservation de la nature. Nous remercions les bailleurs de fonds qui ont réunis leurs efforts pour permettre la production d’un tel rapport », a déclaré Olivier Mushiete, DG ai de l’ICCN.

Présenté en version française et anglaise, ce rapport sur l’état de lieu des aires protégées s’avère important pour l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature(ICCN) et pour tous les partenaires engagés dans la conservation de la nature en RDC. Ils attendent s’en servir comme référence dans leur travail.

« Aujourd’hui, nous pouvons présenter toutes les aires protégées de la RDC sur une seule carte. Et cette carte reflète la réalité actuelle du réseau des aires protégées. Ce rapport donne des bases solides pour beaucoup d’aires protégées. L’ICCN doit manifester son intérêt de travailler avec d’autres partenaires pour l’appropriation des résultats qui sont dans ce document », a renseigné Menard Mbende, coordonnateur du projet des aires protégées au WWF-RDC.

Outre son évaluation, le programme attend répondre à l’engagement du pays à veiller sur les aires protégées, sur base des recommandations de la Convention sur la biodiversité.

Les participants ont été invités à la vulgarisation de ce rapport auprès de différents partenaires étatiques, les membres de la société civile au niveau tant national qu’international pour son appropriation. « Ce rapport est important parce qu’il fait l’état de lieu des aires protégées et donne aussi les perspectives pour la conservation en RDC. C’est un support de gestion à travers les cartes, la base de donnée, les textes de création, la connaissance de l’état de lieu de certaines aires protégées qui ont été visitées de manière à cheminer les recommandations qui ont été formulées, vers le gouvernement pour améliorer leur gestion », a rapporté Martin Kabaluapa, directeur national de WWF.

Le programme d’appui au réseau des aires protégées de la RDC a vu le jour depuis 2011. Il visait à faire une évaluation de ce réseau, afin de trouver les voies et moyens sur comment le consolider et garantir son extension. Grâce à ce programme, l’on peut bien confirmer que la RDC compte 78 aires protégées qualifiées d’ex situ, couvrant au moins 13,5% de sa superficie .

Signalons que la prochaine étape consistera à faire une actualisation des données encore non collectées dans et aux alentours des aires protégées. Les éléments manquants figureront sur une nouvelle carte qui sera produite dans les jours avenirs. Cette dernière reprendra en son sein les aires protégées ou des zones de conservations qui ont été créées en référence des études déjà menées.

Nelphie MIE

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1