FORÊT

Loi sur les pygmées de la RDC, quelques jours accordés aux sénateurs avant l’adoption
Forêt : Loi sur les pygmées de la RDC, quelques jours accordés aux sénateurs avant l’adoption


Après validation du rapport de la Commission socioculturelle sur la loi
portant protection et promotion des droits des peuples autochtones pygmées de la RDC, les commissions PAJ et Socioculturelle ont près de neuf jours pour amender cette proposition de loi avant son adoption en plénière. C’était au cours d’une plénière tenue ce mardi 10 mai au Sénat.

Les représentants des peuples autochtones pygmées et leurs accompagnateurs avaient pris d’assaut la salle de plénière, car il s’agit d’un moment solennel pour ce peuple longtemps marginalisés.

« Nous avons tous suivi le débat qui était passionné, un débat franc. Nous attendons cette analyse rapide parce que la situation est préoccupante et comme tout le monde l’a dit, ces communautés continuent de vivre l’esclavagisme au 21ème siècle et nous pensons que cette loi viendra pansé les plaies, elle mettra fin à cette injustice et rétablir l’équilibre sur le plan de la jouissance des droits sur le plan social, économique, politique ainsi que culturel », a indiqué Patrick Saidi Hemedi, coordonnateur de la DGPA.

Ce rapport de la commission Socioculturelle a été adopté par une grande majorité de sénateurs. Après amendements, la proposition de loi sur les peuples autochtones pygmées de la RDC sera soumis au vote des Sénateurs, avant sa promulgation par le chef de l’Etat.

A en croire le débat qui a prévalu lors de l’adoption de ce rapport, cette loi viendra corriger les injustices et autres illégalités auxquelles sont confrontés les communautés pygmées à travers la RDC.

« Il y a nécessité de l’intervention de l’État en tant que puissance publique pour établir l’ordre, l’équilibre, la justice et la dignité et surtout lorsque il s’agit d’un peuple dont la vulnérabilité est visible et palpable. Cette proposition de loi vise la réinsertion totale des peuples autochtones Pygmées sur tous les plans, car ces derniers ne jouissent pas jusque-là de leur droit », a indiqué la rapporteuse de la commission Socioculturelle du Sénat.

S. Tenplar Ngwadi

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1