HYDROCARBURES

Pénurie des produits pétroliers, le gouvernement congolais prévoit de raffiner son pétrole brut
Hydrocarbures : Pénurie des produits pétroliers, le gouvernement congolais prévoit de raffiner son pétrole brut


Face à la perturbation de l’offre du carburant, particulièrement à Kinshasa, le Gouvernement de la République démocratique du Congo prévoit de raffiner son pétrole brut. Pour atteindre cet objectif les ministres réunis en conseils se sont convenus de remettre la Société Congolaise des Industries de Raffinage (SOCIR) dans sa fonction première de raffinage du pétrole brut lourd et léger. Le gouvernement prévoit également de renforcer le rôle moteur de la Société Pétrolière Nationale dans la sécurité des approvisionnements du pays. Cette résolution a été prise au sortir du conseil des ministres du vendredi 9 août à Kinshasa.

« A cause de la conséquence du conflit russo-ukrainien sur le marché mondial, le Président de la République a chargé le Gouvernement à mener de nouvelles actions afin de réduire la pression sur les finances publiques et sur les revenus des entreprises, tout en garantissant la disponibilité du carburant aux consommateurs à la pompe », peut-on sur ce rapport du conseil des ministres.

Le sous-sol congolais révèle d’être un puit important des produits pétroliers. La question sur une possible exploitation est en cours d’examen au ministère de l’Environnement et Développement durable. 

« Le pays est en bonne position pour résoudre tant soit peu la crise du carburant sur son territoire. Chaque projet de développement a un impact sur l’environnement. Ce que nous demandons aux experts du ministère de l’Environnement et développement durable c’est de croiser les études de faisabilité pour que le pays soit à mesure d’exploiter ses blocs pétroliers avec un impact réduit sur l’environnement », a rapporté John Madimba, expert congolais sur les questions des hydrocarbures. 

Le Premier Ministre, Sama Lukonde a été chargé de s’assurer que toutes les dispositions et actions soient prises en compte afin de résorber la situation de rationnement de carburant à la pompe avant le prochain Conseil des Ministres. 

« Pour résorber la situation, il sera nécessaire de requalifier les fonctions et la gestion du Stock stratégique et du Stock de sécurité. Les autorités du pays ont promis de nettoyer la structure des prix, et ce, dans les plus brefs délais », a renseigné le communiqué de presse.

Signalons qu’un Stock stratégique devait être reconstitué dans les prochains jours en nature afin de garantir un approvisionnement du marché national pendant soixante jours, lors d’une période de crise comme celle-ci.  

Albert MUANDA

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous tenir au courant de nos activités.

ILS NOUS FONT CONFIANCE

logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1
logo de partner afd 1